Suivez-nous

Tests

Test Redmi Note 11 : que vaut un smartphone à 200 euros en 2022 ?

Que peut-on faire avec un smartphone d’une valeur de 200 euros en 2022 ? Avec le Redmi Note 11, Xiaomi promet que l’on peut tout faire. Notre test complet.

Publié le

 
test xiaomi redmi note 11
© Presse-citron

Dans l’océan de smartphones commercialisés chaque année, il est difficile de faire son choix. Ceci est d’autant plus compliqué que l’offre s’étend sur des gammes de prix très larges – de 100 à parfois plus de 1 000 euros.

Si les fans de tech adulent les modèles les plus avancés (et chers), le marché se concentre ailleurs. Les modèles les plus écoulés en France ne sont pas les iPhone, Galaxy S et autres Find X mais bien les Galaxy A ou la gamme Redmi de Xiaomi.

En France, le budget consacré chaque année à un smartphone oscille entre 250 et 350 euros. Forcément, dans cette tranche de prix, il faut faire des choix (et parfois des compromis). Avec son nouveau Redmi Note 11, Xiaomi promet que l’on peut disposer de la plupart des derniers standards pour tout juste 200 euros. Nous avons donc utilisé ce smartphone pendant plusieurs semaines afin de savoir s’il pouvait en effet satisfaire nos besoins. Ci-dessous, notre test du Redmi Note 11.

Le test de ce Redmi Note 11 en vidéo

Nous avons préparé une vidéo de notre test du Redmi Note 11 sur notre chaine YouTube à découvrir ci-dessous. Sinon, vous pouvez lire notre test complet (écrit) plus bas sur la page.

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube, elle est bien !

 

Un design soigné

test xiaomi redmi note 11 design

© Presse-citron

Lorsque l’on débourse 200 euros pour un tel appareil, on ne s’attend pas à utiliser un smartphone aux matériaux nobles, aux lignes élégantes et aux finitions ultra classieuses. Et pourtant, les fabricants ont compris que le design figurait parmi les critères de choix principaux du grand public. Dès lors, le défi pour les designers est de réussir, par tous les moyens, à faire illusion moyennant un budget réduit.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les équipes de Xiaomi maîtrisent parfaitement l’exercice. Bien qu’habillé d’une robe de plastique, le Redmi Note 11 est loin de ressembler à un produit cheap. Le polymère utilisé est solide et son revêtement mat fait le plus bel effet.

test xiaomi redmi note 11 appareil photo

© Presse-citron

Le module photo rectangulaire, bien qu’intégré un peu grossièrement, donne toute la lumière aux optiques. Ce choix esthétique transmet un message clair et cela a été vérifié durant le test : le Redmi Note 11 est taillé pour la photographie.

Léger (179 g) le Redmi Note 11 affiche des dimensions plutôt contenues au regard de sa diagonale d’écran (159,87 x 73,87 x 8,09 mm pour 6,43’’). En résulte une prise main agréable, même à une seule main. Un petit détail est le bienvenu : le lecteur d’empreintes situé sous le bouton on/off tombe pile sous le pouce.

test xiaomi redmi note 11 performances

© Presse-citron

Finalement, seuls les habitués de modèles haut de gamme noterons quelques petits « défauts » que l’on observe sur les smartphones plus abordables. Le plus visible est la largeur du menton (petite bordure située en bas de l’écran). Celui du Redmi Note 11, bien que réduit par rapport aux générations précédentes, reste encore un peu large. Peut-on blâmer Xiaomi pour ce point de détail ? Pas réellement au regard du prix, d’autant que les finitions sont exemplaires.

Avec le Redmi Note 11, Xiaomi démontre que l’on peut s’offrir un joli smartphone sans pour autant se ruiner, une chose impossible il y a encore quelques années.

Un écran dernier cri

test xiaomi redmi note 11 ecran

© Presse-citron

En 2022, un bon écran de smartphone doit répondre à 3 critères essentiels : la technologie de la dalle, sa fréquence de rafraîchissement et sa définition. Chez Xiaomi, un smartphone à 200 euros peut embarquer un écran cochant toutes les cases.

Ainsi, le Redmi Note 11 intègre un écran AMOLED DotDisplay (avec poinçon au centre) de 6,43 pouces. Check. La fréquence de rafraîchissement de la dalle est de 90 Hz. Check. Les contenus sont affichés en Full HD+. Check.

D’aucuns diront qu’il est possible d’aller plus loin avec, par exemple, une définition QHD+ ou une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz adaptative. Calmons-nous. Xiaomi propose ici un smartphone à 200 euros. Forcément, les technologies utilisées ne sont pas les mêmes que les modèles plus avancés aussi vendus cinq fois plus chers.

Pour 200 euros, la prouesse mérite donc d’être saluée. Car au quotidien (dans notre test du Redmi Note 11), le confort d’utilisation est bien au rendez-vous. Aussi, nous mettons au défi quiconque de constater à l’oeil nu une différence de fluidité entre une dalle 90 et 120 Hz.

test xiaomi redmi note 11 design face

© Presse-citron

Le point qui pourrait éventuellement changer le confort au quotidien est l’absence de fréquence adaptative, ce qui a des conséquences sur l’autonomie. Mais, au risque de nous répéter, le Redmi Note 11 ne coûte encore une fois “que” 200 euros.

Comme si tout cela ne suffisait pas, le fabricant annonce une luminosité maximum de 1000 nits, chiffre que nous ne vérifions pas lors de nos tests puisque nous nous concentrons sur les usages. Pour les données scientifiques, d’autres font cela très bien. Retenez donc que l’écran est très lumineux, aussi l’utiliser en plein soleil par exemple ne nous a jamais posé de problème.

Enfin, l’écran du Redmi Note 11 remplit la gamme de couleurs DCI-P3 (parfaite pour les films et séries). Un peu froid par défaut, l’affichage peut être personnalisé dans les paramètres. Nous conseillons le mode « intensif » qui réchauffe l’ensemble et sature légèrement les couleurs.

Malgré son prix contenu, le Redmi Note 11 possède donc d’un écran répondant parfaitement aux standards de 2022. Que vous utilisiez les réseaux sociaux, regardiez des films ou jouiez, vous en prendrez plein la vue.

Des performances largement suffisantes

test xiaomi redmi note 11 interface

© Presse-citron

Traditionnellement, les smartphones à 200 euros souffrent de performances trop justes pour les utilisateurs les plus exigeants. Ce n’est plus vraiment le cas en 2022, du moins en ce qui concerne ce Redmi Note 11. Avec le temps, les fabricants de micro-processeurs ont réussi à drastiquement baisser le coût de production de composants qui offrent toujours davantage de performances.

En 2022, une puce entrée de gamme répond donc aux besoins de la majorité des utilisateurs. Le Redmi Note 11 hérite donc d’une puce Snapdragon 680 gravée en 6 nm associée à 4 ou 6 Go de RAM et 64 ou 128 Go de stockage selon la version choisie. Il ne s’agit peut-être pas de la configuration la plus musclée du moment, mais elle suffit à fournir suffisamment de puissance pour une utilisation au quotidien agréable.

Durant notre test, nous n’avons jamais rencontré de problèmes majeurs. Toutes les applications fonctionnent de manière fluide même lorsqu’elles exigent beaucoup de ressources. Les utilisateurs naviguant entre plusieurs dizaines d’applications ne verront des ralentissements que rarement.

En réalité, le Redmi Note 11 s’essouffle lorsque l’on multiplie les applications sollicitant la puce graphique : retouche photo, montage vidéo. Les joueurs devront aussi accepter de faire des petits sacrifices : avec les licences 3D exigeantes, il faudra choisir entre fluidité et qualité graphique. Pas de quoi gâcher l’expérience de jeu non plus.

En termes de performances, le Redmi Note 11 répondra donc suffisamment aux besoins de 99% des consommateurs. Pour les autres, le Redmi Note 11 Pro (bientôt en test), un poil plus musclé et plus cher, devrait corriger ces petits défauts.

Un appareil photo polyvalent

test xiaomi redmi note 11 capteurs photo

© Presse-citron

Pour 200 euros, on ne peut pas s’attendre à rivaliser avec les meilleurs photophones du marché. Néanmoins, on peut espérer immortaliser quelques instants de vie et même, pourquoi pas, se laisser aller à quelques compositions plus artistiques. Pour cela, il faut quand même un minimum de polyvalence.

Bonne nouvelle, Xiaomi a équipé son Redmi Note 11 de plusieurs capteurs afin de ne pas se retrouver bloqué dans certaines situations. Ainsi, le module photo se compose de :

  • un objectif grand-angle (f/1,8) avec capteur de 50 Mpxl
  • un objectif ultra grand-angle (f/2,2 – champ de vision 118°) avec capteur de 8 Mpxl
  • un objectif macro (f/2,4) avec capteur de 2 Mpxl
  • un capteur de profondeur de 2 Mpxl (ouverture de l’objectif f/2,4)
  • à l’avant, un capteur de 13 Mpxl (ouverture de l’objectif f/2,4)

Disons-le franchement, la multiplication des capteurs relève plus de l’argument marketing que d’un véritable atout en matière de photographie. Ainsi, l’objectif macro et le capteur de profondeur nous paraissent inutiles dans notre test du Redmi Note 11. Nous n’avons pas vraiment vu leurs effets lors de notre test.

Le Redmi Note 11 dispose donc en réalité de deux « vrais » capteurs. Le principal (50 Mpxl) se révèle le plus convaincant dans notre test. Dans de bonnes conditions de lumière (en extérieur, de jour par exemple), le piqué est assez bon, les contrastes maîtrisés et les couleurs fidèles à la réalité. Il saura satisfaire la plupart des utilisateurs.

Ce dernier, associé à une bonne dose d’IA, est aussi utilisé pour les portraits. De manière générale, il se montre plutôt convaincant dans cet exercice, du moins dans de bonnes conditions de lumière. Le détourage est propre et le bokeh correct. Rien à signaler.

Finalement, le capteur de 50 Mpxl montre ses limites de nuit et en basse lumière. Le nouveau Night Mode 2.0 n’y fait rien, les clichés perdent en détails, le bruit est bien trop présent et les couleurs tirent vers le jaune. Peut-on blâmer Xiaomi ? Pas réellement. Pour 200 euros, on ne peut pas s’attendre à un iPhone 13.

Autre petit faiblesse du Redmi Note 11, son ultra grand-angle. Si les résultats ne sont pas catastrophiques, la différence de rendu par rapport au capteur principal est trop flagrante pour être ignorée. La perte de détails et la différence de contraste sautent aux yeux. Par ailleurs, l’IA a tendance à brûler l’arrière-plan. Rien de dramatique mais la différence de qualité avec le capteur principal reste assez notable. Comme dirait l’autre : « il faut savoir faire des sacrifices ».

Une excellente autonomie et la charge rapide

test xiaomi redmi note 11 recharge

© Presse-citron

L’avantage des smartphones à petits prix, c’est que leurs processeurs consomment assez peu d’énergie. En optant pour un écran AMOLED, Xiaomi optimise encore la consommation d’énergie. À l’exception de la fréquence de rafraîchissement de 90 Hz, la fiche technique laissait présager une autonomie assez confortable.

Bonne nouvelle, nos suppositions se sont révélées exactes lors de notre test. Sans s’imposer comme une référence du marché, le Redmi Note 11 se hisse facilement dans le haut du panier. Sa batterie de 5000 mAh assure une journée et demie d’utilisation polyvalente avec la fréquence de rafraîchissement de 90 Hz. On peut gagner quelques heures en réduisant cette fréquence à 60 Hz, mais on perd alors tout l’intérêt d’un écran aussi avancé.

Les usagers plus connectés devront donc passer par la case recharge tous les jours, surtout s’ils s’éternisent sur un jeu 3D en vogue comme Call of Duty Mobile par exemple. En revanche, si vos usages sont plus universels (réseaux sociaux, messages, un peu de vidéo sur Youtube, navigation web), vous pouvez espérer tenir deux jours complets. De très bonnes performances donc.

Pour ne rien gâcher, le Redmi Note 11 est livré avec un chargeur de 33W qui, selon la marque, peut recharger la batterie de 0 à 100% en environ une heure. D’après nos tests, il faut compter un petit quart d’heure supplémentaire pour passer de 0 à 100%. Pour recharger le smartphone en moins d’une petite heure, il faudra le brancher avant qu’il ne lui reste 1% de batterie. Oui, on chipote mais ce détail a son importance en cas d’urgence.

Soulignons enfin que le Redmi Note 11 n’est pas compatible avec la charge sans fil. Pour ce tarif, le contraire aurait été étonnant.

Le Redmi Note 11 c’est aussi…

En bref, le Redmi Note 11 est compatible 4G (la 5G étant réservé à la version Pro 5G), WiFi 802.11a/b/g/n/ac, Bluetooth 5.0 et NFC. Il dispose en plus d’un infrarouge.

Le Redmi Note 11 tourne sous Android 11 avec MIUI 13. L’interface riche en personnalisation est un savant mélange d’Android et iOS, pour le meilleur et parfois pour le pire (beaucoup de bloatwares et publicités dans l’antivirus par exemple). Mais dans l’ensemble, l’interface reste agréable à utiliser au quotidien.

Côté audio, il embarque deux haut-parleurs diffusant un son stéréophonique (rare sur un modèle à ce prix) ainsi qu’un jack 3,5 mm. En revanche, Xiaomi ne fournit plus les écouteurs puisque la législation européenne n’oblige plus les constructeurs à livrer leur smartphone avec cet accessoire.

Le Redmi Note 11 dispose aussi d’un slot Double SIM + carte microSD. Il peut accueillir une carte externe jusqu’à 1 To. Enfin, notez que le moteur haptique sous l’écran n’est pas des plus agréables à utiliser. Il est même le seul élément à nous rappeler que nous utilisons un smartphone à petit prix. Dommage.

Notre avis après ce test du Redmi Note 11

En abordant le test du Redmi Note 11, nous nous sommes posé la question suivante : que peut-on faire avec un smartphone à 200 euros en 2022 ? En un mot comme en mille : tout. Les avancées technologiques et le savoir-faire de Xiaomi pour compresser au maximum les coûts (et, reconnaissons-le, baisser ses marges) rendent accessibles les standards de 2022.

Ainsi, le Redmi Note 11 se montre élégant, suffisamment performant pour 99% des utilisateurs en France, et endurant. Ajoutons à cela un système de recharge rapide et, surtout, un écran AMOLED 90 Hz bluffant pour ce niveau de prix.

Lors d’un entretien avec le DG de Xiaomi France, ce dernier nous expliquait que l’on pouvait s’offrir un bon smartphone pour 200 euros en France. Le Redmi Note 11 en est la preuve évidente.

Redmi Note 11

200€
9

Ecran

9.5/10

Performances et interface

8.5/10

Autonomie et recharge

9.5/10

Appareil photo

8.0/10

Rapport qualité-prix

9.5/10

On aime

  • Design sobre mais soigné
  • Ecran AMOLED 90 Hz
  • Bonnes performances
  • Excellente autonomie et recharge rapide
  • Appareil photo convaincant

On aime moins

  • Ultra grand-angle perfectible
  • Photos de nuit très moyennes
  • Quelques ralentissements avec les gros jeux 3D
  • Mais on chipote...
4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Ben

    28 mars 2022 à 19 h 43 min

    Effectivement, téléphone polyvalent et agréable à pas cher. Par contre, aucune doc, et rien non plus sur internet. Et là, c’est pas pas normal.

    • juju

      20 avril 2022 à 11 h 28 min

      de la doc pour?? si on débarque de 1992, je comprend que de la doc soit nécessaire.. mais aujourd’hui on est habitué au systeme d’exploitation

      • Moto 78

        1 mai 2022 à 15 h 51 min

        Je ne connais pas ce smartphone mais nous avons à la maison deux appareils, un Huewai et un Motorola, sous Android avec chacun une sur couche qui rend la navigation assez différente, comme sur nos tablettes Sony et Huewai. Ça devient une habitude pour le matériel High Tech de plus livrer de notice et c’est dommage car ça évite de perdre du temps à tâtonner en cas de problème et ça rassure certains acheteurs qui ne changent pas souvent de matériel.

  2. Michel

    2 mai 2022 à 15 h 45 min

    Ecran

    8

    Performances et interface

    3

    Autonomie et recharge

    10

    Appareil photo

    5.5

    Rapport qualité-prix

    5.5

    Suite aux différents essais Plutôt concluants J’ai acheté un Xiaomi note 10 .
    Il y a des problèmes important de mis à jour ou de micro sur cet appareil
    Systématiquement lors d’une conversation mon interlocuteur ne m’entendait plus et il fallait rappeler
    Impossible de mettre en marche mon application de banque car le code de validation qui m’était envoyé ne fonctionnait pas . J’ai essayé sur un autre téléphone d’une autre marque et cela à très bien fonctionné
    J’ai rendu le téléphone à Carrefour
    Je suis allé voir ensuite un vendeur dans une boutique Xiaomi à Lyon qui a eu l’honnêteté de reconnaître qu’il avait eu plusieurs problèmes identiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *