Suivez-nous

Objets connectés

Test du Lenovo Smart Clock : un écran, oui mais pour quoi faire ?

Le Lenovo Smart Clock avec Google Assistant est doté d’un écran, mais à part afficher l’heure, il ne sert pas à grand chose.

Il y a

le

Par

Lenovo Smart Clock
© Eric Dupin - Presse-citron

Notre prédiction faite lors de l’émergence des premières enceintes connectées avec assistants vocaux intégrés s’est rapidement réalisée : ces machines resteraient peu de temps « aveugles » et les versions suivantes arboreraient rapidement des écrans.

C’est le cas aujourd’hui avec une grande partie des appareils fonctionnant avec Amazon Alexa et Google Assistant, comme nous avions déjà pu le constater et le tester avec l’Amazon Echo Show 5, qui nous avait particulièrement séduits.

Plus récemment arrivé au début de l’été sur le marché français, le Lenovo Smart Clock se positionne sur un créneau intermédiaire. Plus petit que l’Echo Show mais doté d’une forme très similaire, avec également ce boitier revêtu d’une sorte de tissu, il propose aussi un écran en façade, mais celui-ci se limite à quelques fonctionnalités basiques dédiées essentiellement à l’affichage de l’heure, des alarmes, de la météo, de l’agenda et de la musique. Voyons en détail ce qu’il propose.

Petit et sophistiqué, mais pas trop

L’horloge intelligente Lenovo prend clairement ses repères de conception dans le Nest Hub. L’écran tactile de 4 pouces affiche une résolution de 800×480 pixels. Bien que beaucoup plus petit que l’appareil de Google, le Smart Clock est enveloppé d’un tissu gris sur la partie arrière de sa coque, qui couvre son haut-parleur de 1,5 pouce 3W. Le Smart Clock possède une base assez profonde (8,5 cm) mais peut facilement prendre place sur une table de nuit entre la boite de Kleenex et le dernier Bret Easton Ellis (y compris en Kindle, bien sûr).

Lenovo Smart Clock

Et c’est probablement là que vous voudrez le garder. Le cadre de 11,4 x 7,8 cm a été probablement conçu avec ces dimensions pour rester dans celles d’un radio-réveil classique à l’ancienne. Comme les réveils d’antan, son affichage est facilement visible, et une variété d’affichages sont disponibles. Il y a 10 styles différents parmi lesquels des cadrans analogiques, numériques, minimalistes et colorés. Pas d’option d’affichage aléatoire, mais il est assez facile de changer et de personnaliser les différents cadrans en appuyant longuement sur l’écran. Le dernier écran de la liste permet d’afficher des photos extraites d’un album Google Photos que l’on pourra choisir avec la fonction vocale. Sur la partie supérieure du corps en maille, un signe plus et moins permet de contrôler le volume. Il y a également un interrupteur de coupure du microphone à l’arrière, avec un port pour l’alimentation et un port USB. Pourquoi un port USB ? Pour recharger votre téléphone la nuit. De cette façon, vous ne perdez pas une précieuse prise de courant derrière la table de nuit vers votre chargeur de téléphone. Il est à noter cependant que ce n’est pas un chargeur particulièrement rapide, donc vous pouvez toujours garder à portée de main la prise standard de votre appareil mobile. Néanmoins, c’est utile si vous voulez juste charger un téléphone, une tablette ou une liseuse pendant que vous êtes au lit. On ne le dira jamais assez : il manque toujours des prises dans une chambre à coucher, et plus précisément à proximité de la tête de lit !

L’horloge intelligente ne fait rien qu’un Google Home Mini ne puisse pas faire, mais c’est un bien meilleur compagnon de chevet. Lenovo a soigneusement réfléchi à la manière dont vous utiliserez la Smart Clock pour mettre l’accent sur des fonctions qui ne sont pas aussi importantes sur les autres enceintes intelligentes. Par exemple, si votre Wi-Fi s’éteint, il affichera toujours l’horloge plutôt qu’un écran d’erreur.

Autre caractéristique qui le distingue par exemple de ses concurrents Amazon, il n’a pas d’appareil photo. Lenovo a prévu que la majorité des Smart Clocks seront placés dans une chambre à coucher, donc plutôt que de mettre en place un ensemble d’interrupteurs et de commutateurs pour l’éteindre, il a simplement éliminé complètement le risque. L’absence d’un appareil photo peut être un obstacle pour certains, mais en ces temps de crainte de la surveillance généralisée et de l’intrusion dans la vie privée, cela constituera certainement un solide argument pour d’autres, a fortiori dans l’intimité d’une chambre à coucher.

Mais la meilleure caractéristique de la Smart Clock est simple : les alarmes. Elles sont toujours à portée de main, mais comme n’importe quel autre périphérique avec Google Assistant, vous les réglerez la plupart du temps par commande vocale. Comme la fonction Sunrise sur les téléphones Pixel, les alarmes se déclenchent lentement et augmentent graduellement de volume et de luminosité pour imiter l’aube, de façon à ne pas vous tirer trop brutalement d’un sommeil profond. L’appareil propose un choix de 6 alarmes, mais n’offre pas la possibilité de choisir sa radio préférée ou un service de musique en ligne pour être réveillé. Ce n’est donc pas un radio-réveil. Dommage.

Dans le chapitre des aides à vous tirer du lit lorsqu’il est tôt et que vous êtes encore dans les bras de Morphée, le Lenovo Smart Clock vous lira les actus du jour, votre prochain rendez-vous et le temps qu’il faudra prévoir pour vous y rendre. Mais comme il est doté d’un écran, il affichera également ces données à la demande, ce qui devrait vous aider à ouvrir un peu les yeux.

Enfin, le Lenovo Smart Clock lira à la demande la dernière playlist Spotify écoutée sur votre smartphone, ou toute autre si vous le lui demandez gentiment. Côté domotique, il fonctionne avec la majeure partie des appareils intelligents connectés pour la maison, de plusieurs centaines de marques différentes.

Voilà pour tout ce qu’il peut faire. Voyons maintenant ce qu’il ne fait pas.

Intelligent, mais pas surdoué

Pour aussi bon qu’il soit en ce qui concerne les fonctions basiques et la gestion des alarmes, le Smart Clock reste quelque peu limité dans ses fonctionnalités. Ainsi il n’affichera pas de cartes, de paroles de chansons ou de tableau de bord intelligent. Mais sa plus grande lacune réside probablement dans le fait qu’il ne peut pas afficher de vidéos. Bien que son écran soit beaucoup plus petit que celui du Google Nest Hub ou même que de la plupart des smartphones, il est tout de même assez grand pour les photos, surtout quand on sait que le petit Echo Spot circulaire de 2,5 pouces d’Amazon parvient à le faire.  Cela signifie par exemple que contrairement à ce qu’il est possible de faire avec un Amazon Echo Spot ou Echo Show, si vous mettez un Smart Clock dans votre cuisine, vous ne pourrez pas l’utiliser pour voir des recettes ou regarder les infos de FranceInfo ou de BFM, ou des vidéos de YouTube. Au lieu de cela, Assistant vous lira les étapes comme sur une page d’accueil Google, mais tout ce que l’orateur vous montrera sera le logo des cercles colorés. C’est dommage, car l’affichage de l’horloge intelligente est de la taille parfaite pour aussi trouver sa place sur une étagère de cuisine ou un bar.

En ce qui concerne le son, là non plus ce n’est pas la fête. Le petit haut-parleur situé sur la face supérieure de l’appareil fait le job en produisant un son très clair, voire cristallin, mais cela manque sérieusement de profondeur, notamment au niveau des basses, presque inexistantes.

En conclusion

L’horloge intelligente Lenovo est une excellent enceintes intelligente, principalement parce qu’elle n’essaie pas d’être un appareil qui fait tout. Cependant il faudra bien avoir en tête que son écran est essentiellement là pour afficher l’heure et quelques données issues de Google Assistant, et qu’il ne faudra pas lui en demander davantage, ce qui peut créer une certaine frustration. Peut-être que de nouvelles fonctionnalités seront disponibles ultérieurement via des mises à jour, mais rien ne l’indique pour le moment. Reste le prix. A environ 70 euros (prix généralement constaté) elle est seulement 20 euros moins chère qu’un Amazon Echo Show 5, qui propose bien davantage, avec notamment certaines chaines de TV, YouTube et tout le contenu du service de SVOD Amazon Prime pour les abonnés.

On aime

  • Le format
  • Le look
  • Le simulateur d’aube
  • Google Assistant
  • Le prix

On aime moins

  • Fonctionnalités limitées
  • Appareil pas nomade (une version fonctionnant sur batteries serait appréciée)

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests