Suivez-nous

Gaming

Test Blood & Truth PlayStation VR : entre Die Hard, James Bond et Mission Impossible

On a testé Blood & Truth, le nouveau « gros » jeux PlayStation VR, mis au point par London Studio, responsable d’un certain The London Heist.

Il y a

le

Test-Blood-Truth-PS-VR
© London Studio

Un concentré d’action pour le PlayStation VR !

Au sein du disque PlayStation VR Worlds, entre une partie de VR Luge et une plongée dans une cage anti-requins, les détenteurs de PlayStation VR avaient découvert un certain The London Heist, offrant notamment une course-poursuite mémorable. Avec plus de 4 millions de casques PlayStation VR vendus, Sony ne peut pas se contenter de proposer aux joueurs de « petites expériences » de réalité virtuelle. C’est pourquoi London Studio a été missionné par Sony pour mettre au point un vrai jeu d’action survitaminé, exclusif à la PlayStation 4. Mais que vaut ce Blood & Truth au final ?

Côté synopsis, Blood & Truth place le joueur dans la peau de Ryan Marks, un ancien militaire qui va devoir tout faire pour sauver sa (riche) famille londonienne d’un suzerain criminel. VR oblige, le joueur incarne littéralement le héros de cette aventure, qui mélange diverses phases de jeu, avec notamment des séquences d’infiltration (à la Mission Impossible), des séquences d’action pures et dures, avec des courses-poursuites dantesques (à la Die Hard), et des séquences plus narratives, avec quelques gadgets à utiliser (dans le pur esprit James Bond).

Le jeu dont vous êtes le héros

Blood & Truth démarre très fort, avec une séquence d’introduction qui en met plein les yeux (et les oreilles), et on remarque rapidement le très bon travail effectué par Studio London sur la modélisation des personnages, notamment au niveau des visages. Certes, l’ensemble n’est pas toujours d’une beauté transcendante (VR oblige là encore…), mais globalement, le titre est très propre, et permet de vivre d’excellentes séquences de jeu.

Blood Truth

Pensé pour être joué avec deux PS Move (mais jouable avec une DualShock 4 quand même), Blood & Truth pioche davantage du côté du rail shooter que du FPS. En effet, le joueur n’est pas tout à fait libre de ses mouvements, et on peut donc regarder tout autour de soi, viser avec ses PS Move, mais aussi marquer un endroit prédéfini simplement en le regardant. Un clic, et ce bon Ryan Marks se déplace jusqu’au point indiqué.

Dans la peau de John McLane, Ethan Hunt et James Bond !

Parfois, le chemin est tout tracé, mais souvent, le jeu offre diverses possibilités de déplacement. Un choix de gameplay judicieux, bigrement immersif, et qui permet de se focaliser sur l’action. L’expérience est impressionnante d’immersion, avec des interactions vraiment très crédibles parfois, si bien que l’on s’amuse rapidement à essayer d’attraper à peu près tout à n’importe quoi… avec parfois quelques belles surprises à la clé.

Blood Truth

Dommage toutefois que le système de recharge souffre de quelques ratés, tout comme la visée à deux mains, particulièrement calamiteuse (notamment avec le fusil de précision…). Globalement, les gunfights sont d’une efficacité assez dévastatrice, avec une mise en scène à couper le souffle parfois, et pile ce qu’il faut en terme de ralentis et de scènes épiques. Outre les phases d’action, les développeurs ont également inclus quelques jolies phases d’escalades, à la force des PS Move toujours, mais aussi de belles séquences d’exploration.

Il faudra également parfois crocheter des serrures et hacker certains systèmes, en utilisant une petite trousse remplie d’accessoires. Certes, les joueurs experts repéreront rapidement le côté très scripté de certaines séquences, mais l’ensemble fonctionne vraiment très bien.

Côté durée de vie, Blood & Truth embarque le joueur pour une aventure d’environ 4 heures, qu’il est tout à fait possible de terminer d’une traite, tant le rythme est varié et le jeu prenant. Attention toutefois au phénomène de motion sickness qui peut s’installer assez rapidement ici en cours de jeu, avec même un second effet kiss cool qui frappe (fort), lorsque l’on retire le casque après une longue session…

Bref, un excellent ambassadeur pour la VR de Sony, qui en met plein les yeux et les oreilles, même si on regrette un léger manque de précision parfois, selon l’arme utilisée, et un tracking un peu à la peine par moments.

Acheter le PlayStation VR au meilleur prix

Mon avis concernant Blood & Truth

L’expérience The London Heist n’était que le début, et peut tout à fait être vue comme un prologue de ce Blood & Truth. Ce dernier propose une expérience nettement plus dense, avec un vrai scénario, de nombreuses cutscenes, et de nombreuses variations de gameplay. Le titre signé London Studio est ultra immersif, très spectaculaire, et permet de se glisser (pour de vrai !) dans la peau d’un John McLane doublé d’un soupçon d’Ethan Hunt et de 007. Certes, le tracking pose parfois souci, le scénario est ultra simpliste et l’ensemble se termine un peu vite, mais les amateurs de réalité virtuelle seront ravis de cette nouvelle production, à jouer impérativement aux PS Move à mes yeux.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans Prime Day 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests