Suivez-nous

Smartphones

Test Android 12 : on a essayé l’OS en bêta (et on a adoré)

Android 12 est disponible en version bêta depuis le 19 mai 2021. Forcément, nous l’avons installé sur notre Pixel 4a 5G. L’occasion de vous livrer nos premières impressions. Spoiler : on a adoré.

Publié le

 
test android 12 beta
© Presse-citron

Comme chaque année (sauf 2020 pour les raisons que l’on connaît) Google tenait ce 19 mai 2021 sa Google I/O, grande conférence dédiée à ses nouveautés logicielles.

L’occasion de fournir un premier aperçu d’Android 12 et de faire le tour de ses principales nouveautés. Déjà disponible en bêta sur certains smartphones, l’OS mobile de Google fait sa révolution cette année.

Comme nous avons la chance de disposer d’un Pixel 4a 5G pouvant installer Android 12, nous nous sommes empressés de télécharger cette première bêta publique. Après deux jours de test, voici un compte rendu de notre prise en main Android 12.

Android 12 : les nouveautés de l’interface

On doit bien l’avouer, les mises à jour les plus marquantes sont toujours esthétiques. Après plusieurs années de petits ajustements, Google a choisi Android 12 pour inaugurer une toute nouvelle interface : Material You. Derrière ce nom se cache une toute nouvelle charte graphique tout en arrondis, plus minimaliste, plus légère et plus fluide que jamais.

Symbole de cette nouvelle ère : le centre de notifications et de paramètres rapides. Google troque les petits icônes contre de grands rectangles aux coins arrondis présentant davantage d’informations textuelles.

test android 12 centre notifications

La nouvelle interface Android 12 © Presse-citron

Exit la présentation en transparence, Google opte pour un menu déroulant opaque qui devient alors le centre névralgique de notre utilisation. Esthétiquement, l’ensemble se rapproche beaucoup de ce que l’on connaît sur iOS 14, et on ne s’en plaindra pas.

Ces rectangles aux coins arrondis, on les retrouve aussi sur l’écran de veille. Ils présentent les notifications en transparence sur une interface là encore très épurée. Google accorde la plus grande partie de l’espace à l’affichage de l’heure. Dont acte.

On vous voit venir, « à première vue les changements esthétiques ne sont pas si flagrants », c’est cela ? Détrompez-vous. Car Material You a un autre tour dans son code.

test android 12 material you

© Presse-citron

Google a en effet développé une fonction permettant d’accorder la charte graphique avec le fond d’écran. Les couleurs, la typographie ou encore la forme des icônes changent à l’envie. Bien évidemment, si les choix de l’IA ne conviennent pas, on peut alors ajuster manuellement chaque paramètre selon ses goûts. À première vue, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup.

De nouveaux gestes inspirés d’autres marques

Non content de révolutionner son interface, Google change également la façon de naviguer sur un smartphone. On ne peut pas vraiment dire que les ingénieurs se soient creusés la tête puisqu’ils ont essentiellement puisé leurs idées dans les surcouches des constructeurs partenaires ou… chez Apple. Dont-on les en blâmer ? Absolument pas.

Ainsi, on peut désormais activer Google Assistant avec un simple appui long sur le bouton on/off. Un geste que l’on trouvait sur les smartphones Samsung pour activer Bixby ou chez Apple pour appeler Siri. On se demande même comment Google a pu attendre si longtemps pour ajouter ce type de gestuelle en natif.

test android 12 google assistant

© Presse-citron

Autre fonction intéressante : le double appui au dos du smartphone. Avec Android 12, on peut désormais associer une action à ce geste. En appuyant deux fois rapidement avec l’index au dos du téléphone on peut déclencher la lampe torche, effectuer une capture d’écran, lire ou mettre en pause la musique ou afficher les applications récemment utilisées.

Si aucune de ces actions ne répond à vos usages, vous pouvez tout simplement configurer manuellement celle de votre choix. Nous avons par exemple choisi de lancer Google Pay par ce simple geste.

test android 12 double tap

© Presse-citron

Attention, comme sur l’iPhone, le double appui peut se déclencher de manière involontaire (trop sensible). Google propose donc d’activer une fonction vous obligeant à appuyer plus fort pour déclencher l’action. Bien vu.

test android 12 mode une main

© Presse-citron

Enfin, Android 12 intègre un vrai mode d’utilisation à une main. Une fois activé il suffit de glisser le doigt de haut en bas depuis le bas de l’écran. C’est un vrai plus pour éviter de se contorsionner pour utiliser nos smartphones toujours plus grands. Google a pris son temps, mais le résultat est excellent. Selon nous, le mode à une main natif sur Android 12 est le meilleur qu’il nous ait été donné de tester.

Plus de confidentialité sur Android 12

Pointé du doigt pour son modèle économique basé sur l’exploitation des données, Google surprend tout le monde en ajoutant Privacy Dashboard, une interface dédiée à la protection des données privées.

Cette nouvelle fonctionnalité s’inscrit dans une stratégie plus globale de l’entreprise visant à redorer son blason. D’autres mesures ont été prises par l’américain à travers l’ensemble de ses services. On peut par exemple effacer l’historique instantanément dans Google Search, en faire de même en un clic sur Google Maps ou encore camoufler certaines photos sur Google Photos.

Concrètement, Privacy Dashboard donne un aperçu clair des autorisations octroyées aux différentes applications. On peut alors tout gérer en quelques secondes et entrer dans les moindres détails. Un pas de géant pour Google et un réel avantage pour les utilisateurs Android.

Mais encore ?

Google ne s’est pas contenté de déployer ces quelques nouveautés pour nous séduire. Si les changements majeurs sont visibles au quotidien, d’autres petits ajustement plus discrets améliorent l’expérience quotidienne.

On pense par exemple aux fenêtres flottantes pour la lecture de vidéo. Elles affichent désormais les boutons de contrôle de la vidéo (comme sur iOS) et peuvent être écartées sur la bordure le temps de consulter un message par exemple (comme sur iOS).

La gestion des widgets est aussi bien plus complète. Ils adoptent désormais un design aux coins arrondis et peuvent s’ajuster plus précisément. Des formats plus carrés sont aussi disponibles. Là encore, l’influence d’Apple n’est pas très loin, et là encore on s’en réjouit.

test android 12 widgets

Notre prise en main Android 12 (bêta publique) © Presse-citron

Enfin, on notera les améliorations apportées en matière d’audio puisqu’Android 12 est désormais capable de solliciter le moteur de vibrations pour améliorer la qualité de son et renforcer l’immersion (notamment en jeu).

Ces petits ajustements participent donc aux bonnes impressions laissées par le nouvel OS mobile de Google. Reste que d’ici la sortie de la version définitive (prévue en octobre), certaines fonctionnalités disparaîtront complètement des radars. D’autres pourraient aussi pointer le bout de leur icône par surprise. Wait and see.

Notre avis sur Android 12

Chaque mise à jour majeure d’un OS mobile présente des risques, encore plus quand l’esthétique change. Si les goûts et les couleurs ne se discutent pas, nous devons bien avouer que nous sommes complètement tombés sous le charme d’Android 12 et son interface Material You.

Surtout, l’OS se montre bien plus fluide grâce à des animations et des transitions repensées. Les nouveaux gestes et la nouvelle gestion des widgets enrichissent encore l’expérience. Android 12 a incontestablement atteint l’âge de la maturité. Et on aime beaucoup les OS matures.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *