Sites de rencontre : votre remède contre la pluie, la gueule de bois et… les lundis ?

Il y a des jours où on ne veut pas mettre le nez dehors. Chape de nuages, bruine continue et un bon mal de tête des abus de la veille pour couronner le tout… dur de se motiver, non ? Ne luttez plus, vous ne comblerez de toute façons pas votre solitude en sortant… les sites de rencontres sont vos amis. Voilà ce qu’apparemment beaucoup d’internautes se disent.

Il y a des jours où on ne veut pas mettre le nez dehors. Chape de nuages, bruine continue et un bon mal de tête des abus de la veille pour couronner le tout… dur de se motiver, non ? Ne luttez plus, vous ne comblerez de toute façons pas votre solitude en sortant… les sites de rencontres sont vos amis. Voilà ce qu’apparemment beaucoup d’internautes se disent.

Avant d’expliquer, voici la petite histoire de cet article. Fin Mars 2011 j’écrivais ici-même un article sur les revenus publicitaires de mes articles sur Presse-citron en fonction de différents facteurs. David, webmaster de MeetCrunch.com un site de rencontre gratuit francophone qui compte plus de 300.000 membres, a lu cet article et a décidé de mettre en forme, lui aussi, des statistiques sur la fréquentation de son site en fonction de quelques critères et de me les envoyer.

Trop rares sont les sites qui rendent publiques des statistiques internes alors je me fais un plaisir de les publier. Les résultats sont intéressants, révélateurs et assez drôles 🙂 Voici donc des éléments de réponse à une question que vous ne vous étiez (peut-être) jamais posée : qu’est-ce qui pousse les gens à aller sur un site de rencontre ?

Le meilleur jour de la semaine pour les rencontres ?

Allez, je vous l’ai dit dans le titre, mais c’est ce que vous auriez cru instinctivement ? Et oui Meetcrunch qu’on peut imaginer assez représentatif des sites de rencontre vu sa fréquentation, ne connait pas son meilleur jour hebdomadaire le vendredi (en fait c’est même le pire !), ni même le dimanche… ce sont les lundis contre toutes attente qui remportent la palme.

Alors, maussades du week-end qui vient de se terminer ? Il reste toute la semaine à tenir, le boss vous pèse déjà sur les nerfs, et votre petit(e) ami(e) est parfait(e) à un petit défaut près, celui de ne pas exister ? Aucune opportunité de rencontre réelle sur le court terme…

Idem le dimanche, c’est trop tard, vous avez raté votre chance aux soirées de vendredi et samedi (on ne peut pas toujours gagner !). Or la solitude est encore là et vous filez donc sur les sites de rencontre où vous retournez de moins en moins au fil de la semaine.

Influence des fêtes de fin d’année

Noël et le Nouvel an sont deux fêtes importantes. Alors, cela fait venir ou partir les utilisateurs d’après vous ? Leur comportement est assez étrange. David a regardé la veille, le jour de la fête et le lendemain en ramenant les chiffres de la fréquentation aux variations du jour de la semaine discutées précédemment. Voici les résultats :

Comme vous pouvez le voir, la veille des jours de fête ainsi que le jour même, la fréquentation est en baisse (sauf pour la St Valentin), mais le lendemain, et notamment le 2 janvier, on observe un pic à 25,3% de plus que la normale pour ce jour de la semaine ! Bonne résolution de ne plus être célibataire ?

Les conditions climatiques

Eh oui, si la période de l’amour et des hormones déchaînées se déroule d’après le stéréotype au printemps, sous les doux rayons du soleil qui pointe son nez, n’est pas jardin d’Eden qui veut et sur internet, la pomme se croque plus sous que sur un nuage !

David a récupéré les données de fréquentation à Paris sur une période de six mois et croisé ces chiffres avec les relevés météo en nombre d’heures d’ensoleillement par jour en région parisienne. Comme on peut s’y attendre, Internet étant une activité d’intérieur et la drague sur les grands boulevards vides se soldant souvent par un échec, ce sont les jours moroses qui priment.

En gros, 1h d’ensoleillement supplémentaire à Paris équivaut à 1% de visites en moins. Ce qui fait quand même plus de 10% d’écart pour les journées bien ensoleillées, non négligeable !
Voila pour ces quelques chiffres que j’ai trouvé amusants et intéressants. Merci à David donc, un peu d’ouverture et d’open stats, c’est ça le web que j’aime 🙂


Nos dernières vidéos

15 commentaires

  1. Aujourd’hui, il pleut, alors avant d’aller m’inscrire sur un site de rencontres, je suis d’adord tombé sur cet article et ces statistiques éclairantes ! Naïvement, je croyais que les célibataires allaient sur des sites de rencontres les vendredi et samedi soir, afin d’égayer une soirée morose et bien pas du tout. En fait, les célibataires sortent le weekend et comme ils sont toujours célibataires le lundi matin, ils se ruent alors à la quête de l’âme soeur sur internet cqfd.

  2. Merci !
    Et si l’on voulait aller plus loin et rendre le lien entre soleil et fréquentation encore plus net, on aurait pu distinguer les heures d’ensoleillement. Clairement, une heure d’ensoleillement entre 7h et 8h du matin a moins d’impact sur le comportement qu’entre 13h et 14h.
    Pour la prochaine fois !

  3. J’observe à peu près les mêmes statistique sur mon comparatif de site de rencontre gratuit. J’ai cependant un pic de fréquentation le dimanche contrairement à Meetcrunch. Les gens se renseigne le dimanche et vont flirter le lundi :p ! Intéressant comme donnée en tout cas. C’est vrai qu’on voit rarement un site de rencontre mettre à nu ses données. Pas de ratio homme-femme cependant …

  4. Ce n’est pas spécifique aux rencontres. Tous les sites web (j’en gère plusieurs) ont leur pic de fréquentation le lundi ;). En tout cas données intéressantes, ça fait plaisir de voir un peu de transparence

  5. Sympa l’article.
    Pour les jours de la semaine j’ai pour ma part quelques nuances (Pas une différence aussi marquée entre Dimanche Lundi et les autres jours de la semaine).
    Je constate en revanche la mm chose pour Noel et Nouvel an.
    Pour les jours de soleil c’est assez logique… Mais c’est sympa de le quantifier. On peut rajouter une baisse aussi les soirs de foot ou les soirs de prog TV très suivis (Genre Nouvelle Star…).

  6. concernant les meilleurs jours de la semaine – oui c’est vrai pour dimanche et c’est logique… mais lundi c’est curieux… dernière chance? ..

  7. Étude vraiment intéressante et plutôt représentative du trafic sur les sites de rencontre.J’ai aussi été surpris de voir que les vendredi et samedi étaient les jours les moins actifs.Peut- être parce que c’est aussi les jours on l’on sort en boite de nuit.

  8. Puisque que le sujet s’y prête, puis-je me permettre de vous orienter vers un concept de rencontre qui ouvrira ses portes très prochainement et qui s’appelle Meetserious. Son principe est simple : réunir 3 femmes et 3 hommes autour d’une table au restaurant. Le but étant de retrouver des vraies rencontres authentiques, naturelles et éthiques puisque Meetserious reverse 10% de chaque addition à l’association du mois.
    Je vous laisse découvrir le concept et vous préinscrire sur http://www.meetserious.com

    Bonne journée et à bientôt.

  9. La période estivale est propice aux rencontres, alors, profitez en et si vous préférez draguer derrière en ordi, plutôt qu’en boîte, n’oubliez pas de comparer les offres avant de souscrire à l’une d’entre elles !

Répondre