Tesla réussit son pari : deux Model S ont traversé l’Amérique en 76 heures

Tesla a envoyé deux Model S faire le voyage de Los Angeles à New York, un cross-country électrique digne du Guinness.

tesla

Il ne s’agit pas uniquement de démontrer que la Tesla Model S roule vite. En effet, le pari du constructeur américain visait davantage à montrer au public que son véhicule électrique pouvait tenir la distance sur un long voyage (et faire taire les sceptiques), en comptant sur les stations de recharge « SuperCharger » qui sont plus rapides que les chargeurs de véhicules électriques ordinaires.

Les voitures électriques sont souvent considérées comme inadaptées pour les longs trajets et semblent devoir se cantonner à la circulation en ville. Plusieurs raisons à cela : la charge d’un véhicule électrique est assez lente et il est parfois difficile de trouver un chargeur (par opposition aux stations essence). En substance, la possession d’une voiture électrique semble synonyme de contraintes et de pertes de temps pour le conducteur.

Mais la vision de Tesla est claire : les américains doivent pouvoir utiliser un véhicule électrique de la même manière qu’un bolide à essence, sans se soucier de la recharge. Ils ont ainsi lancé leur réseau de SuperCharger qui, d’après le constructeur, charge un véhicule 12 fois plus vite qu’un chargeur normal. Leur objectif ? Rendre ces SuperCharger accessibles à 98 % des américains (et sur une partie du Canada), d’ici 2015.

Le 27 janvier, Tesla annonçait avoir réussi à « connecter » la partie Est et Ouest des Etats-Unis avec ce réseau de SuperCharger.

C’est dans cette optique « marketing » que deux Model S de Tesla ont été envoyés faire ce voyage de Los Angeles à New York (un parcours de plus de 5000 kilomètres). Si cette traversée de l’Amérique devait durer 3 jours, elle aura pris 76 heures au total. Tesla accusera les mauvaises conditions météorologiques qui ont frappé les Etats-Unis pendant cet essai (profitant au passage pour mettre en avant le fait que la Tesla S peut endurer les plus mauvaises conditions météo).

Au final, ces deux Tesla S pourraient également décrocher un record officiel puisque la traversée a été suivie par le Guinness. On attendra donc leur verdict.

Un autre aspect du voyage : il aura été gratuit. En effet, Tesla propose aux propriétaires du Model S d’utiliser gratuitement ce réseau de SuperCharger.

Source


10 commentaires

  1. L’air comprimé n’est pas un carburant et produit très très peu d’énergie. Une voiture qui fonctionnerait exclusivement à l’air comprimé et qui aurait une autonomie de 300 kms ca ne peut pas exister à moins de tirer une remorque pour le réservoir. C’est une question de physique élémentaire.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies