Split testing : augmenter ses taux de conversion avec très peu d’efforts.

Beaucoup de webmasters se focalisent sur le trafic. Or un gros trafic ne sert à rien si le taux de conversion ne suit pas. Peu de gens pensent à travailler sur ce dernier, alors que c’est bien souvent la manière la plus simple d’augmenter ses revenus !

Article rédigé par Jordan Gomès

Beaucoup de webmasters se focalisent sur le trafic. Or un gros trafic ne sert à rien si le taux de conversion ne suit pas. Peu de gens pensent à travailler sur ce dernier, alors que c’est bien souvent la manière la plus simple d’augmenter ses revenus ! Dans la suite de l’article de Rémy sur la relation avec vos visiteurs/clients, on va aujourd’hui parler du split testing pour augmenter vos taux de conversion et des outils que l’on peut trouver sur net.

Les splits tests, kézako ?

Le split testing est le fait de tester différentes pages, ou différentes versions d’une même page, pour voir celles qui offrent le taux de conversion le plus élevé. C’est une technique que l’on retrouve sur le web, mais pas seulement. Les sociétés qui prospectent par voie postale, par exemple, envoient différents prospectus lors d’une même campagne dans le but de mesurer le taux de conversion des différents textes de ventes.

En clair, le split test vous permet de trouver la meilleure formulation, la meilleure image ou encore le meilleur design pour séduire vos visiteurs.

Quels sont les différents types de split test ?

Il existe deux types de split test :

Les tests A/B, qui vous permettent de tester deux pages différentes, et de répondre à des questions que vous vous êtes toujours posé en secret comme : « est-ce qu’une page avec un fond rouge va mieux convertir qu’une page avec un fond bleu ? »

Les tests à plusieurs variables, qui vont vous permettre de tester les éléments d’une page et donc de connaitre les formulations qui convertissent le mieux, les images (ou les vidéos) qui vendent le mieux, et tout plein d’autres caractéristiques (car virtuellement on peut tout tester !)

Les split tests sont-ils vraiment utiles ?

Un peu de théorie :

Il est bien plus facile d’augmenter son taux de conversion que son trafic. Par exemple, si vous avez 100 visiteurs sur une page avec un taux de conversion de 1%, il est bien plus intéressant d’essayer de transformer ce taux en 2% plutôt que d’essayer de doubler le nombre de visiteurs (avec au final les mêmes résultats).

Comme le disait Confucius, une image vaut mille mots, alors pour vous convaincre :

Comment faire un split test ?

Il existe différents outils sur internet, je ne vais vous en citer que deux, les deux meilleurs selon moi :

– le premier outil est entièrement gratuit. Il est édité par Google et se nomme Google website optimizer. C’est un outil très précieux, assez simple d’utilisation, même s’il demande quelques connaissances en code (pour ma part, j’ai appris à coder sur le tas et je n’ai jamais eu aucun souci pour l’utiliser).

– le second outil, payant, s’intitule Optimizely. Un outil assez incroyable, avec une interface graphique rendant l’utilisation très simple. Il s’adresse à tous ceux qui ne savent pas coder : vous avez une sorte de copie écran de votre site, que vous pouvez retoucher visuellement (comme si vous le faisiez sur Paint), et derrière Optimizely réécrit le code au fur et à mesure. Et ça c’est vraiment bluffant !

Et vous, avez-vous déjà fait des splits tests ? Quels outils utilisez-vous ?


Nos dernières vidéos

56 commentaires

  1. Merci pour ces suggestions. J’ai une question toutefois : comment faire pour présenter aux internautes 2 pages en alternance (dans le cas d’un test A/B) ? Cela doit-il être géré ou programmé dans le site web, ou bien est-ce l’outil d’optimisation qui le fait (Google Optimizer ou autre) ?

  2. C’est au site de faire cette alternance. La « version » à afficher doit être attachée à la session du visiteur, de façon à ce que sa visite reste cohérente (un simple random non lié à la session provoquera des affichages alternés pour un même visiteur: pas glop).

    Des outils doivent certainement exister en fonction de l’outil. De mon côté j’ai un « bundle » Symfony 2 en préparation qui sert justement à ça 🙂 → https://github.com/naholyr/ABBundle

    J’ai d’ailleurs été très surpris de l’accueil plus que… inexistant pour ce plugin dans la communauté des développeurs: moralité, le dév n’en a rien à carer de ces problématiques, donc pensez-y dans vos spécs, parce qu’implémenter ce type de test sur un site déjà existant peut parfois coûter cher.

  3. Ah, du split test, celà faisait un moment que je n’en avais pas entendu parler.

    Sympa l’article, les marketeurs internet ont parfois du mal à comprendre que sans conversion, il est inutile de chercher à faire autre chose.

    Le traffic web peut être extrêmement qualifié, si le site Web ou sa « landing page » ( page de capture ) ne convertit pas…c’est du traffic qui part aux ordures.

    J’ai eu l’occasion de tester Optimizely qui est en effet fort sympathique…Google Optimizer étant un très bon outil également.

    Pour ma part, j’utilise plus facilement des algo. génétiques pour tester absolument tout sur mes sites ( html, css, js ). Il suffit ensuite de laisser l’algorithme améliorer progressivement la page en question au fil du temps. C’est un point fort de ce type d’approche que Google Optimizer ne permet pas ( Il faut aller se connecter puis remodifier son test pour enfin changer son code HTML avec la bonne version qui convertit ).

  4. je pense que c’est même indispensable de faire ce genre de test lorsqu’on a un site ecommerce. Si l’on est pas sans arrêt en train de chercher à l’améliorer, on se fera dépasser parce que les autres le font!

  5. Bonjour,

    Je trouve l’outil de Google très bien mais surtout très compliqué. Une fois qu’on a définit les éléments il faut aller coller dans les pages des bouts de javascript rendant difficile par exemple d’utiliser un cms pour faire son site.

    J’utilise un autre outil qui permet entres autres choses de faire du split A/B.

    Pas de bidouillage dans les pages, juste donner les urls des pages
    Choix de la fréquence d’affichage (50%,50% par exemple)
    Choix de représenter au visiteur la même page qu’il a vu en venant la première fois par un cookie
    Ajout d’un petit code tracking pour la conversion, ce qui est simple même dans un cms

    Un petit article sur cet outil avec des photos des écrans et la partie split se trouve presque à la fin

    http://votresiteinternetpro.co.....vos-liens/

  6. Bonjour,
    Article très intéressant qui met a portée de compréhension cette technique : je connaissais le terme, sans savoir vraiment le principe.

    Cela peut être aussi très utile sur un site non marchand mais qui cherche simplement a se constituer une base de prospects qualifiés.

    Pour mon site, j’utilise Aweber pour convertir les visiteurs en abonnés avec un formulaire de contact. Aweber propose aussi des splits tests pour améliorer ses taux de conversion : ils sont chez moi a moi de 2% pour une fenêtre pop up qui apparaît apres 20s de visite du site. C’est je pense assez peu, alors je vais certainement changer la photo du formulaire : l’exemple du chien est très parlant !

  7. Très très intéressant !

    Et bon courage pour ton bundle symfony2, moi qui m’apprête à commencer le développement d’un site marchand sur ce même framework, je suivrai le projet avec grand intérêt !

  8. Il existe bien d’autres outils dans ce domaine, car l’outil de Google est en fait assez pauvre (et compliqué à utiliser, comme souligné). Pire, dans ce domaine les outils fournissent parfois des modèles graphiques qui n’ont aucune qualité : ni en terme de graphisme ou d’ergonomie, ni en terme de conversion. C’est là ou il faut sortir le vieil éditeur xhtml/css et créer des campagnes bien séparées dans Google Analytics pour le MVT.

  9. On oublie trop souvent que ce sont les internautes (i.e… nos prospects !) qui définissent la pertinence de ce que l’on met en ligne, et non pas les marketeurs eux-mêmes.

    L’A/B testing et le multi-variables devraient être la base de toute action de marketing digital. Mais l’humilité n’est pas nécessairement la qualité la mieux partagée au sein des marketeurs (je m’inclue évidemment dans le lot !)

    LE site génial pour se convaincre de la pertinence du testing en matière de conversion est celui d’Anne Holland : http://whichtestwon.com
    En plus d’être pédagogique, il est fun (on confronte sa vision de marketeur avant de découvrir le résultat réel du test) et pourvoyeur de retours d’expériences extrêmement précieux.

    En complément de ceux cités ici, son site liste plus d’une 30aine d’outils différents : http://whichtestwon.com/techguide
    De quoi trouver votre bonheur…

    Hope this helps,

    @robinferriere

  10. Très intéressant mais difficile à mettre en oeuvre parfois. De plus il faut vraiment passer de 1% de convertion à 2% par exemple pour comprendre la différence et on sait tous que 2% c’est déjà un sacré bon résultat. 🙂

  11. Juste une remarque par rapport aux tests A/B proposés par google optimizer. Ils ont quand même une fâcheuse tendances à ralentir l’affichage du site puisqu’il y a quand même un sacré traitement javascript à faire chez les clients. Je conseille donc vivement à ceux qui se lance là dedans d’essayer autant que possible de programmer niveau serveur le test A/B…

  12. Le split testing est certainement très important, mais j’ai l’impression que c’est un outil utile seulement lorsqu’on a déjà un gros traffic. Faire du split testing avec quelques visites ou quelques dizaines de visites par jour je ne crois pas que ça ait beaucoup de sens… alors que beaucoup de sites qui démarrent sont dans ce cas!

  13. @kategriss merci, je n’avais même pas pensé à aller voir vu que l’outil que j’utilise me convenait mais je vais garder l’information en cas où …

  14. Bonjour,

    en général, les tests AB ou Multivariés se font dans des « séquences » différenciées, c’est à dire que l’on met en place ces tests sur des jours ou semaines bien distinctes, mais sur les mêmes créneaux de temps/jours. De ce fait, on distingue plus clairement les segments qui nous intéressent dans les outils de suivi… Pour ma part, j’aime bien clicktale – http://www.clicktale.com/

  15. Pingback: Presse Citron nous parle de Split testing

  16. Ce n’est pas le moyen le plus conventionnel, mais de part mon poste, j’utilise adwords au quotidien et détourne l’outil de google pour faire des splits tests.
    Sur un groupe d’annonce avec des mots clés générant un trafic fort (l’idée étant d’accumuler le plus de data, le plus rapidement pour dégager des conclusions au plus vite), je duplique une annonce textuelle en indiquant une url de destination différente de l’annonce originale. Je configure alors ma campagne pour attribuer un trafic équitable à chaque annonce google. L’annonce qui converti le mieux me permet de savoir quelque page convertie le mieux = c’est simple et efficace.

  17. ca peut pas etre vu par google comme du cloaking ?

    que tu changes la couleur d’une cellule d’accord mais la limite est tres facilement dépassée quand on change le texte de la place voire modifie le texte …

    attention donc

    Magda

  18. Salut

    En effet, on nous vante la profession de SEO / SEM, celle de curateur ou d’expert en social media, mais qui prend la peine d’améliorer ses pages et de retravailler encore et toujours le cheminement du visiteur ?
    Sans doute parce qu’on préfère s’égosiller que balayer devant sa porte.
    Corollaire : Google is not evil.

    Corollaire Bis : optimiser son maillage interne et la visite est nécessaire, mais optimiser son produit et son prix est IN DIS PEN SA BLE !

    Faites du MARKETING avant de faire du SEO que diantre !

  19. J’adore l’exemple avec le changement d’image avec le chien. C’est vraiment bluffant.
    Les webmarketeurs vont maintenant devoir travailler en collaboration avec les psychologues qui analyse le comportement humain. 😉

  20. Nous avons la chance de faire du business sur Internet où tout est trackable et si simplement…

    Un split test avec les même conditions est impossible à faire dans la presse papier ou tv… (1ere exposition sur un même audience)

    C’est vraiment une révolution marketing.

    Emmanuel

  21. J’aimerai bien mettre ça en place, mais dans le cas d’une boutique , prestashop par exemple.
    Comment met on en place 2 page d’acceuils par exemple.
    J’avoue que je suis un peu perplexe

  22. j’aimerai bien mettre un split ou A/B testing en place.
    Seulement en partant d’une boutique, j’ai un peu de mal a aborder cette solution pour savoir comment m’y prendre en fait. Comment puis je créer 2 pages d’acceuil ?

  23. Je me permettrai de rappeler un vieil adage, science sans conscience n’est que ruine de l’ame. Ce penseur français est tout à fait propos en matière d’emarketing. Beaucoup pensent que les chiffres ont raison, ce qui n’est pas faux, mais sans intuition ni hypothèse cela n’a aucun sens.

  24. Je me permettrai de rappeler un vieil adage, science sans conscience n’est que ruine de l’ame. Ce penseur français est tout à fait propos en matière d’emarketing. Beaucoup pensent que les chiffres ont raison, ce qui n’est pas faux, mais sans intuition ni hypothèse cela n’a aucun sens.

  25. Pingback: Comment draguer sur facebook – Taux de conversion explosif | Digital Slr Camera Store

  26. J’adore le principe de se dire qu’il est souvent plus facile d’augmenter son taux de conversion par 2 en optimisant d’abord son site par le split-testing (ou multivariant testing), ..que de s’entêter à essayer de x2 son trafic existant pour attirer des visiteurs.. parfois non qualifiés et qui ne convertissent pas !

  27. Pingback: Split testing : Augmenter ses taux de conversion avec très peu d’efforts

  28. Oui, je pense qu’il est plus rentable d’essayer d’optimiser son taux de conversion, jusqu’à un certain point.

    Mais on peut évidemment faire les 2 !

  29. le Split testing .. et ses outils, ça me paraît un peu compliqué à utiliser tout ça … Il est quand même plus simple de tester dans le temps un modèle puis de passer à un autre et de comparer les taux de conversion .. Pour l’e-commerce, il est aussi possible de réaliser des mises en pages différentes pour divers sections du sites.. On aura ainsi une idée de la présentation qui génère le plus de conversion.

  30. @Jordan : Bien l’A/B testing de optimizely…
    Ce qui est bluffant, c’est cette possibilité de recomposer sa page de manière si intuitive : super pour les gens du marketing, c’est vrai.

  31. Très intéressant cet article. Moi j’ai testé un super outil d’ab testing qui s’appelle AB Tasty et j’adore! Il est simple et pas besoin d’être un geek pr l’utiliser. Vous devriez le tester.

  32. Pingback: Les incontournables de la semaine du 18 Avril 2011 | La Blogule de STONEPOWER - Agence Digitale Marseille

  33. Pingback: Augmenter ses taux de conversion avec très peu d’efforts | Le Web Marketing en mouvement | Scoop.it

  34. Pingback: Augmenter ses taux de conversion avec très peu d’efforts | webveille | Scoop.it

  35. Pour diviser la différence je voudrais utiliser à la fois pour la partie. Développeur travaille très dur pour gagner une telle qualité des tests. Je vais utiliser cette thèse quand je vais use writing services. Agréable de trouver une personne de plus talentueux.

  36. Concernant l’implémentation d’un site Web destiné à faire du Split testing ,s’appuie t’elle toujours sur un framework de dev qui inclu les 2 versions à tester ou existe t’il des solutions d’infrastructures pour publier 2 versions différentes d’un meme site ?

Répondre