Suivez-nous

Gaming

Test : FIA Truck Racing Championship, retour des courses de camions

Après notre premier aperçu de l’E3 2019, découvrez notre avis final sur FIA Truck Racing Championship, qui signe le grand retour des courses de camions !

Il y a

le

Test FIA Truck Racing Championship
© BigBen

Dix-sept ans après la sortie de Super Trucks, qui reste à ce jour l’un des seuls bons jeux de courses de camions de l’histoire du jeu vidéo, BigBen décide de relancer ce genre de jeux bien trop laissé de côté à l’instar des jeux comme Formula One, MotoGP, ou bien encore WRC. Cette discipline officielle dispose désormais de son jeu officiel avec FIA Truck Racing Championship que nous avons eu la chance de tester en avant-première lors de l’E3 2019. Après de premiers tours de piste plutôt positifs, place au test et au verdict final. Les camions vont-ils pouvoir rivaliser avec les voitures et les motos ?

FIA Truck Racing Championship – Début d’une carrière prometteuse

Les premiers pas dans ce FIA Truck Racing Championship sont plutôt bons, puisque le jeu propose toutes les bases d’un bon jeu de courses. Outre le mode carrière que nous allons détailler un peu plus bas, le jeu propose des courses rapides où vous choisissez un pilote, une course, et vous voilà sur la piste ! Vous avez aussi la possibilité de créer vos propres championnats personnalisés, de défier les contre-la-montre, et bientôt vous aurez accès à la catégorie « Compétitions » qui proposera des défis hebdomadaires. Cependant, cette catégorie n’est pas encore disponible.

Concernant le mode multijoueur, FIA Truck Racing Championship propose un mode à deux joueurs en écran splitté (ce qui est forcément un bon point), une course rapide en ligne, la recherche d’une partie rapide et enfin la création de parties pour être l’hôte. En bref, au niveau du mode arcade, ce FIA Truck Racing se montre plutôt complet.

Mais c’est bien entendu le mode carrière qui va être le point central du jeu et qui va jouer un rôle majeur.

Devenir le meilleur pilote du monde !

FIA Truck Racing Championship

© BigBen

Le mode carrière se montre assez complet, surtout pour une première édition. Dès le début, vous allez devoir créer votre pilote (alors pour le coup, rien de bien fou). Vous choisissez simplement votre nom, prénom, votre nationalité, votre casque et… Votre sexe ! Il est donc possible d’être une pilote et ça, c’est un bon point. Cependant, n’espérez pas choisir votre visage ! Votre pilote (et les autres) n’apparaitra jamais sans son casque, même sur les podiums. Ainsi, lorsque l’on nous dit que le jeu dispose des 45 pilotes du championnat, et bien… Oui, mais seulement via leur nom et prénom !

Une fois votre pilote crée, la compétition n’attaquera pas tout de suite. Il faudra commencer par passer votre permis camion ! Vous allez enchaîner une quinzaine d’épreuves pour apprendre à manier ses monstres du bitume. Slalom, départ/arrêté, anticipation du freinage, apprendre à faire des dépassements propres, bref, les permis sont un genre de gros tutoriel, obligatoire, mais qui ne vous prendra pas plus d’une demi-heure. L’une des leçons est la gestion de la température de vos freins. Comme on avait pu vous en parler dans notre aperçu de l’E3, le jeu se veut très réaliste. Que ce soit dans la conduite, dans la gestion des pénalités, mais aussi dans la gestion de la température des freins. Ainsi, vous devez à chaque virage refroidir vos freins en appuyant sur B (rond sur PS4, A sur Switch) pour éviter une surchauffe et faire lâcher vos freins. Cela rajoute un petit challenge supplémentaire (possible d’être désactivé dans les paramètres), mais c’est vraiment un point positif.

Du côté de la conduite, c’est un gros point fort du jeu également. Le jeu se veut être à mi-chemin entre l’arcade et la simulation, même s’il a tendance à plutôt pencher du côté de la simulation. Avec la gestion de la température des freins, vous allez devoir aussi gérer la puissance de votre camion pendant votre virage. Accélérez trop vite en sortie de virage, et ce sera le tête à queue assuré ! Vous allez devoir donc avoir une conduite vigilante, anticiper vos freinages, car, freiner en braquant ne fonctionnera pas et ce sera le tout droit assuré ! La conduite est ainsi vraiment plaisante dans ce FIA Truck Racing Championship.

Un long chemin jusqu’au couronnement !

Carrière FIA Truck Racing Championship

© BigBen

Dès l’obtention de votre permis, vous allez pouvoir choisir entre deux carrières. Soit la carrière ETRC, la carrière officielle, qui se déroule entre mai et octobre et propose huit circuits du Championnat du monde des camions. Soit, la carrière en WorldSeries qui propose huit circuits supplémentaires et qui fut spécialement créée par BigBen pour rallonger la durée de vie du jeu. Là encore, la carrière se déroule entre mai et octobre.

Lorsque vous commencez votre carrière, vous serez un pilote novice, avec aucune expérience et aucune réputation. Ainsi, on vous propose quelques weekends avec seulement des essais libres, voire quelques courses. Vous n’avez pas d’écuries, vous enchaînez seulement les contrats au fil des weekends ! À force de réaliser de bonnes qualifications, de bonnes courses, vous allez vous faire repérer et décrocher votre premier contrat ! Il sera important de surveiller le moral de votre équipe et surtout les finances pour pouvoir poursuivre vos weekends et votre carrière.

Lors d’un weekend de courses, tout est très fidèle au Championnat du monde des courses de camions. Le premier jour, vous assistez à la session d’essais libres. Puis vous partez pour la première séance de qualification. Si vous réalisez un bon temps, vous êtes qualifié pour la SuperPole pour essayer de décrocher la pole position ! Ensuite, vous enchaînez deux courses sur le même circuit. Le lendemain, même schéma ! Du coup, ce côté réaliste peut vite devenir répétitif pour certains joueurs. Car de ce fait, vous enchaînez quatre fois la même course ! Fort heureusement, vous pouvez paramétrer la durée de la course (entre 25% et 100%). Comptez environ 40-45 minutes pour une course à 100%, soit environ trois heures pour faire le weekend complet.

Carrière FIA Truck Racing Championship

© BigBen

D’ailleurs, le jeu propose pas mal d’options pour paramétrer au mieux votre expérience. Choix de la durée de la course, choix de l’option pour refroidir vos freins, aide à la conduite avec la ligne de freinage au sol, gestion des dégâts complets ou seulement visuels, ainsi que la difficulté de l’IA (facile, intermédiaire ou pro). Malheureusement, rien pour la gestion des pénalités et c’est dommage.

Car oui, les pénalités sont aussi de la partie et là encore, cela se veut très proche de la réalité… Mais partiellement mal géré ! L’IA est particulièrement bonne étant donné qu’elle est également réaliste. Elle peut partir à la faute, elle peut faire des erreurs, elle peut se montrer agressive pour vous dépasser dans un endroit audacieux. Mais par moment, elle peut faire un peu n’importe quoi comme freiner en pleine ligne droite ou beaucoup trop tôt ! Et si vous n’anticipez pas le freinage improbable, et que vous rentrez dans un camion adversaire, la pénalité sera pour vous ! De même, comme l’IA part à la faute, et qu’un camion fait un tête à queue et revient sur la piste, qu’il est impossible à éviter, la pénalité sera également pour vous même si vous n’y êtes pour rien !

De plus, l’IA est dispensée de pénalités. Si elle vous rentre dedans et vous expédie en dehors de la piste, si elle coupe les virages, si elle renverse les marqueurs de pénalités en dehors de la piste, pas de problèmes. De votre côté, si vous prenez un virage un peu trop serré, si vous touchez deux marqueurs de pénalités, si vous percutez trop fort les adversaires ce sera la pénalité. Et en plus de ça, ce ne sont pas de petites pénalités. Si vous touchez deux fois un marqueur sur le côté de la piste, vous allez devoir faire un passage au stand. Si vous faites deux erreurs dans le même tour, ce sera un passage au stand et 30 secondes de pénalités sur votre temps final ! Juste horrible.

Visuellement plutôt correct

FIA Truck Racing Championship

© BigBen

FIA Truck Racing Championship est assez joli au premier regard. Les camions sont très fidèlement reproduits, il y’a des reflets très sympas sur la cabine, avec des jeux de lumière vraiment beaux selon l’heure de la course. Cependant, si l’on regarde au-delà de la course, c’est un peu moins convaincant. Entre le public en 2D pixelisé, les décors du circuit très vides, le manque de détails, c’est assez dommage ! L’ambiance du jeu est également à revoir. Aucune musique pendant la course, on entend juste le bruit du moteur, car le public est très silencieux ! Cela gâche un peu l’immersion. Mention spéciale cependant aux nombreuses caméras, dont la vision cabine et la vision casque vraiment top !

Côté conditions climatiques, le jeu propose des courses sur piste sèche, ou piste mouillée. Pas de météo dynamique ni de cycle jour/nuit (vous aurez parfois des courses en fin de journée). Ce qui est un peu anecdotique étant donné que j’ai l’impression que les camions adhèrent plus sur la piste mouillée plutôt que les pistes sèches !

Mon avis sur FIA Truck Racing Championship

Bilan FIA Truck Racing Championship

© BigBen

POINTS POSITIFS

  • Un mode carrière plutôt complet
  • De bonnes sensations de conduite
  • La gestion de la température des freins plutôt sympathique
  • Le mode WorldSeries qui rajoute de la durée de vie
  • Pas mal d’options pour les paramètres pour une expérience optimale
  • Multitude de caméras, dont la vue cabine ou casque
  • Une IA plutôt bonne qui peut aussi faire des fautes toute seule

POINTS NÉGATIFS

  • Les pénalités vont en saouler plus d’un
  • L’IA dispensée des pénalités
  • Graphiquement loin d’être moche à première vue, mais limité dans les détails
  • Météo anecdotique
  • Un poil répétitif lorsque l’on enchaîne quatre fois les mêmes courses sur un weekend

En bref, FIA European Truck Racing Championship est une bonne surprise pour le grand retour des courses de camions. Le jeu propose de nombreuses bonnes idées et il est très solide sur d’autres points. Cela change des traditionnels jeux de F1, de MotoGP et des WRC. Même si ce dernier est loin d’être parfait et qu’il dispose de quelques défauts, il permet de varier les plaisirs, et c’est en tout cas un premier retour positif. Ainsi, comme avec les autres jeux de courses, il aura l’occasion de s’améliorer encore et encore si de nouveaux opus sont proposés dans les années à venir. En tout cas, pour une première c’est plutôt positif et cela risque de plaire à de nombreux joueurs !

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests