Suivez-nous

Tests

Test du Mi 10 Pro : Xiaomi était si près du but

Vous attendiez de nouveaux smartphones premium au rapport qualité-prix imbattable ? Il ne faudra pas compter sur Xiaomi pour cela cette année. Comme OnePlus, le géant chinois augmente considérablement ses prix qui atteignent la barre symbolique des 1 000 euros. Le Mi 10 Pro vient se frotter aux modèles premium d’Apple, Samsung ou encore Huawei. Mais est-il à la hauteur de ses concurrents ? Réponse dans notre test du Mi 10 Pro.

Il y a

  

le

 
test xiaomi mi 10 pro
© Presse-citron

Chaque année, l’annonce des nouveaux haut de gamme de Xiaomi figure parmi les plus attendus. D’abord parce que les smartphones du constructeur sont de plus en plus réussis, mais aussi parce qu’ils affichent un rapport qualité-prix imbattable.

Malheureusement, les alternatives aux modèles d’Apple, Samsung ou Huawei se font de plus en plus rares en cette année 2020. Et ce n’est pas Xiaomi qui changera la donne. Comme OnePlus, le géant chinois augmente ses prix et propose son nouveau Mi 10 Pro au tarif de 1000 euros. Comme son concurrent, la marque justifie cette hausse par l’intégration de la 5G. Soit.

Mais pour 1 000 euros, les consommateurs (notamment les Français – qui ne peuvent pas encore profiter du nouveau réseau 5G) en attendent davantage. Ils espèrent même, à juste titre, jouir d’une expérience tout aussi premium qu’avec un iPhone 11 Pro, un Galaxy S20 Ultra ou un Huawei P40 Pro.

Le challenge est donc relevé. Car pour se faire une place parmi les grands, Xiaomi doit proposer un smartphone excellent sur tous les points, y compris en photo, domaine dans lequel il ne parvenait pas encore à égaler les meilleurs. Ce Mi 10 Pro est-il le smartphone (presque) irréprochable que l’on attend ? J’ai fait un test du Mi 10 Pro pendant plusieurs semaines. Voici mon avis sur cet appareil.

Design et écran du Mi 10 Pro

Alors que la plupart des constructeurs optent pour la continuité, Xiaomi propose un Mi 10 Pro bien différent de son prédécesseur. Plus arrondi, il se distingue d’abord par son format plus imposant (visiblement la tendance en 2020). Forcément, cela s’accompagne d’une petite prise de poids (208 g). On pourrait croire que cela a une incidence sur la prise en main, il n’en est rien. Pour un mastodonte, le Mi 10 Pro reste très confortable à porter et utiliser au quotidien.

test xiaomi mi 10 pro design

© Presse-citron.net

Cela s’explique sans doute par son dos en verre mat légèrement bombé qui facilite la tenue en mains. Il présente aussi l’avantage de marquer très peu les traces de doigts. Xiaomi ne fait rien comme les autres et opte pour un module photo vertical positionné dans le coin supérieur gauche. Si cette disposition le distingue des concurrents, elle présente un défaut : l’objectif ultra grand-angle se retrouve presque au milieu de la coque, aussi je l’ai souvent bouché involontairement avec mes doigts. Bref, un détail dans mon test du Mi 10 Pro auquel il faudra s’habituer avec le temps.

test xiaomi mi 10 pro design dos

© Presse-citron.net

Si on retrouve de manière assez classique un USB-C (pas de jack 3,5 mm) et un haut-parleur sur la tranche inférieure, on s’étonne de découvrir un second haut-parleur sur la bordure supérieure. Vous le verrez dans la section dédiée à l’audio plus bas dans ce test du Mi 10 Pro, Xiaomi a eu une excellente idée.

test xiaomi mi 10 pro audio

© Presse-citron.net

A l’avant, l’écran incurvé se sépare de l’encoche et adopte le poinçon. Très discret, il ne vient jamais perturber l’utilisation. Si l’intégration de la dalle aurait mérité un peu plus d’attention (on distingue facilement les bordures noires qui l’entourent), le chinois a trouvé une solution pour chasser les touches involontaires au niveau des parties plongeantes.

Ainsi, le logiciel désactive automatiquement la reconnaissance tactile sur les bordures. Comme si cela ne suffisait pas, la surcouche MIUI 11 autorise une personnalisation de l’étendue de la zone. Vous pouvez donc ajuster en fonction de vos mains. Excellent.

test xiaomi mi 10 pro design avant

© Presse-citron.net

Globalement, le Mi 10 Pro se révèle tout aussi élégant que ses rivaux. On pourra déplorer quelques finitions qui sont à revoir, notamment les contours de l’écran. Mais je dois bien l’avouer, je chipote un peu sur ce point dans mon test du Mi 10 Pro. En revanche, l’absence de certification d’étanchéité est pour moi un vrai manque sur un modèle à ce prix.

Écran 90 Hz

Alors qu’il nous a habitués à jouer la course aux specs, Xiaomi vise ici l’équilibre. Pour conserver une autonomie acceptable (j’y reviendrai) et un certain confort d’utilisation il opte donc pour une dalle Super AMOLED avec définition Full HD+ (et non QHD+) et taux de rafraîchissement de 90 Hz (et non 120 Hz, comme chez certains concurrents).

test xiaomi mi 10 pro ecran

© Presse-citron.net

L’écran du Mi 10 Pro est très réussi et se distingue par son excellente luminosité et ses noirs profonds. Le géant Xiaomi propose en plus un arsenal de paramètres d’affichage permettant d’ajuster la colorimétrie, la température ou encore la balance des blancs.

test xiaomi mi 10 pro affichage

© Presse-citron.net

Vous pourrez également piocher parmi quatre modes d’affichage (amélioré, original, P3 et sRGB) eux aussi entièrement personnalisables. Au programme plus de dix ajustements disponibles pour chaque mode d’affichage. Ce serait presque trop.

Performances et interface

Comme chaque année, Xiaomi équipe ce Mi 10 Pro des meilleurs composants disponibles à l’heure actuelle. La puce Qualcomm Snapdragon 865 (et son processeur 5G X55) est associée à 8 Go de RAM LPDDR5 et 256 Go de mémoire de stockage UFS 3.0 (non extensible). Les benchmarks sont sans appel : la puce Snapdragon 865 s’impose comme la plus puissante du marché aux côtés de l’A13 Bionic d’Apple.

Le Mi 10 Pro surpasse donc le Galaxy S20 Ultra de Samsung (puce Exynos 990) et le P40 Pro de Huawei (Kirin 990). Ce test du Mi 10 Pro m’a également convaincu : c’est l’un des smartphones les plus puissants du moment.

test xiaomi mi 10 pro benchmarks

© Presse-citron.net

Sans surprise, l’expérience d’utilisation se caractérise par une grande rapidité dans les transitions et une navigation fluide. Vous pourrez solliciter le Mi 10 Pro à l’envie, il ne montrera jamais de signe d’essoufflement. Les jeux les plus exigeants comme Fortnite, Call of Duty Mobile ou PUBG tournent avec les configurations graphiques les plus avancées. La gestion du multitâche, elle, est exemplaire. Notons enfin que le Mi 10 Pro est compatible 5G et WiFi 6. Je n’en attendais pas moins d’un constructeur tel que Xiaomi qui a toujours proposé des smartphones très performants.

MIUI 11 : on y est presque

En revanche, j’en attendais beaucoup de MIUI 11, le logiciel de Xiaomi basé sur Android 10. Lors de mes précédentes expériences avec cette interface, j’ai relevé quelques défauts de jeunesse. Bonne nouvelle, Xiaomi a bien travaillé et corrigé la plupart de ces éléments. Le seul vrai problème persistant avec MUI 11 est l’absence de tiroir d’applications, si cher aux utilisateurs d’Android.

test xiaomi mi 10 pro logiciel

© Presse-citron.net

Xiaomi avait pourtant promis qu’on le retrouverait dans cette version 11. D’ailleurs il est bien présent dans le logiciel du Mi 9T qui tourne sous… MIUI 11. Le mystère reste donc entier. En attendant, l’étape de réorganisation de toutes les applications est indispensable dès les premières minutes d’utilisation. Ou alors, vous pouvez installer un launcher alternatif et régler le problème en quelques secondes.

En dehors de ce défaut, MIUI 11 brille par la qualité de sa charte graphique, ses animations et transitions fluides et la multitude de paramètres de personnalisation. Surtout, Xiaomi a réussi à se détacher de son identité chinoise et s’est très bien adapté aux exigences des utilisateurs européens. Un régal dans mon test du Mi 10 Pro.

test xiaomi mi 10 pro miui 11

Côté sécurité, le Mi 10 Pro intègre la reconnaissance faciale 2D (rapide, mais peu sécurisée) et un lecteur d’empreintes sous le verre de l’écran. Bien positionné, il se montre réactif même si on ne peut pas échapper à quelques petits caprices. Cela dit, c’est sans grande incidence pour moi.

Autonomie et recharge

Bien que plus imposant, le Mi 10 Pro intègre une batterie plus petite que le Mi 10  (4500 mAh contre 4780 mAh). Ceci s’explique sans doute par l’intégration de deux (vrais) haut-parleurs ou l’espace occupé par les capteurs photo. Après tout, la capacité de la batterie ne justifie pas à elle seule l’autonomie d’un téléphone.

test xiaomi mi 10 pro autonomie

© Presse-citron.net

Grâce à une bonne optimisation logicielle, le Mi 10 Pro tient une journée et demie pour une utilisation polyvalente avec un taux de rafraîchissement de l’écran de 90 Hz. S’il n’atteint pas les sommets, il conviendra à la majorité des utilisateurs. Il ne faudra pas s’adapter pour recharger son appareil tous les jours.

D’autant que Xiaomi propose un système de recharge rapide inédit. Il fournit dans la boîte un chargeur de 65 W (même si le smartphone plafonne à 50 W) et promet une recharge complète en moins d’une heure (45 minutes pour passer de 10 à 100%). Mieux, il ne vous faudra qu’une dizaine de minutes pour le recharger à 50% soit l’équivalent d’une petite journée de travail. Pratique.

test xiaomi mi 10 pro recharge rapide

© Presse-citron.net

Pour ne rien gâcher, le Mi 10 Pro est compatible avec la recharge sans fil (30 W) et la charge inversée (5 W). Les temps de charge s’allongent, mais restent excellents. Comptez une trentaine de minutes pour passer de 10 à 50%. Impressionnant.

Audio

Impossible de publier ce test sans aborder la qualité audio de ce Mi 10 Pro. Xiaomi met les petits plats dans les grands et intègre deux vrais haut-parleurs. Le premier est traditionnellement positionné sur la bordure inférieure. L’autre est placé à l’opposé. D’une part, cette disposition réserve la sortie audio destinée aux conversations à ce seul usage. D’autre part, elle permet aussi au Mi 10 Pro de délivrer un vrai son stéréo puissant et équilibré. Immersion garantie en vidéo, en jeu ou (chose rare) en écoute musicale.

test xiaomi mi 10 pro son

© Presse-citron.net

En l’absence de jack 3,5 mm, Xiaomi fournit des écouteurs USB-C, mais aussi un adaptateur jack/USB-C devenu si rare chez les concurrents tant il doit coûter cher à fabriquer. Cerise sur le gâteau, MIUI 11 regorge de paramètres audio. Au choix, vous pourrez indiquer le type de contenu écouté (musique, vidéo ou voix), ajuster l’égaliseur (7 bandes) proposant dix préréglages (rock, jazz, pop, métal, etc.) ou préciser le type d’écouteur branché (uniquement les Xiaomi)

Enfin, les amateurs de casques sans fil devraient trouver leur bonheur. Compatible Bluetooth 5.1, le Xiaomi Mi 10 Pro prend en charge les codecs AAC, aptX, aptX HD, aptX Adaptive, SBC, TWS+ et LDAC. De mémoire, je n’ai jamais eu la chance d’utiliser un smartphone aussi complet sur le terrain de l’audio.

Appareil photo

Comme chez OnePlus, c’est sur le terrain de la photo que j’attendais le plus Xiaomi avec ce Mi 10 Pro. Pour justifier une hausse de prix aussi importante, le constructeur se doit de proposer une qualité photo quasi irréprochable. Pour mettre toutes les chances de son côté, il équipe le Mi 10 Pro d’un quadruple module composé des objectifs suivants :

  • un objectif grand-angle : f/1,7 ; capteur Samsung ISOCELL Bright HMX de 108 mpxls (1/1,33’’ ; photosite de 0,8 µm) ; PDAF ; Autofocus laser ; stabilisation optique
  • un téléobjectif (zoom hybride x10) : f/2 ; capteur de 8 mpxls (1/2,55’’ ; photosite de 1 µm) ; dual pixel PDAF
  • un téléobjectif (zoom optique x2) : f/2 ; capteur de 12 mpxls (1/2,55’’ ; photosite de 1,4 µm) ; dual pixel PDAF
  • un objectif ultra grand-angle : 13 mm f/2,2 ; capteur de 20 mpxls
test xiaomi mi 10 pro appareil photo

© Presse-citron.net

Les plus observateurs auront remarqué que le constructeur opte pour le même capteur de 108 mégapixels que celui du Mi Note 10. Néanmoins, il assure que le traitement numérique est amélioré et promet donc des clichés de bien meilleure qualité.

Dans les faits, le Mi 10 Pro se révèle excellent dans de bonnes conditions de lumière. Le piqué, le contraste et la colorimétrie sont très bons, la mise au point et le déclenchement rapides. Mention spéciale au mode macro, particulièrement efficace même si, contrairement à son homologue OnePlus, il ne repose pas sur un objectif dédié. Le mode macro fonctionne ici uniquement par une le biais d’une pirouette logicielle en utilisant l’objectif ultra-grand-angle.

Cela permet au Mi 10 Pro de combiner deux téléobjectifs. Les clichés capturés en zoom x2 et x5 se révèlent eux aussi excellents lorsque les meilleures conditions sont réunies. Le zoom hybride x10, plutôt moyen, sera sans doute utilisé plus rarement. Enfin Xiaomi parvient à contenir la distorsion sur les photos shootées avec l’objectif ultra grand-angle et à conserver assez de détails pour stimuler sa créativité. Bref, encore un point positif lors de mon test du Mi 10 Pro.

Malgré tout, j’ai pu observer une nette différence de contraste et de colorimétrie lorsque l’on bascule d’un mode à l’autre. Par exemple, les clichés capturés en ultra grand-angle sont bien plus contrastés que ceux shootés avec le capteur principal.

Le Mi 10 Pro intègre bien évidemment aussi un mode portrait combinant le module principal et le téléobjectif (avec capteur de 12 mégapixels). Dans l’ensemble les résultats sont convaincants avec un détourage précis et un bokeh plutôt naturel. Notez que vous pouvez aussi ajuster le flou d’arrière-plan en post-traitement.

Portrait © Presse-citron.net

Basse lumière

On pourrait croire que le Mi 10 Pro n’a rien à envier aux meilleurs du marché. Au risque de vous décevoir, il reste encore un cran en dessous. Je ne le dirai jamais assez, les photos de nuit font partie de ces critères qui démarquent un excellent photophone d’un très bon. Aussi, le Mi 10 Pro ne parvient pas à se positionner au niveau de ses concurrents directs.

Bien que très corrects, les clichés en basse lumière manquent de piqué. Les contrastes et la colorimétrie perdent en justesse. Si le mode nuit permet de corriger pas mal de défauts grâce à quelques artifices logiciels, il n’égale pas celui d’un Pixel 4, d’un Galaxy S20 Ultra ou d’un Huawei P40 Pro. Xiaomi est donc sur la bonne voie, mais n’atteint toujours pas les sommets.

Capteur frontal et vidéo

À l’avant le Mi 10 Pro embarque un capteur de 20 mégapixels (1/3’’ ; photosite de 0,9 µm) avec objectif grand-angle (ouverture f/2). La qualité des selfies ravira les amateurs du genre d’autant que Xiaomi a corrigé les problèmes de contre-jours. Rien à signaler du côté du mode auto-portrait (purement logiciel) toujours efficace.

Je ne cache ma (toute petite) déception quant aux quelques incohérences des options en vidéo. Xiaomi propose de filmer jusqu’en 8K à 30 im/s (comme les Galaxy S20), mais son mode ultra stabilisation est limité au 1080p à 30 im/s. J’aurais préféré un travail sur ce point bien plus intéressant pour les vidéastes que la 8K, que l’on ne pourra pas visionner de toute façon.

Je chipote ? Oui, un petit peu. Car le Mi 10 Pro peut filmer jusqu’en 4K à 60 im/s avec une très bonne stabilisation optique. Elle n’égale pas celle d’un Galaxy S20 Ultra ou d’un iPhone 11 Pro, mais le bon en avant est à saluer.

Enfin, je ne pouvais pas parler de vidéo sans mentionner le mode Vlog qui permet de créer un mini-clip à partir de modèles prédéfinis. Simple et efficace, je ne m’en lasse pas – encore un autre élément positif lors de ce test.

test xiaomi mi 10 pro avis

© Presse-citron.net

Mon avis après ce test du Mi 10 Pro

Suis-je séduit par le Xiaomi Mi 10 Pro après ce test ? Oui, assurément ! Son design élégant et son écran magnifique n’ont d’égal que ses performances, sa bonne autonomie et son système de recharge ultra-rapide. Xiaomi se permet même de surclasser les références du marché sur le terrain de l’audio et les modifications apportées à MIUI 11 en font une interface agréable.

Mais il y a un « mais ». Si la qualité photo se révèle être très bonne, elle n’atteint pas le niveau des ténors du marché. Aussi, le Mi 10 Pro s’inscrit dans ce que propose Xiaomi depuis son arrivée en France. En revanche, son positionnement tarifaire change. Beaucoup. Trop. Et la pilule a du mal à passer. D’abord parce qu’il manque ce petit truc en plus au Mi 10 Pro pour rejoindre la table des grands. Surtout, ce positionnement ne correspond pas au credo de la marque chinois et relève davantage d’une stratégie opportuniste face aux difficultés de Huawei (embargo américain…). Comme dirait l’autre : « l’occasion est trop belle ».

Et vous, avez-vous fait un test du Mi 10 Pro ? Qu’en avez-vous pensé ?

Xiaomi Mi 10 Pro

999.90
8.3

Performances et logiciel

9.5/10

Design et écran

9.0/10

Autonomie et recharge

8.0/10

Appareil photo

8.0/10

Rapport qualité-prix

7.0/10

On aime

  • Design élégant
  • Ecran réussi
  • Recharge ultra rapide
  • Bonne qualité photo (de jour)
  • Excellente qualité audio

On aime moins

  • Appareil photo perfectible
  • MIUI 11 à peaufiner
  • Pas de certification d'étanchéité
  • Prix en forte hausse
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Kevin

    23 mai 2020 at 19 h 16 min

    Performances et logiciel

    10

    Design et écran

    10

    Autonomie et recharge

    10

    Appareil photo

    10

    Rapport qualité-prix

    10

    Xiaomi Mi 10 Pro reçu mercredi 20 mai 2020 après l’avoir testé j’en conclurai qu’il est irréprochable il n’y aurait même pas un oui « MAIS » qui tiendrait la route car personnellement tout est parfait

    La qualité photo, vidéo et selfie est époustouflante

    La Batterie géniale

    L’Écran est effectivement super AMOLED la finition est tout simplement spectaculaire

    Le son est bien clair net rien à dire

    Pas d’étanchéité mais soyons réalistes et ne nous racontons pas d’histoire entre nous qui irait jusqu’à se baigner avec son smartphone

    La fluidité, réactivité et rapidité impeccable

    Franchement le prix est bien justifié 999€ tout en comprenant bien évidemment la compatibilité 5G son prix reste totalement correct contrairement à ses concurrents dont Apple et Samsung qui on sérieusement du mouron à se faire et sans oublier des écouteurs sans fil d’une valeur de 99,99€ que Xiaomi offre

    J’aurais bien acheter le P40 Pro de Huawei pourquoi pas mais sachant que Huawei a divorcé de Google et ayant lu beaucoup d’avis concernant la propre boutique d’applications que Huawei propose et malheureusement la marque à beaucoup perdu bref mon Mi 10 Pro 5G je ne le regrette pas, l’essayer c’est l’adopter essayez le vous ne le regretterez pas

    • Véronique

      19 juillet 2020 at 0 h 34 min

      Performances et logiciel

      0

      Design et écran

      0

      Autonomie et recharge

      0

      Appareil photo

      0

      Rapport qualité-prix

      10

      Svp j’ai un Huawei p20 pro et je ne sais pas quoi faire
      dois-je le garder ou attendre le 40 prop où prendre un 3o pro
      Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *