Suivez-nous

Smartphones

Son accord avec Apple rapporte 4,5 milliards de dollars à Qualcomm

Apple a payé le prix fort pour régler son conflit avec Qualcomm et avoir accès aux puces 5G de ce fournisseur pour l’iPhone.

Il y a

  

le

 

Par

logo Apple
© MichaelGaida (Via Pixabay.com)

En retard sur les smartphones 5G, Apple a récemment annoncé qu’il a trouvé un accord avec la société Qualcomm, afin de mettre fin à la longue bataille juridique qui opposait les deux sociétés. La possibilité pour Apple de proposer un iPhone 5G était menacé car la firme de Cupertino ne pouvait pas utiliser les puces 5G pour smartphones de ce fournisseur.

Maintenant qu’il a enterré la hache de guerre avec Qualcomm, Apple sera en mesure de proposer des iPhone 5G, probablement en 2020.

Mais visiblement, la firme de Cupertino a payé le prix fort pour ne pas rater le tournant de la 5G. Le montant qu’Apple a versé à Qualcomm pour mettre fin au conflit n’a jamais été révélé. Des estimations suggèrent cependant que la firme a payé des milliards de dollars.

Apple ne veut pas louper la 5G

Nous avons également un indice dans les résultats financiers de Qualcomm pour le deuxième trimestre. Comme l’indique CNBC, dans son rapport, Qualcomm prévoit que cet accord devrait rapporter entre 4,5 et 4,7 milliards de dollars à l’entreprise. “Tandis que nous continuons d’évaluer les incidences comptables des accords, nos prévisions financières pour le troisième trimestre de l’exercice 2019 incluent des revenus estimés de 4,5 à 4,7 milliards de dollars découlant de l’arrangement”, lit-on dans ce rapport. Qualcomm explique également que ces revenus incluent le paiement fait par Apple mais également la libération d’obligations de payer ou rembourser la firme de Cupertino ou des contractants.

L’enjeu est considérable puisqu’alors que Huawei et Samsung ont déjà annoncé leurs premiers smartphones 5G, Apple ne devrait pas avoir d’iPhone 5G avant 2020.

L’annonce de l’accord entre Apple et Qualcomm était précédée par de nombreuses rumeurs concernant l’iPhone 5G. Pour rappel, c’est Intel qui devait fournir des puces 5G à Apple, mais ce fournisseur aurait eu des difficultés à satisfaire les exigences d’Apple en matière de délai. Finalement, après l’annonce de l’accord Apple-Qualcomm, Intel a de son côté annoncé qu’il abandonne le marché des puces 5G pour les smartphones.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests