Suivez-nous

Cinéma

Star Wars : si Solo a échoué, « c’est à cause des internautes »

Au cours d’un récent podcast, Ron Howard, le réalisateur du film Solo : A Star Wars Story est revenu sur l’échec du film, et il accuse les internautes d’être responsables de cet échec !

Il y a

le

Internautes responsables echec Solo
© Lucasfilm

En mai 2018, Disney sortait le deuxième spin-off de la saga Star Wars. Après un très bon Rogue One en décembre 2016, le second spin-off n’a pas connu le même succès. Ce second spin-off, c’est bien entendu Solo : A Star Wars Story, un film centré sur les débuts du contrebandier le plus célèbre de la galaxie. Malheureusement, tout le monde n’est pas Han Solo ! Et le bad-buzz autour du film fut assez violent. Ainsi, selon Ron Howard, l’échec du film est la faute des internautes.

Solo A Star Wars Story – Un film mort avant sa sortie

« J’aurais aimé remplir nos objectifs aux box-office. C’est décevant. Pourquoi le film n’a pas marché ? Peut-être que cela est dû à la date de sortie, au ton nostalgique du film ou aux réactions négatives du précédent volet… et les trolls sur internet Cela s’est notamment vu dans les algorithmes de sites tels que Metacritic et Rotten Tomatoes. Il y avait une incohérence entre le nombre de « Veut voir ce film » et la moyenne des scores internautes. Il y avait beaucoup de 0 et de 1, mais je ne l’ai pas pris personnellement. »

Ron Howard au magazine Happy Sad Confused.

Il faut dire que le film Solo partait avec plusieurs désavantages. Dans un premier temps, Han Solo est l’un des personnages les plus appréciés de la licence Star Wars, et c’est bien entendu Harrison Ford qui en est l’unique interprète. Ensuite, Solo : A Star Wars Story est sorti seulement 5 mois après le précédent Star Wars (Les Derniers Jedi) et, en plus de cela, le film avait beaucoup divisé les fans. Tous les éléments rassemblés les uns aux autres peuvent donc expliquer cet échec.

La fin des spin-off Star Wars

Entre le joli succès de Rogue One en 2016 et l’échec de Solo en 2018, Lucasfilm a fait son choix. Il n’y aura plus de spin-off comme l’explique Kathleen Kennedy, la présidente de Lucasfilm.

Je pense que les attentes de Disney sont plus grandes. D’un autre côté, je pense que Disney est très respectueux, et dès le début, nous avons parlé de la fragilité de cette forme de narration.
Parce que ça représente beaucoup de choses pour les fans, vous ne pouvez pas transformer cela en une production à la chaîne. Vous ne pouvez même pas faire ce que Marvel fait, nécessairement, en choisissant des personnages et en construisant de nouvelles franchises autour de ces personnages. Cela doit évoluer différemment.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. diestadt

    9 juin 2019 at 22 h 56 min

    Solo est effectivement très loin d’être mauvais. On se laisse facilement emmener dans l’histoire, une intrigue qui tient tant bien que mal la route avec des personnages ayant du charisme tant pour les héros que les « méchants ». Nettement meilleur que les épisodes 7 ou 8… décevants et à l’intrigue inutile. Pour Solo, il fallait nous éviter le parler « wookie » de Han..comment ne pas avoir retiré cette scène risible en post production, il ne l’avait jamais parlé avant !! et enfin l’apparition de darth maul « robot » à la fin… inutile, même si une bd le faisait revenir à la vie après sa défaite contre obi wan…deux erreurs fatales qui plombent le film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests