Suivez-nous

Tech

Télécharger le catalogue Netflix en moins d’une seconde ? C’est possible

Ce nouveau débit peut faire des merveilles.

Il y a

  

le

 
fibre-optique
© Umberto / Unsplash

Des chercheurs de l’University College London (UCL) viennent de publier un article intéressant dans l’édition de septembre de l’IEEE. Dans ce rapport, ces scientifiques démontrent les capacités hors norme de leur nouvelle fibre optique. Le processus développé permet de transférer 222 Blu-rays en une seconde, grâce à sa vitesse de 178 Tb par seconde (178 000 000 Mb). À titre de comparaison, ce record est 5 fois plus rapide que le précédent détenu par des chercheurs japonais. Mais surtout, un tel record montre à quel point nous sommes proches d’un accès à Internet encore plus rapide et abordable.

Plus puissant que la NASA

Un autre exemple flagrant pour démontrer les performances proposées par cette fibre optique, elle permettrait de télécharger l’intégralité du catalogue Netflix en moins d’une seconde. Un tel débit est 17 800 fois plus performant que le meilleur débit proposé au grand public. Ce débit dépasse largement le réseau ESnet utilisé par la NASA (400 Gb/s).

Le précédent record était de 150 Tb par seconde, cela signifie que ce nouveau débit l’a dépassé de 20%. Lidia Galdino, auteure principale de cette étude a déclaré : « Alors que les connexions internes des centres de données sont capables de transporter jusqu’à 35 térabits d’informations par seconde, les technologies que nous développons actuellement utilisent efficacement les infrastructures existantes et permettent d’atteindre un débit record de 178 térabits par seconde grâce à une meilleure utilisation de la largeur de bande passante offerte par la fibre optique ».

Pour parvenir à cette prouesse technologique, les chercheurs de l’University College London (UCL) ont mis en place une bande passante de 16,8 THz, bien plus performante que les 4,5 THz proposés au grand public, voire 9 THz dans le meilleur des cas. Ce dispositif permet donc de comprimer encore plus les informations en transit via les réseaux optiques existants. De plus, l’équipe de chercheurs explique que leur découverte permettrait de faire de grosses économies sur le déploiement de la fibre optique. Selon ces chercheurs, un kilomètre de fibre peut coûter jusqu’à 500 000 euros, contre seulement 18 000 euros en utilisant cette nouvelle technique d’amplificateur.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Shogun96

    27 août 2020 at 10 h 53 min

    Imaginons :
    Je suis capable de vous livrer l’entièreté des marchandises, contenues dans les dépôts d’Amazon, dans les dix minutes qui suivent. Avez vous la capacité des stocker toutes ces marchandises dés la reception?
    Cet article est « intéressant  » mais il n’explique pas comment « stocker » et « traiter » le volume du catalogue Netflix, ce qui est à ce jour, impossible il me semble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests