Suivez-nous

Tests

Test Xiaomi Pad 5 : la meilleure alternative à l’iPad d’Apple ?

Avec la Pad 5, Xiaomi tente d’étendre sa philosophie en matière de smartphone entrée/milieu de gamme sur le segment des tablettes. À savoir, proposer une expérience aboutie à un prix accessible. Pari réussi ?

Publié le

 
© Presse-citron

Mine de rien, c’est un petit événement en soi. La Pad 5 est la première tablette lancée officiellement en France par Xiaomi. Non pas que le constructeur en soi à ses premiers faits d’armes, mais jusque-là ses nombreux modèles de Mi Pad, dont le dernier remonte à 2018, n’étaient disponibles que pour le marché chinois ou à l’import avec une ROM anglaise.

Prix et disponibilité de la Xiaomi Pad 5

Pour cette première fournée dans l’Hexagone, le constructeur garde ses habitudes tarifaires agressives avec une version 6 Go + 128 Go de stockage, disponible en gris et en blanc pour 399 €. Un positionnement à la fois rare, mais pas étonnant. Rare, car le marché des tablettes était depuis quelques années en plein ralentissement. De ce fait les rares constructeurs s’étaient plutôt focalisés sur du haut de gamme et/ou de l’usage professionnelle.

Pas étonnant, car même le secteur des tablettes reprend du poil de la bête depuis un an comme nous avions pu l’analyser en préambule de notre récent test de la Lenovo Yoga Tab 13. Du coup, hormis la récente Huawei MatePad 11, sous HarmonyOS, et quelques modèles de Samsung de l’an dernier (comme la Galaxy Tab A7), la Pad 5 n’a pas vraiment en face d’elle une concurrence féroce. Un timing habile de la part de Xiaomi juste avant le Black Friday et Noël.

Xiaomi Pad 5 au meilleur prix Prix de base : 349 €
Voir plus d'offres

Un design classique réalisé avec application

Comme dans l’univers des smartphones, difficile de ne pas laisser l’originalité sur le banc de touche en ce qui concerne le design d’un produit entrée de gamme. La Pad 5 n’échappe pas à la règle mais, pour sa défense, le classique est réalisé ici avec soin.

Plutôt svelte et légère (254,7 x 166,3 x 6,9 mm pour 511 grammes), la tablette est agréable à tenir en main grâce à ses angles arrondis et bien travaillés. Son châssis en métal gris et son dos en plastique mat lui confèrent une allure sobre mais robuste.

© Presse-citron

Tenue en mode portrait, la Pad 5 propose un bouton de déverrouillage sur sa tranche du haut, sur la droite, comme sur l’iPad Mini 6. Tandis que les boutons de volumes se situent sur la tranche de droite vers le haut pour que tout soit à portée de doigts. Pour ne pas faire vraisemblablement grimper trop la facture, Xiaomi fait l’impasse sur un port audio, un lecteur d’empreinte digitale et un emplacement pour carte SIM ou microSD (nous reviendrons plus tard sur ces choix).

Écran et audio : on valide

Avec sa dalle IPS de 11 pouces Full HD+ (2560 x 1600) au ratio 16:10 et son taux de rafraîchissement de 120 Hz,  cet écran offre un bon équilibre pour tout ceux qui aiment se détendre occasionnellement sur une ardoise. Que ce soit pour jouer, surfer, regarder des films ou des séries l’écran de la Pad 5 se révèle toujours agréable.

Bien qu’il affiche de larges bordures (environ 9 mm selon nos calculs) l’expérience visuelle ne s’en trouve pas troublée pour autant. Son gros défaut ? La gestion de la colorimétrie par défaut. Nous vous conseillons, surtout lors du visionnage d’une vidéo, de passer du mode « Intense » au mode « Standard », les teintes seront beaucoup plus naturelles.

© Presse-citron

Son gros point fort ? La gestion de son rétroéclairage. Avec une luminosité maximale égale à l’iPad Air, à savoir 500 nits, se perdre dans les méandres de TikTok sur son balcon en pleine journée ne pose aucun problème. À l’inverse elle se montre aussi convaincante au moment de s’endormir, en lançant Netflix avec une luminosité la plus faible possible pour ne pas déranger sa douce qui dort à poings fermés.

Souvent considérée comme la dernière roue du carrosse, l’expérience sonore est ici choyée grâce à la présence de deux doubles haut-parleurs situés sur les côtés en mode paysage. Comme d’habitude avec ce choix de positionnement, il vous faudra un peu de souplesse pour ne pas les obstruer avec vos mains. Le son délivré est bien équilibré grâce à des basses bien présentes mais qui ne débordent jamais sur les voix, même à un volume élevé.

Performances et autonomie : comme les grandes

En voilà un qui fait un peu son timide cette année, j’ai nommé le Snapdragon 860. Présenté en mars 2021, voici un SoC que nous avons peu vu, et peu eu l’occasion de tester, hormis sur le Poco X3 Pro. Lors de cette grande première, le petit rejeton de Qualcomm, nous avait d’ailleurs fait bonne impression. Il récidive ici : couplé à 6 Go de mémoire vive, il accomplit toutes les tâches multimédia classiques en se permettant même de faire tourner sans trop broncher certains jeux 3D gourmands.

© Presse-citron

Par contre, oubliez les 30 ou 60 FPS, il faudra se contenter de 20 images par seconde pour assurer la stabilité de votre partie. Ce qui suffit amplement pour des gamers occasionnels. En termes de puissance, cette petite Pad 5 nous étonn puisqu’elle fait presque aussi bien à l’usage que la Galaxy Tab S7 FE, pourtant bien plus chère.

Malgré son poids contenu, la Pad 5 embarque une batterie de 8720 mAh et est livrée avec un chargeur de 33 W. Son temps de recharge complet est plutôt honorable, puisqu’il ne lui a fallu qu’1h47 pour passer de 3 à 97% (éteinte).

Si vous l’utilisez en semaine environ 3h pour principalement faire du surf et des réseaux sociaux le matin et du streaming vidéo le soir, elle tiendra facilement trois jours, plus rarement quatre. Pour une utilisation plus intensive tout au long d’un dimanche avec du jeu 3D, une session de binge watching du récent documentaire d’Orelsan sur Amazon Prime Vidéo et un peu de surf et de Spotify, elle tirera la langue autour de 15% au moment de se coucher. Ce qui dans l’absolu n’est pas très grave, car elle peut rester brancher tout la nuit et tout lundi… On vous explique pourquoi.

Une excellente tablette d’appoint sédentaire

L’iPad Pro 11 pouces est disponible à partir de 899€. Pour la récente Samsung Tab 7 FE Wi-Fi en 128 Go, il faudra s’acquitter de 649 €, tandis que pour la Lenovo Yoga Tab 13, le montant sera de 799 €. Lorsqu’on débourse de telles sommes pour une ardoise, l’objectif est souvent d’en faire un produit nomade de tout les jours aussi bien à l’aise pour le loisir que pour de la bureautique légère. La tablette devient alors l’extension de votre PC et de votre smartphone.

Pour rappel, la Pad 5 n’est disponible qu’en version Wi-Fi, elle fait aussi l’impasse sur un GPS et un capteur d’empreintes digitales, sur une possibilité d’extension de mémoire, même si ses 128 Go devraient largement suffire à l’heure où les loisirs se consomment principalement en streaming. De plus, Xiaomi n’a pas précisé si l’écran bénéficiait d’une protection  particulière.

© Presse-citron

Alors pourquoi se laisser tenter par la Pad 5 ? Simplement parce qu’elle se destine, au vu de son prix et de ses caractéristiques, à être un excellent produit d’appoint. Le type de tablette personnelle ou familiale qu’on laisse trainer dans le salon ou dans la chambre, qu’on saisit le weekend pour se détendre ou le soir avant de se coucher. Ou encore, c’est le type de produit idéal qu’on peut éventuellement emmener le temps d’un weekend pour ne pas avoir à transporter son ordinateur. Ni plus, ni moins. Du coup, son positionnement tarifaire est vraiment bien senti.

Et si le capteur photo servait enfin à quelque chose ? 

À trop vouloir les prendre pour des smartphones géants, nous en avons oublié l’utilité. Mea Culpa. Lors de notre test de la Lenovo Yoga Tab 13, un de nos lecteurs nous faisait remarquer, à raison, que le capteur photo dorsale d’une tablette pouvait être bien plus utile qu’il n’y paraît.

© Presse-citron

Par exemple, pour les parents il permet de suivre et de surveiller à distance des jeunes enfants sur Skype ou encore il peut donner un coup de main administratif en scannant des documents. Sur ces points, la Mi Pad 5 pourra vous satisfaire avec son excellent capteur de 13 mégapixels. Et pour les visio en famille de fin d’année, le capteur avant de 8 mégapixels fera aussi parfaitement le travail dans une salle bien éclairée.

Xiaomi Pad 5 au meilleur prix Prix de base : 349 €
Voir plus d'offres

Notre avis sur la Xiaomi Pad 5

Avec sa Pad 5, Xiaomi réussit le même tour de force qu’il réalise sur le secteur des smartphones. À savoir, nous convaincre qu’on peut dépenser moins, sans pour autant faire l’impasse sur une foule d’éléments. Tout est une question ici de bien définir son besoin en amont.

Avec son bel écran, son excellente gestion de la luminosité et sa puissance, la Pad 5 vous permettra de vous détendre chez vous quelque soit l’activité et le moment de la journée. Et pour les plus créatifs, il est possible d’enrichir ses loisirs par du dessin grâce au stylet Smart Pen. Dommage que ce dernier soit optionnel et à 99€.

Bien évidemment, la Pad 5 est capable de servir également pour de la bureautique très légère, mais elle ne se prédestine pas vraiment à des actions plus poussées. Connaissant Xiaomi, qui n’est jamais avare de réductions ponctuelles sur ses produits, et à l’approche de Noël, cet excellent rapport qualité/prix pourrait bien se transformer en offre à ne pas rater pour les fêtes de fin d’année.

Xiaomi Pad 5

399€
8.7

Design et ergonomie

8.0/10

Ecran et audio

8.5/10

Performances

9.0/10

Autonomie et recharge

8.5/10

Rapport techno-prix

9.5/10

On aime

  • Un bel écran
  • Une puissance appréciable
  • Une autonomie convenable
  • Son prix

On aime moins

  • Un taux de rafraichissement non adaptatif
  • Le style en option
  • L'absence de port microSD
  • Une colorimétrie en mode "Intense" mal calibré
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *