Suivez-nous

Tech

Silicon Valley : avec sa réforme de l’immigration, Donald Trump menacerait le recrutement des talents

Les géants de la Tech et la plupart des grandes entreprises ont écrit au président américain.

Il y a

  

le

 
Donald Trump Discours
© NASA

Un véritable coup d’arrêt. Le 18 juin dernier, la Cour suprême américaine s’est opposée à l’annulation souhaitée par Donald Trump du statut Deferred Action for Childhood Arrivals (DACA) qui permet aux sans-papiers arrivés enfants aux États-Unis de mener une vie normale. Mise en place par Barack Obama, cette mesure permet à 650 000 personnes de suivre des études, d’occuper un emploi et même de servir dans l’armée, sans risquer de se faire expulser du pays.

Microsoft, Google et Apple se mobilisent

Donald Trump est fermement opposé à son principe et malgré cette décision, il n’entend pas désarmer. Il pourrait d’ailleurs s’en servir comme argument de campagne pour séduire une partie de l’électorat.

La perspective de la suppression du DACA n’inquiète pas que les personnes concernées et leurs proches. Elle représente aussi une vraie menace pour l’économie américaine. La plupart des entreprises du pays ont donc décidé d’envoyer une lettre à Donald Trump pour l’avertir du danger d’une telle mesure. Les géants de la Tech ne sont pas en reste et l’on retrouve parmi les signataires des compagnies telles qu’Apple, Microsoft, Facebook, Google, ou encore Uber.

Le texte est on ne peut plus clair sur les conséquences d’une suppression du DACA sur leurs activités :

En tant que grands employeurs et organisations d’employeurs américains, nous vous invitons fortement à laisser le programme DACA en place. Les bénéficiaires du DACA sont des membres essentiels de notre main-d’œuvre, de nos industries et de nos communautés depuis des années, et ils ont respecté les lois et les réglementations de notre pays afin de bénéficier de ce statut.

Le moment est d’autant plus mal choisi pour agir dans ce sens que les entreprises tentent tant bien que mal de reprendre leurs activités, déjà fortement impactées par la pandémie de Covid-19 : « Ce n’est pas le moment de perturber la reprise économique de nos entreprises et de nos communautés, ni le temps de mettre en danger la santé et la sécurité de ces personnes vulnérables. Nous vous demandons de laisser la DACA en place et de ne prendre aucune mesure administrative supplémentaire qui aurait un impact négatif sur le programme DACA », précisent les signataires.

Pour l’heure, Donald Trump a réagi de manière plutôt vague à cette demande. La Maison Blanche indique travailler sur un nouveau projet de décret sur l’immigration, tout en affirmant que le président était ouvert à la discussion avec le Congrès sur ce sujet.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. PapounetUT

    19 juillet 2020 at 11 h 10 min

    Pavanour un talent combien qui rentrent coûtent cher au pays.
    Et combien de délinquance en plus il y aura entre les agressions, les viols, les vols et les meurtres.
    Il faut d’abord penser aux futures victimes avant de penser à un seul cerveau pour la recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests