Connect with us

Actualités

Spotify est particulièrement optimiste pour 2018

Spotify est de plus en plus confiant à l’approche de son entrée en bourse et tous les indicateurs sont dans le vert, de quoi satisfaire les futurs actionnaires. La plateforme de streaming musical est sur le point de concrétiser une étape importante dans son développement qui déterminera non seulement son futur, mais également celui de tout le marché du streaming.

Il y a

le

Le 3 avril. On peut être sûr que cette date est cochée depuis un moment dans de nombreux agendas. Il y a peut-être même un compte à rebours qui fait défiler les secondes dans les locaux de Spotify. La date de lancement de l’entreprise à Wall Street va représenter une étape cruciale dans son développement. Autant dire, qu’il s’agit de ne pas se rater. Selon les premières projections, l’introduction pourrait valoriser l’entreprise à hauteur de 20 milliards.

Le lancement en bourse est proche

Pour l’occasion, il s’agit donc de montrer son plus beau profil et surtout de faire de jolies promesses aux investisseurs. A l’heure actuelle, l’entreprise est divisée entre trois grands acteurs :

  • Daniel Ek : 26% du capital / 37% des droits de vote
  • Martin Lorentzon : 13% du capital / 43% des droits de vote
  • Le groupe Tencent : 7,5% du capital et 2,4% des droits de vote.

Premier acteur mondial du streaming payant avec 71 millions d’abonnés payants dans 61 pays, Spotify veut surtout démontrer que sa croissance n’est pas en danger malgré la poussée d’Apple.

> Lire aussi :  Spotify annonce détenir 87 millions d'utilisateurs payants et se rapproche de la rentabilité

Le problème des pirates

Quelques chiffres supplémentaires ont donc été dévoilés par Daniel Ek, afin de convaincre complètement ceux qui avaient encore des doutes. En résumé, tout va bien, nous allons continuer à augmenter nos revenus et nos abonnés, mais aussi nos marges, confiait ce dernier.

Au point de vue des chiffres, Spotify pense terminer l’année 2018 avec 96 millions d’abonnés payants. Ce qui représente un bond considérable de 36% en 1 an. Un pourcentage proche s’applique pour les recettes. L’entreprise de streaming musical vise les 6,6 milliards de dollars à la fin de l’année, soit une hausse de 30%. Et ses marges pourraient passer de 21 à 25%. Ce chiffre qui est le plus faible est aussi le plus crucial pour proposer des tarifs plus concurrentiels aux usagers.

Dans la lutte avec Apple, celui qui grandira le plus vite, pourra mieux négocier avec les studios et ainsi augmenter ses marges. Reste désormais à savoir si cela sera suffisant pour convaincre les investisseurs. C’est un sacré pari que fait Spotify. Réponse dans quelques jours.

> Lire aussi :  Spotify va aider à mettre la musique sur d'autres plateformes

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests