Suivez-nous

Tests

Test du TP-Link Archer AX11000 : un puissant routeur tri-bande Wi-Fi 6

Pendant de longues semaines, j’ai eu l’opportunité d’essayer le routeur Archer AX11000 ainsi que la carte réseau Archer TX3000E Wi-Fi 6 de la marque TP-Link. Voici ce que j’en pense.

Il y a

  

le

 
© Presse-citron.net

Le Wi-Fi 6 (ou 802.11ax) est l’une des dernières évolutions dans les réseaux sans fil. Lancée l’année dernière, même elle n’est pas encore définitivement finalisée, cette norme se démocratise de plus en plus.

Il faut dire que le Wi-Fi 5 (ou 802.11ac) n’est plus tout jeune… il date tout de même de 2014. Même s’il reste encore performant aujourd’hui (notamment avec la fréquence 5 GHz qui offre de bons débits), il peut atteindre assez vite ses limites dans certains cas.

Son successeur, le Wi-Fi 6, apporte évidemment de meilleures performances et gère mieux un nombre élevé d’appareils connectés simultanément sur le même réseau sans fil. Ça peut être pratique chez soi comme dans un centre commercial ou dans une enceinte sportive, par exemple.

Caractéristiques techniques

Propulsé par un processeur quadricoeur cadencé à 1.8 GHz, le routeur Archer AX11000 de TP-Link embarque 1 Go de RAM et propose pas moins de 9 ports Ethernet, soit un port 2.5 GbE WAN et 8 ports Ethernet Gigabit pour le réseau local. Sur deux de ces ports Ethernet Gigabit, l’agrégation de lien est possible, ce qui est évidemment une bonne chose.

TP-Link Archer AX11000 (Wi-Fi 6) au meilleur prix
Voir plus d'offres

Coté connectiques, on retrouve un port USB 3.0 type A ainsi qu’un port USB 3.0 type C. Ces derniers permettent d’y brancher un disque dur ou une clé USB, et ainsi partager le contenu sur le réseau.

Les (nombreux) ports Ethernet du TP-Link Archer AX11000 © Presse-citron.net

Ce routeur Wi-Fi 6 est tri-bande et créé donc trois réseaux : un sur la fréquence 2,4 GHz (débits jusqu’à 1,2 Gbit/s) et deux sur la fréquence 5 GHz (débits jusqu’à 4,8 Gbit/s). La plupart des routeurs et box opérateurs se contentent de deux réseaux sans fil (2.4 GHz + 5 GHz) mais avoir un second réseau 5 GHz est clairement un plus, même s’il peut facilement être désactivé s’il n’est pas utile.

La première mise en route est vraiment très simple et intuitive grâce à l’application Android ou iOS « TP-Link Tether », à condition de se créer un compte TP-Link si ce n’est pas déjà fait. Sinon il reste la bonne vieille méthode avec le câble Ethernet et en se connectant sur l’interface Web (par défaut 192.168.0.1 ou 192.168.1.1). L’installation se fait par étape, il suffit de choisir le mode (routeur ou point d’accès), le fuseau horaire et le mot de passe administrateur notamment. Pas besoin du tout d’être un spécialiste réseau et c’est appréciable.

L’application mobile TP-Link Tether © Presse-citron.net

Design

Il s’agit d’un routeur « gaming » d’après TP-Link, on ne pourra pas dire le contraire avec son look assez tranché mais qui ne passera pas partout. Avec ses 8 antennes, très faciles à mettre en place soit dit en passant, le routeur Archer AX11000 n’est pas le plus sobre. Mais tous les routeurs haut de gamme Wi-Fi 6 sont un peu comme ça, quel que soit le fabricant.

Avec ses dimensions de 28 x 28 cm (et autant en hauteur avec les antennes), l’AX11000 est plutôt imposant mais assez épuré de chaque côté. En effet, au-delà des nombreux ports Ethernet, on trouve d’un autre côté trois petits boutons qui permettent respectivement d’activer la connexion WPS, activer / éteindre le Wi-Fi, et activer / désactiver les LEDs du routeur. On retrouve bien évidemment les boutons classiques de réinitialisation (ou Reset) et d’allumage (Power). Le poids du routeur est de 1.5 kg avec les antennes, auquel il faudra ajouter l’alimentation externe de 60 W (ce qui est toujours le cas hélas sur tous les produits similaires).

Pour finir sur le design, il faut aussi aborder l’emballage du routeur Archer AX11000 et de la carte réseau Archer TX3000E : ils sont vraiment bien pensés, les accessoires sont nombreux et bien protégés. C’est un détail mais ça confirme le positionnement haut de gamme de cette gamme Wi-Fi 6 chez TP-Link.

Appareils compatibles

Pour mes tests, j’ai utilisé mon PC fixe (Ryzen 3700X, 16 Go de RAM, SSD NVMe) avec la carte réseau Archer TX3000E en PCI-Express de TP-Link. N’importe quelle carte réseau Wi-Fi 6 aurait pu faire l’affaire, il s’agit de la même puce Intel (AX200). Mais la carte de TP-Link est particulièrement intéressante avec une finition rouge irréprochable, un packaging complet et surtout deux antennes multidirectionnelles pour une réception optimale.

La carte réseau Archer TX3000E de TP-Link © Presse-citron.net

L’installation de cette carte réseau, qui fait aussi Bluetooth 5.0, est vraiment simple. Il suffit de la mettre dans un slot PCI-Express et de brancher le petit câble de la carte réseau à une broche USB de votre carte mère (pour profiter du Bluetooth 5.0). Ensuite, les pilotes de la carte réseau doivent s’installer automatiquement sur Windows 10. Seul reproche : le câble qui permet de déporter les antennes est un peu court, il mériterait d’être plus long pour offrir plus de liberté.

TP-Link AX3000 PCI Express au meilleur prix
Voir plus d'offres

Concernant les smartphones, ils sont de plus en plus nombreux à être compatibles avec le Wi-Fi 6. Surtout au niveau du haut de gamme. D’ailleurs, j’ai pu utiliser un Samsung Galaxy Note 10+ comme second appareil pour faire quelques tests de performance et voir ce que ça apporte (ou non) au quotidien.

Quelques fonctionnalités

Avant d’aborder les performances pures de ce routeur Wi-Fi 6 de TP-Link, il est important de mentionner quelques fonctions intéressantes du produit. Tout d’abord, il y a bien des fonctions « Game Center » ou « Game Accelerator » mais elles se limitent respectivement à choisir des appareils prioritaires (temporairement ou sans limite de durée) et réduire la latence, ce qui est toujours appréciable pour jouer.

Le Game Center de TP-Link © Presse-citron.net

Il est possible de tout configurer comme sur n’importe quel routeur digne de ce nom : les paramètres des trois réseaux Wi-Fi, le Wi-Fi invité, la redirection de ports, le contrôle parental, l’IPv6, et bien d’autres options encore. En bonus, on a droit notamment au VPN, à un anti-virus, au partage de contenus (via les ports USB), etc. Les options sont vraiment nombreuses et les menus sont relativement explicites, à condition d’aimer le style « gaming » rouge et noir de l’interface Web (qui fait bien le boulot, cela dit).

Performances

Le routeur Archer AX11000 a été branché à proximité de ma box Internet, la Freebox Delta (qui n’est pas compatible Wi-Fi 6, pour rappel) et sa connexion Fibre à 8 Gbit/s.

J’ai donc utilisé à la fois mon PC fixe et sa carte réseau Archer TX3000E ainsi que le smartphone Samsung Galaxy Note 10+. J’ai notamment fait des tests de vitesse avec l’application Speedtest sous Windows 10 : à environ 3 mètres du routeur avec mon PC fixe dans mon bureau, ainsi qu’à environ 12 mètres dans ma chambre avec le smartphone.

Comparaison entre le routeur TP-Link (en bleu) et la Freebox (en rouge) — cliquez pour agrandir © Presse-citron.net

Le résultat est toujours impressionnant : on atteint, avec mon PC fixe à quelques mètres du routeur, près de 936 Mbps en débit descendant (download)… contre 703.62 Mbps en Wi-Fi 5. Difficile de faire mieux, même avec un câble Ethernet, car on approche clairement du Gigabit… sans le moindre fil.

Quant aux vitesses sur le Samsung Galaxy Note 10+ à une dizaine de mètres du routeur, les résultats sont toujours intéressants sur la fréquence 5 GHz. On passe tout de même de 328 Mbps en download en Wi-Fi 6, contre 112 Mbps en Wi-Fi 5. C’est juste trois fois plus en Wi-Fi 6. Sur le smartphone, la navigation est clairement bien plus fluide en Wi-Fi 6, la synchronisation des photos dans le cloud, la lecture de vidéos sur YouTube ou Netflix, etc.

TP-Link Archer AX11000 (Wi-Fi 6) au meilleur prix
Voir plus d'offres

Wi-Fi 6 : est-ce vraiment utile, même en 2020 ?

Comme on peut le constater facilement, les appareils compatibles avec le Wi-Fi 6 ne sont pas encore très nombreux. Certes, cette nouvelle norme sans fil est une très bonne évolution. Elle ne sera pas utile à tout le monde. À l’heure où la Fibre optique se déploie de plus en plus en France, le Wi-Fi 6 a un intérêt.

Mais il faudra y mettre le prix. Le routeur Archer AX11000 de TP-Link, assez futuriste et puissant, est vendu aux alentours de 400 euros. Ce qui est une somme importante. Mais il faut tout de même prendre en compte que le routeur fait office de switch 8 ports Gigabit. Il embarque de nombreuses fonctions qui lui permettent assez aisément de remplacer la box Internet de son opérateur (qui ne propose pas toujours un réseau Wi-Fi stable).

Quant à la carte réseau Archer TX3000E, on la trouve à environ 60 euros voire parfois moins cher en promotion. C’est un investissement nécessaire pour passer son PC en Wi-Fi 6.

J’ai tout de même été agréablement surpris de ses deux produits. En effet, la gamme Wi-Fi 6 de TP-Link reste assez complète et accessible à tous les budgets. Il n’y a toujours besoin de dépenser 400 euros pour profiter du Wi-Fi 6, certains routeurs moins chers peuvent largement suffire pour commencer.

TP-Link Archer AX11000

Prix public : 399€
9

Performance

10.0/10

Design

9.0/10

Rapport qualité-prix

8.0/10

On aime

  • Les performances et la stabilité
  • La simplicité d'installation
  • L'application mobile

On aime moins

  • Le prix
  • Les fonctions "Gaming" assez limitées
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *