Test du Chumby, des widgets et des RSS sans PC

Le web s’invite partout, et ne nécessite pas obligatoirement un PC pour s’afficher. Après les smartphones, après les tablettes, après les montres, ce sont plusieurs objets communicants de toutes sortes qui vont permettre d’accéder à vos sites préférés, ou à des morceaux de web sélectionnés et diffusés sur des petites machines dédiées. C’est le web

Le web s’invite partout, et ne nécessite pas obligatoirement un PC pour s’afficher. Après les smartphones, après les tablettes, après les montres, ce sont plusieurs objets communicants de toutes sortes qui vont permettre d’accéder à vos sites préférés, ou à des morceaux de web sélectionnés et diffusés sur des petites machines dédiées. C’est le web des objets, et le Chumby en est l’un des plus dignes représentants.

intro

Depuis la sortie du Chumby début 2007 aux USA, j’étais très curieux de connaître un peu mieux ce petit module tout de cuir vêtu en l’utilisant au quotidien pendant quelques jours.

Cette possibilité m’a été enfin offerte par Domadoo, une entreprise lyonnaise spécialisée dans la domotique, qui commence à importer le Chumby en France. C’est donc en voisin que je suis allé chercher le fameux Chumby chez Domadoo pour le garder au chaud chez moi durant une paire de semaines afin de voir ce qu’il avait dans le ventre.

Non seulement je n’ai pas été déçu, mais j’ai même été agréablement surpris : le Chumby est très facile à utiliser, intuitif et personnalisable tout en restant convivial.

01

Un Chumby, c’est quoi exactement ?

Le Chumby est donc un appareil communicant de la taille d’un radio-réveil ou d’un mini-téléviseur, doté d’un écran tactile de 3,5 pouces (résolution 320×240) connecté à internet en WiFi, qui affiche en rotation aléatoire des informations diverses que vous avez préalablement sélectionnées : bourse, infos, blogs, météo, photos, vidéos, dessins, radios, notes… Un peu à la manière d’un iPhone, vous pouvez installer toutes les applications que vous souhaitez (appelés widgets), parmi un choix de plus de 1500 disponibles, toutes gratuites. Il suffit de brancher votre Chumby, de le connecter à votre réseau en WiFi, et d’utiliser votre ordinateur pour créer une gamme de favoris à partir des widgets que vous désirez dans plus de 30 catégories. De nouveaux widgets sont ajoutés à la bibliothèque très souvent.

Un Chumby ça sert à quoi ?

Un peu à la manière d’un Tabbee (mais en plus mignon et plus réactif), un Chumby est destiné à un usage domestique et familial : il trônera donc naturellement de préférence quelque-part dans la cuisine ou sur une table de chevet. Il permet d’avoir en permanence sous la main et sous les yeux les principales informations et sites essentiels avec lesquels vous voulez rester en contact sans forcément passer par un ordinateur : sur un Chumby, vous pouvez voir défiler vos actualités Facebook ou la timeline de vos amis sur Twitter, un fil d’infos en provenance de TechCrunch, Libération ou plusieurs dizaines d’autres sites et blogs, regarder des vidéos sur YouTube ou les derniers plateaux du Letterman Show. Vous pouvez également l’utiliser pour écouter vos podcasts ou webradios favorites (Shoutcast, Paradise FM et même – les veinards – Pandora pour les américains).

A l’aide de ses prises USB, le Chumby peut également jouer de la musique à partir de périphériques de stockage USB qui sont au format MP3, OGG, WAV, FLAC ou M4A.

Il est possible de lire tous le fichiers multimedia de n’importe quelle PC en utilisant Orb (à installer sur le PC) et l’appli Chumby correspondante. Cela fonctionne également pour la TV.

Un format connu et facile à programmer

Les widgets sont en fait des modules en Flash, ce qui est un choix plutôt judicieux car il permet à toute personne ayant quelques notions de développement avec la plateforme d’Adobe de créer des widgets et de les proposer à la plateforme Chumby, d’autant qu’un kit et un guide de développement très complet sont proposés sur le site Chumby, avec des modèles prêts à l’emploi. Si j’ai cinq minutes un de ces jours, j’essaierai de créer et proposer un widget Presse-citron pour Chumby.

A la différence de ce que l’on connait avec les  App Stores pour smartphones, les widgets ne s’installent pas sur le Chumby mais sont accessibles en ligne. Pour ajouter des widgets à votre Chumby, il vous faudra donc vous créer un compte sur le site puis très simplement ajouter les applications de votre choix à partir de la page dédiée à cette fonction. C’est également ici que vous personnalisez vos widgets (par exemple en entrant vos identifiants Twitter). Certains widgets sont interactifs : sur l’application Twitter ou Facebook vous pouvez poster votre statut directement à partir du Chumby, à l’aide d’un clavier virtuel qui permet de saisir du texte aussi facilement qu’avec un iPhone par exemple.

page
La page de gestion de votre compte widgets sur Chumby.com

Vous pouvez également définir la fréquence et la durée d’affichage pour chaque widget ou décider de rester sur un widget et d’opter pour une rotation manuelle, qui se fait alors à l’aide d’une petite manette située en haut de l’appareil. Ainsi, vous pouvez transformer votre Chumby en cadre photo numérique sur l’écran duquel défileront vos albums photo Flickr.

Gadget ou vraie utilité ?

C’est la question que l’on se pose forcément avec l’émergence de tous ces appareils communicants. J’avoue avoir été séduit par le Chumby : peu encombrant et pas très cher pour un appareil doté du WiFi et d’un écran tactile (169 euros) il devient vite un compagnon sympathique pour avoir rapidement sous les yeux vos infos ou loisirs préférés. Le modèle qui m’a été prêté est la première version du Chumby : un nouveau modèle vient de sortir aux USA et il offre l’avantage de fonctionner également sur batterie, ce qui le rend plus facilement transportable. Comme c’est un produit d’importation en provenance directe des USA, il n’est pas du tout francisé (clavier QWERTY, interface tout en anglais, très peu d’applications en français…), ce qui n’empêche qu’il reste très attractif.

J’aime bien ça :

  • la taille
  • la qualité et la luminosité de l’écran
  • la sensibilité tactile de l’écran
  • la facilité d’utilisation
  • le graphisme de l’interface utilisateur
  • le choix des widgets

J’aime pas trop beaucoup ça :

  • fonctionnement sur secteur uniquement
  • peu d’applications en français
  • interface uniquement en anglais

Caractéristiques techniques du Chumby

  • Tension d’Alimentation : 230VAC
  • Courant : 0,25mA
  • Consommation en veille : 0,5W
  • Processeur : 350MHz Freescale iMX21 MC94MX21DVKN3 ARM9
  • Mémoire Vive : Samsung 64MB SDRAM
  • Mémoire Flash : Hynix HY27US 64MB NAND Flash ROM
  • 2 ports USB 2.0 externe
  • Adaptateur WiFi Xterasys 3135G 802.11g
  • Ecran Tactile TFT 3.5″ NanoVision
  • Contrôleur tactile Texas Instruments TSC2110
  • Hauts Parleurs stéréo 2W, avec prise casque
  • Microphone intégré
  • Accéléromètre (détecteur de mouvement)
  • Rétroéclairage de l’écran réglable
  • Dimensions : 14 x 8,9 x 7,6 (L x h x l)
  • Température de fonctionnement : 0 à 40°C
  • Température de stockage : -25 à 75°C
  • Humidité : 20 à 90%
  • Garantie : 1an

Le Chumby est disponible sur Domadoo.fr au prix de 169,00 euros TTC

Le site officiel Chumby : http://www.chumby.com/

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

13

14

15


Nos dernières vidéos

20 commentaires

  1. Il est possible de lire tous le fichiers multimedia de n’importe quelle PC en utilisant Orb (à installer sur le PC) et l’appli Chumby correspondante. Ca marche nickel, y compris pour la TV.

    Nous utilisons aussi bcp le Chumby comme radio (streaming wifi). Bref super content depuis presque un an (donc ce n’est pas qu’un gadget).

    Par contre je suis un peu déçu par le design du nouveau Chumby tout carré, tout pas beau (mais qui tourne sur batterie)

  2. Eric

    @Vincent : génial, merci pour l’info sur Orb (que j’utilise par ailleurs), je vais corriger/compléter l’article

  3. Chouette une revue de produit par Presse-citron !
    Allons-y.
    Bon, je connais le Chumby depuis 2007 mais ai toujours été freiné :
    – par son prix tant qu’il n’était pas dispo en France : $178 de base mais le constructeur ne commercialisant pas en dehors des us/Canada il fallait en passer par une autre société, qui prenait sa comm sur le prix public, puis UPS. Bref, j’avais fait le calcul, ça doublait le taro de départ ;
    – par son mode de fonctionnement obligeant à créer un compte, un de plus ! J’ai déjà un lapin qui fonctionne comme cela ; en outre impossible d’y coller une appli locale ( comme une gestion domotique par exemple) à moins de reprendre le bouzin de zéro (ce qui se fait au passage) ;
    – l’absence de connectique Ethernet même si certains ont bien développé un pilote pour un adaptateur USB-Ethernet du marché mais sa pérénnité n’est pas garantie.

    Du coup, étant très heureux d’apprendre que Domadoo distribuait cet appareil, qui plus est, pour pas cher du tout, j’hésite encore !

    Pour les geeks c’est toutefois une excellente plate-forme de bidouillage.

    Pour les autres sachez que SFR commercialise peu ou prou le même dispositif mais de conception italienne et pour 129 €.

    Db

  4. A première vue, j’ai cru que c’était un appuie tête.
    Dommage, l’idée aurait été bonne par contre pour chopper le wifi 🙁
    Mignon tout de même

  5. Merci Eric, j’attendais ce test avec impatience (depuis des années !!) et j’apprends en plus sa commercialisation en France via le site web cité !!
    Excellent article plein de bonnes infos ! 🙂

  6. Salut à tous,

    Passez de très bonne fêtes de fin d’année, Attention aux indigestions(pas trop de foie gras mais bcp de vin, voici le remède).
    J’en profite aussi pour vous signaler que je viens de créer un p’tit blog que je vais essayer d’actualiser regulierement, mais sans pretention, hein !
    Passez y et à l’occaz, hésitez pas à commenter 😉 … c’est zefulon info: http://zefulon.info

    Allez, joyeux Noël à tous, à très bientôt.

  7. Chumby, ça a l’air très bien mais il y a un GROS problème : qu’est-ce que c’est moche !

  8. J’étais curieux de lire ton test (très complet par ailleurs). Pour ma part j’ai été assez déçu par le produit que j’ai eu quelques jours. Pas dans sa conception ou son usage (même si je trouve le tactile pas assez réactif), mais par son manque d’innovation au final. J’attendais ce produit depuis 3 ans, et depuis je me suis équipé en cadre photo numérique, en Radio Internet avec la Squeezebox Radio et avec un iPod Touch. Du coût le Chumby réalise tout cela en moins bien et avec un câble secteur à la patte. Dommage trop tard pour moi … Maintenant j’attends la tablette tactile d’Apple !

  9. Pingback: Blogosphère - Revue des blogs #195 : Une liste de news très Geek ! - Flux rss Revue des blogs #195 : Une liste de news très Geek !

  10. Pingback: Ce que j'ai retenu de 2009, suite et fin | Presse-Citron

  11. Pingback: Sony Dash Personnal Internet Viewer, le Chumby de Sony | Presse-Citron

  12. Pingback: Convertissez des widgets web en widgets de bureau avec Desktopify | Presse-Citron

  13. Dans le meme genre d’appareil connecté au Web. Je préfère Le fameux Nabaztag ! lapin communiquant, ça change un peu de tous les écrans qui nous entourent (tv, pc, iphone…)

Send this to a friend