Smartphones : les français ont acheté moins, mais plus cher en 2016

Les ventes de smartphones ont connu une grosse baisse en 2016, car en 2015 il s’était vendu 24,6 millions de terminaux et cette année l’institut GfK a enregistré 23 millions d’’appareils commercialisés dans l’hexagone. Toutefois, s’il s’est vendu moins de smartphones en France l’an dernier, les Français ont dépensé plus…

baisse des ventes de smartphones en France

La question naturelle que tout le monde peut se poser sur cette baisse de 6% des ventes de smartphones en France, alors que globalement les ventes stagnent dans le monde, c’est : pourquoi cette baisse dans notre pays ? Les français seraient-ils lassés du rythme effréné des nouveaux modèles ? En réalité, l’explication est bien plus simple, le marché de l’occasion a connu un très important essor ces derniers mois dans notre pays.

Moins de smartphones en France en 2016, mais plus chers…

Comme l’explique l’institut d’études GfK, en 2016, sur l’ensemble des ventes de téléphones réalisées dans l’hexagone, 88% concernaient des smartphones et 12% des téléphones traditionnels. Il faut également savoir que 1,9 million de smartphones se sont retrouvés dans le circuit de l’occasion l’an dernier, c’est autant de téléphones neufs de moins qui ont été vendus et cela explique la baisse de 6% sur les 12 derniers mois.

Angela Diaz, une consultante télécoms chez GfK a expliqué : « Orienté haut de gamme et distribué en partie par la grande distribution, l’essor du reconditionné peut allonger le cycle de vie du produit et venir freiner les ventes de neuf, en particulier sur le dernier quartile de prix ». Le prix moyen des smartphones d’occasion tourne autour de 260 euros, pour des téléphones qui valaient souvent le double ou le triple.

On sait aujourd’hui, que plus de 7 Français sur 10 possèdent un smartphone, ce qui démontre que le marché est arrivé à maturité et que la croissance risque d’être faible désormais dans ce secteur. Cet état de fait n’empêche pas les constructeurs de se frotter les mains, car si les français ont acheté moins, ils ont aussi acheté plus cher !

Une tendance qui se confirmera en 2017

En effet, d’après l’étude, le marché français du téléphone mobile a grimpé de 5%, avec une dépense moyenne fixée à 185 euros, soit 10 euros de plus qu’un an auparavant, pour un total de 3,7 milliards d’euros en 2016. On doit cette croissance, à la baisse de 5% dans les modèles d’entrée de gamme, au profit du milieu et du haut de gamme. Les smartphones de moins de 100 euros ne représentent plus que 20% du marché.

GfK a fourni une analyse pour 2017, qui indique les deux mêmes tendances, avec une baisse des volumes de 3% et une hausse des dépenses de 1%.


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre

Send this to a friend