Test de la semaine : le casque Bluetooth Cellularline Alpha

Encore peu connue en France, la marque Cellularline est un acteur majeur du marché européen des accessoires pour mobile. Avec son casque Alpha, Cellularline compte également se faire une place dans monde de l’audio.

Cellularline Alpha

Présentation

Après avoir testé l’enceinte connectée Sparkle, nous retrouvons cette semaine Cellularline et son casque Alpha, présenté comme le modèle phare de la gamme. Comme son enceinte connectée, le casque Alpha fait partie du projet « Audio Quality Lab » du leader italien des accessoires pour mobile. La marque vise désormais le monde de l’audio et a dévoilé ce modèle sans fil (Bluetooth 4.1) à réduction de bruit active.

Proposé à 99,95 euros, le casque vise l’entrée de gamme, un secteur où la concurrence est rude. La marque italienne a-t-elle les armes pour s’y faire une place ? On a testé pour vous le Cellularline Alpha.

Constructeur :Cellularline
Modèle :Alpha
Connexion :Bluetooth v4.1 + EDR Classe II
Réponse en fréquence :20 – 20 000 Hz
Sensibilité :110±3 dB
Impédance :32 Ohm
Profils compatibles :Combiné – Mains libres – A2DP – AVRCP
Portée :10 mètres
Antibruit :Jusqu’à 15 dB
Temps d’appel :Environ 14 heures
Autonomie en veille :Environ 540 heures
Temps de lecture :14 heures
Temps de rechargement :Environ 2 heures
Batterie :3,7 V 100 mAh
Dimensions :200 x 180 x 65 mm
Poids :251 grammes

Design & Ergonomie

Le casque Alpha de Cellularline se la joue produit haut de gamme dans son emballage très soigné. Ce dernier met en valeur un casque sans-fil qui ne manque pas d’argument.

Le casque est plutôt séduisant avec ses oreillettes rectangulaires et une finition correcte.

On retrouve une mousse généreuse à l’intérieur de l’arceau et d’épais coussinets en similicuir qui laisse espérer un certain confort une fois sur les oreilles tandis que son poids est de 250 grammes.

Bien qu’on puisse rabattre les oreillettes pour faciliter son transport, le casque de Cellularline est plutôt rigide.

L’Alpha n’embarque pas pléthore de boutons et tout se passe du côté de l’oreillette droite. À l’avant, on retrouve simplement un interrupteur pour activer/désactiver le mode ANC (réduction active du bruit). Le bouton multifonction et les deux boutons de volume, qui font également office de bouton précédent/suivant, sont situés à l’arrière du casque.

Enfin, on a droit en dessous à une prise de rechargement micro-USB, un microphone et une prise mini-jack (3,5).

Concernant le packaging, le casque est livré avec un étui de transport, un câble de charge (USB vers micro-USB) et un câble auxiliaire.

Rien de très surprenant donc du côté du packaging et au niveau du casque, mais aucune fausse note de la part de Cellularline.

Une fois en place, le casque se montre confortable et se fait discret grâce à son poids et le choix d’une mousse généreuse en simili cuir. Toutefois, la sensation de chaud est rapidement présente au niveau des oreilles. Une sensation renforcée en cette période de canicule et qui peut pousser à écourter sa session d’écoute. Nul doute que le casque sera plus à son aise avec des températures plus fraîches.

Qualité sonore

Pour ce test, nous avons utilisé un service de streaming musical (et activé la meilleure qualité sonore disponible) ainsi que des fichiers locaux de différentes qualités (256kbps AAC (iTunes), 320kpbs MP3 et FLAC (fichier audio compressé sans perte)).

Séduisant, l’Alpha l’est aussi sur sa partie sonore avec un son puissant, des basses généreuses et des aiguës maîtrisées. On évitera d’ailleurs de pousser trop loin le volume de son lecteur pour en profiter, mais ce surplus de puissance vient épauler le mode ANC pour renforcer la sensation d’isolement.

Néanmoins, il faut garder à l’esprit qu’on reste sur un produit d’entrée de gamme et l’Alpha ne viendra faire de l’ombre à des casques hi-fi.

Si le son est chaleureux, il manque toutefois de détail et de subtilité.

Concernant la réduction de bruit active, ce n’est pas la plus efficace du marché, mais elle couvre efficacement les bruits environnants dans la plupart des situations.

Enfin, rien n’a signalé au niveau des communications, l’Alpha répond aux attentes.

Autonomie

Côté autonomie, Cellularline annonce 14 heures d’autonomie, une estimation qui peut varier en fonction du volume et de l’activation du mode antibruit. Le contrat est ici respecté avec une autonomie proche des 14 heures annoncées par le constructeur.

Conclusion

L’Alpha de Cellularline ne vient pas révolutionner le marché des casques Bluetooth, mais c’est une proposition intéressante à moins de 100 euros. Le casque est élégant avec une finition d’assez bonne qualité et les prestations sonores sont séduisantes.

Confortable, le son procuré est chaleureux et l’on appréciera la présence du mode ANC (réduction du bruit active). Toutefois, le casque tient chaud et si ses performances sonores sont intéressantes, elle ne se démarque pas vraiment de ce qu’on trouve déjà sur le marché.

Le Cellularline Alpha est proposé au prix de 99,95 euros.

J’aime

  • le design
  • le confort
  • la bonne autonomie
  • la puissance du casque

J’aime moins

  • sa tendance à tenir chaud
  • l’Alpha peine à se démarquer de la concurrence


Nos dernières vidéos