Suivez-nous

Drones

Taxis volants : ce que préparent les différents géants du secteur

Les projets de taxis volants se multiplient, et les tests également. Nous faisons le point sur les forces en présence.

Il y a

le

Drone taxi 2019 Uber au CES 2019

Uber et les taxis autonomes

Uber est certainement l’une des sociétés les plus actives dans le domaine des voitures volantes et ne cesse à ce titre de multiplier les partenariats avec différentes entreprises, constructeurs automobiles et villes. L’entreprise de VTC travaille ainsi avec Bell, qui fabrique des hélicoptères pour l’U.S. Navy. Le prototype Nexus Bell a été dévoilé plus tôt cette année au CES de Las Vegas. Ce taxi disposerait de 4 places assises, du wifi, d’un système de recharge sans fil et d’un dispositif pour effectuer des vidéos conférences.

Uber a également fait un partenariat avec la NASA et l’entreprise souhaite tester les voitures volantes à Los Angeles en 2020 afin, à terme, d’assurer un service VTC dans les airs.

Boeing taxi volant

© Boeing

Airbus veut remplacer une partie du trafic routier par des engins volants

Airbus travaille aussi sur deux projets de véhicules volants. Le premier est CityAirbus, un appareil électrique et autonome qui pourra transporter quatre passagers. L’un des scientifiques en charge du projet a apporté des précisions sur ces « voitures » lors d’une interview accordée à Euronews : « Voilà ce que sera le taxi de demain. Capacité : 4 passagers. Distance franchissable : 50 kilomètres, avec une autonomie d’à peu près trente minutes. Pas besoin de piste d’atterrissage, ça décolle verticalement, et ça n’a pas besoin de la même surface au sol qu’un hélicoptère. Bien sûr c’est complètement électrique. Cela fait partie d’une vision écologique qui se développe chez Airbus. Pas de pollution par le Co2, avec une empreinte sonore extrêmement réduite comparée à un hélicoptère. L’objectif est, dans une dizaine d’années, dans les grandes métropoles, de remplacer une partie du trafic routier par ce genre de flotte« .

Le deuxième projet est réalisé en partenariat avec  Audi et Italdesign et se nomme Pop Up. Il s’agit d’un concept d’objet volant futuriste, mi-voiture volante, mi-drone qui pourra transporter deux passagers à la fois.

De nombreuses entreprises travaillent sur le concept de taxis volants

Si Uber et Airbus sont les deux entreprises les plus connues à travailler sur des véhicules volants, d’autres font également preuve de belles avancées. C’est notamment le cas de Kitty Hawk, une entreprise financée par le co-fondateur de Google Larry Page, qui fait voler des taxis volants dans le ciel néo-zélandais. L’objectif est de déployer une flotte de véhicules volants autonomes qui pourront transporter deux passagers.

On peut également citer l’entreprise chinoise Ehang qui a été la première à avoir fait voler en conditions réelles son prototype de drone taxi avec des passagers à bord, et qui a récemment installé sa base européenne à Lyon. L’appareil peut actuellement peut voler de manière autonome pendant 25 minutes à une vitesse de 100 km/h.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests