Spotify officialise son entrée en bourse

L’entrée en bourse de Spotify est suivie de près et elle pourrait inspirer d’autres sociétés.

Ce qui se murmurait depuis des mois s’officialise aujourd’hui. Mercredi, le géant européen du streaming a lancé la procédure pour son entrée en bourse auprès de la SEC, le régulateur américain.

Cette introduction en bourse se fera sur le New York Stock Exchange et l’action de Spotify sera symbolisée par « SPOT ».

L’IPO de Spotify est d’autant plus remarquable dans la mesure où la société, dirigée par son co-fondateur Daniel Ek, a décidé de faire une entrée en bourse en « cotation directe », différente des entrées en bourse traditionnelles.

Avec cette procédure, la plateforme suédoise réalise des économies sur les commissions des banques d’investissement et n’émettra pas de nouvelles actions. En revanche, comme l’explique Fortune, « Pas de soutien aux transactions des banquiers. Pas d’investisseurs « sûrs » à long terme garantis. Pas de greenshoe, et pas de tampon contre la volatilité ».

Mais si Spotify réussi son entrée en bourse avec cette procédure inhabituelle, d’autres sociétés du même calibre pourraient rapidement emboîter le pas.

> Lire aussi :  Spotify fait sauter la limite de téléchargement des titres dans son application

Des infos révélées par les documents de la SEC

L’IPO de Spotify révèle surtout de nouvelles informations sur la plateforme de streaming.

Actuellement leader du marché, devant Apple Music, Deezer ou encore Tidal, Spotify comptait plus de 159 millions d’utilisateurs, dont 71 millions sont des utilisateurs payants, le 31 décembre 2017.

En un an, le nombre d’utilisateurs payants a connu une croissance de 46 %. Mais malgré sa position de leadership (menacée par Apple Music aux Etats-Unis), Spotify fait encore des pertes.

Les revenus ont bondi de 38 % par rapport à 2016, à plus de 4 milliard d’euros. Cependant, les pertes de 2017 s’élevaient à 1,24 milliards d’euros, dont 378 millions d’euros de pertes opérationnelles d’exploitation.

Selon CNBC, en tenant compte du prix de l’action sur les « private market », la valorisation de Spotify pourrait dépasser les 23 milliards de dollars.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.