Suivez-nous

Tech

Télétravail : faut-il interdire à votre patron de vous contacter après le travail ?

Une nouvelle loi de régulation du télétravail adoptée au Portugal pourrait faire des émules chez ses voisins.

Publié le

 
télétravail
© Pexels / Nicola Barts

Depuis le début de la pandémie, des millions de salariés ont pu expérimenter le télétravail. Si ce dernier a de nombreux bienfaits, il génère aussi parfois du mal-être chez certains, et de nombreux employés font part d’une difficulté à différencier leur vie personnelle et professionnelle.

Le Portugal vient justement d’adopter une nouvelle loi qui vise à mieux encadrer le travail à distance. L’idée est de permettre aux salariés de bénéficier d’un meilleur équilibre. Selon Euronews, le texte prévoit notamment que les employeurs pourraient être sanctionnés s’ils contactent leurs collaborateurs en dehors des heures de bureau.

Le droit à la déconnexion est reconnu en France

D’autres dispositifs ont été inclus dans ce nouveau règlement et notamment une participation des entreprises aux frais occasionnés par le télétravail, par exemple pour les factures d’électricité, ou l’équipement informatique nécessaire. Pour faire face à l’isolement ressenti par certains salariés, les sociétés sont par ailleurs tenues d’organiser des réunions sur site au moins tous les deux mois.

Les parents n’ont également pas été oubliés. Ces derniers pourront télétravailler à leur domicile sans avoir à prendre de dispositions préalables auprès de leurs employeurs jusqu’à ce que leur enfant atteigne l’âge de huit ans.

Ce nouvel arsenal législatif comprend toutefois quelques limites. Nos confrères rappellent ainsi que le texte ne s’appliquera pas aux entreprises de moins de dix salariés. De même, les députés n’ont pas souhaité voter en faveur du droit à la déconnexion, c’est à dire la possibilité de ne couper les notifications en dehors des heures de travail.

Ce principe est d’ailleurs reconnu en France depuis 2016. Il n’est toutefois pas très contraignant ne prévoit aucune sanction pour l’employeur en cas de non-respect. La mesure fait depuis école sur le plan international et l’Union européenne planche sur une mise en place à l’échelle du continent. Certains états américains planchent aussi sur le sujet comme New York.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests