Connect with us

Buzz

Spotify : histoire d’un album muet qui a rapporté 20.000 dollars

Un groupe a collecté 20.000 dollars en publiant un album entièrement muet sur Spotify et en demandant aux fans d’écouter ce silence durant leur sommeil. Mais…

Il y a

le

Connaissez-vous le modèle économique de Spotify ? Contrairement à iTunes, le service de streaming ne vend pas de titres ou d’albums à télécharger mais vous laisse écouter votre musique gratuitement (avec des publicités intermittentes) ou grâce à un abonnement payant. En contrepartie de la mise à disposition de leurs œuvres, les musiciens reçoivent des royalties minuscules (moins d’un centime) pour chaque écoute mais qui peuvent s’agréger et constituer des revenus plus qu’intéressants.

Vulfpeck, un groupe américain, a développé une astuce pour faire du crowdfunding, en exploitant ce modèle. Leur album « Sleepify », ne comportait que des titres de 31 ou 32 secondes de…rien du tout. Spotify ne considère un morceau comme écouté que s’il l’a été durant plus de 30 secondes. Il s’agissait de morceaux vides et les fans ont été invités à jouer l’album en boucle pendant qu’ils dormaient. Les royalties générées par Sleepify sont destinées à financer une tournée du groupe, durant laquelle les concerts seront gratuits. Le groupe a annoncé qu’il allait se produire dans les lieux où Sleepify a été le plus écouté.

Au total, Sleepify aurait généré plus de 20.000 dollars. Mais l’album a été retiré par Spotify, qui pour le moment est assez discret sur le sujet. Le groupe aurait reçu un e-mail du service de streaming, expliquant que l’album a violé les conditions d’utilisation de Spotify. Pour le moment, il n’est pas certain que Vulpeck recevra les 20.000 dollars de royalties.

(Source)

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. michelle

    9 mai 2014 at 6 h 10 min

    Bonjour, pour tous ceux qui comme moi sont curieux de voir la vidéo et de ne « rien écouter » 🙂 je vous annonce que j’ai pas trouver trace à cette dernière ni sur Youtube ni ailleurs il n’y a que le spot de Vulfpeck qui nous explique le pourquoi et le comment !
    Bref un teasing à la sauce Américaine

  2. paperon pierre

    9 mai 2014 at 7 h 18 min

    Trés beau growth hacking en effet. Quelle belle idée.
    Comme disait un grand chef d’orchestre, le talent des trés grands musiciens est de bien jouer le silence : )

  3. glow

    9 mai 2014 at 11 h 58 min

    Ou comment gagner de l’argent en arnaquant Spotify…

  4. Guillaume

    12 mai 2014 at 10 h 41 min

    @glow : Spotify a quand même du gagner de l’argent via des spots de pub. L’arnaque est limitée 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests