Spotify envisage-t-il de limiter son offre de streaming gratuit ?

Une nouvelle inquiétante pour tous ceux qui utilisent l’offre gratuite de Spotify.

Spotify

Actuellement, Spotify propose deux offres de streaming musical : une offre payante ainsi qu’une offre gratuite financée par de la publicité et qui ne permet que d’écouter en mode aléatoire sur les smartphones. La première est utilisée par près de 20 millions d’utilisateurs tandis que la seconde est utilisée par près de 55 millions d’utilisateurs.

Gratuits ou payants, les utilisateurs de Spotify ont accès à l’intégralité du catalogue, mais l’entreprise a toujours insisté sur le fait que sa stratégie est d’attirer les utilisateurs vers son offre payante par le biais de l’offre gratuite (qui ne rapporterait pas trop et qui n’est pas du goût de tous les ayants droit).

Cependant, si vous êtes un utilisateur de cette offre gratuite, il faudra peut-être vous attendre à voir d’avantage de limitations dans l’avenir. C’est du moins ce que suggèrent des rumeurs, donc à considérer avec une extrême prudence, selon lesquelles Spotify envisagerait de bloquer certains titres pour les utilisateurs de l’offre gratuite, ou du moins pour une période donnée.

Mais pourquoi Spotify voudrait-il changer le modèle économique qu’il a toujours si bien défendu ?

Selon les sources du site Digital Music News, l’idée serait d’encourager encore plus l’adoption de l’offre payante et de gagner plus d’argent grâce aux chanteurs les plus populaires.

L’une des sources de ce site explique que l’idée est de faire en sorte que les utilisateurs gratuits pensent qu’ils manquent quelque chose, et non pas seulement qu’ils sont « forcés » de voir ou d’entendre des publicités.

Le PDG de Spotify, Daniel Ek, a toujours été contre l’idée de limiter le contenu accessible aux utilisateurs de l’offre gratuite. Mais selon les sources de Digital Music News, l’entreprise serait sous pression dans la mesure où il sera bientôt temps de renouveler les contrats avec les trois grands majors de l’industrie musicale (et il se pourrait que ceux-ci ou les personnes qu’ils représentent ne soient plus très enclins à rendre leurs contenus disponibles gratuitement).

Mais comme le l’évoquait plus haut, cette information est encore à prendre avec les pincettes d’usage.


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. J’écoute avec la version gratuite. Et autant dire que, s’ils font ça, je n’ouvrirai pas mon porte-monnaie. En revanche, Deezer sera ravi de me revoir je pense ^^ À la base, j’étais passée sur Spotify parce que Deezer était limité à 10h d’écoute, ce qui correspond presque à une journée pour moi, et que je n’y suis jamais retournée depuis. Mais ils ont enlevé cette limite paraît-il, donc…

  2. F.Dubreuil on

    Et c’est quand que vous faite le lien avec l’article « sur le même sujet ».

    Apple fait pression en mai sur les majors (fait rapporté par toute la presse parce que les entité anticoncurrentiel l’avait à l’oeil)..et ….ho wait…Spotify revoit son offre quelques moi plus tard !

    Quand est ce que cette PU*** de boite va arrêter de faire ***ier les utilisateurs des services concurrents??

Send this to a friend