La technologie 3D bientôt disponible sur Android grâce à Qualcomm

La technologie 3D devrait être chose possible pour les smartphones et casques de réalité virtuelle en 2018. C’est en tout cas ce qu’indique Qualcomm : grâce à son module Spectra, les fonctionnalités embarquées permettront la détection en profondeur.

Spectra: Qualcomm va faire entrer la technologie 3D sur les smartphones Android

Qualcomm a annoncé via un communiqué que les mobiles sous Android devraient être très prochainement équipés d’une technologie innovante de caméra 3D. En effet, ce sont les puces qui bénéficieront de cette option, qui détecteront la profondeur et cette innovation devrait voir le jour en 2018.

Des smartphones Android bientôt équipés d’une technologie 3D

A l’heure actuelle, les discussions ont débuté entre les fabricants de mobiles fonctionnant sous Android et Qualcomm, afin de pouvoir utiliser le dispositif. Celui-ci se nomme « Qualcomm Spectra ISP 2nd generation ». Le fabricant de puce indique que nous sommes face à « une nouvelle architecture pour la détection de profondeur haute résolution ».

Tim Leland, vice-président Qualcomm a indiqué : « Que ce soit pour la photographie informatique, l’enregistrement vidéo ou pour les applications de vision par ordinateur qui nécessitent un suivi précis du mouvement, il est clair que le traitement efficace du signal d’image est devenu plus important pour la prochaine génération d’expériences d’utilisateurs mobiles ». Qualcomm a également souligné: « Nos progrès décisifs en matière de qualité visuelle et de vision par ordinateur (…) sont conçus pour supporter un écosystème d’applications mobiles de pointe pour nos clients ».

Une vidéo publiée par le fabricant montre ainsi  la caméra cartographier les profondeurs sous différents angles, permettant par la suite l’affichage d’images en 3D. La lumière infrarouge est le dispositif permettant le calcul en profondeur, mais aussi l’élaboration d’objets 3D.

Spectra, une innovation signée Qualcomm

Avec la détection des modifications en profondeur de l’ordre de 0,10 millimètre, cette technologie permet l’utilisation d’applications de hand tracking, ce qui permettrait de remplacer le dispositif d’empreinte digitale. Qualcomm améliore ainsi les dispositifs existants et qui étaient intégrés dans les Snapdragon 820 et 835.

Avec cette seconde génération de Spectra, Qualcomm va permettre aux smartphones haut de gamme de disposer d’options de pointe en ce qui concerne la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Mais le fabricant de puces devra aussi faire face à la future concurrence d’Apple, qui prépare des innovations avec la couche logicielle ARKit.

De même, tout ne sera pas encore optimisé avec le Spectra de Qualcomm. Ainsi, le dispositif de reconnaissance faciale à partir de l’usage de caméras de détection de profondeur s’avère aujourd’hui moyennement fiable, puisque ces caméras peuvent être induites en erreur. Tim Leland, vice-président Qualcomm, en a conscience, puisqu’il indique que cela sera traité « pour la prochaine génération d’expériences d’utilisateurs mobiles ».


Nos dernières vidéos