Suivez-nous

Tests

Test Xiaomi Redmi Note 7 : un rapport qualité / prix imbattable

Annoncé en Chine au tout début de l’année et très rapidement victime de son succès, le Xiaomi Redmi Note 7 a finalement été lancé en France début avril. Est-il à la hauteur ? Réponse dans mon test du Xiaomi Redmi Note 7.

Il y a

le

Redmi Note 7
© Presse-citron.net

Le premier smartphone de la marque « Redmi », qui n’est plus une simple gamme de téléphones chez Xiaomi — mais bien une marque indépendante, est vraiment intéressant sur le papier, et cela se confirme après une semaine de test du Redmi Note 7.

Design & hardware

Chez Xiaomi, les smartphones sont toujours aussi grands, et le Redmi Note 7 ne déroge pas à la règle. Équipé d’un écran LCD de 6.3 pouces avec une définition Full HD+ (2340 x 1080 pixels), d’un processeur Snapdragon 660, de 3 ou 4 Go de RAM (selon les versions) et d’une batterie de 4000 mAh, il intègre enfin un port USB Type-C (le Xiaomi Redmi Note 6 Pro intégrait un port microUSB, pour rappel), une prise jack 3.5 mm et un capteur d’empreintes au dos.

Le stockage est de 32 ou 64 Go et peut toujours être étendu avec un port microSD (ou double SIM). Le smartphone est compatible Quick Charge 4.0 mais intègre un chargeur 10W.

Niveau connectivité, toutes les fréquences 4G françaises sont présentes… sauf la B28 (surtout utilisée par Free). La bande de fréquences B20 est donc présente et le Bluetooth 5.0 est de la partie.

Le modèle de Redmi Note 7 utilisé pour ce test est le plus haut de gamme, 4 Go de RAM et 64 Go de stockage (vendu 229.99 €, contre 199.99 € pour le 3 + 32 Go), en bleu neptune, qui est vraiment du plus bel effet. Le dos en verre avec ses jolis reflets et l’écran sont protégés par du Gorilla Glass 5 et les tranches sont, elles, en plastique. D’autres coloris sont disponibles, à savoir le noir et le rouge.

Abordons la partie photo avec la présence d’un capteur principal de 48 mégapixels (un capteur Samsung S5KGM1 ouvrant à f/1.8) et d’un second capteur 5 mégapixels (ouvrant à f/2.2) à l’arrière, ainsi qu’un capteur de 13 mégapixels à l’avant, que l’on trouve dans une mini-encoche en forme de goutte d’eau, comme sur le Mi 9.

De belles finitions pour de l’entrée de gamme

Quant aux finitions, elles sont clairement au rendez-vous avec ce dos en verre et ses beaux reflets, mais on peut aussi signaler que l’écran est comme posé sur la coque et que le menton est assez imposant. Ça saute aux yeux quand on le compare au Mi 9, qui a un écran plus grand (6.4 pouces)… tout en ayant des dimensions légèrement plus petites et un poids plus léger. Ce Redmi Note 7 pèse en effet 186 grammes, soit 13 grammes de plus que le Mi 9. Clairement on sent la différence quand on alterne l’utilisation des deux au quotidien, comme c’était mon cas pendant ce test du Redmi Note 7.

Dans cette gamme de prix, le Xiaomi Redmi Note 7 est vraiment bien fini. On ne peut pas en attendre plus pour un smartphone vendu autour de 200 euros. Je n’ai jamais vu ça pour ma part. Après il n’est pas comparable avec un Mi 9 qui coûte deux fois et demie plus cher. Mais c’est vrai que la ressemblance est proche avec le gabarit des deux téléphones et leur fameuse encoche.

Écran & performances du Redmi Note 7

La dalle IPS LCD de 6.3 pouces de ce Xiaomi Redmi Note 7 est de très bonne qualité, la lisibilité est bonne même en plein jour et les couleurs sont vives. Ça ne vaut pas un écran AMOLED pour les contrastes, mais ça reste très bon. Comme souvent chez Xiaomi, on n’est jamais déçu à ce niveau-là.

Concernant l’encoche, elle n’est plus grossière comme cela pouvait être le cas avant. En effet, on a droit au contraire à une encoche en forme de goutte d’eau, qui se révèle assez discrète. On finit par l’oublier assez rapidement.

De plus, il faut signaler que le Xiaomi Redmi Note 7 est compatible avec les DRM Widevine L1… comme le Mi 9. Concrètement, ça veut dire que l’on va pouvoir profiter de cet écran pour regarder du contenu en HD sur Netflix, myCanal ou encore Molotov.

Le Snapdragon 660, le processeur milieu de gamme de chez Qualcomm embarqué dans ce smartphone, tient toujours la route, la fluidité est au rendez-vous et aucun lag n’est à déplorer. Autant dire qu’il s’en sortira très bien sur toutes les applications les plus basiques, et même dans les jeux, il n’est pas encore complètement dépassé.

Bien sûr on ne jouera pas à PUBG Mobile avec le niveau de détail élevé, mais c’est largement jouable en baissant un peu les paramètres graphiques. Voici le benchmark Antutu réalisé pendant ce test du Redmi Note 7.

Performances du Redmi Note 7

Je conseille en tout cas d’opter pour la version 4 Go de RAM (et 64 Go de stockage) de ce Xiaomi Redmi Note 7, qui coûte seulement quelques dizaines d’euros de plus que la version 3 + 32 Go mais permettra d’être plus à l’aise partout et plus durable.

La surcouche MIUI

La surcouche de Xiaomi, MIUI, n’est pas forcément au goût de tout le monde mais force est de constater qu’elle est plutôt jolie et épurée. Elle n’est pas encore parfaite, loin de là, mais avec un peu d’habitude on arrive à la personnaliser et l’arranger à sa sauce.

Interface MIUI du Redmi Note 7

Il est vrai qu’il n’y a pas de tiroir d’applications par défaut, c’est un peu déroutant et regrettable mais je conseille toujours d’utiliser le Poco Launcher, développé par Xiaomi pour le Pocophone F1. Ce dernier est entièrement compatible avec le Redmi Note 7 et tous les smartphones de Xiaomi en général. La navigation par gestes fonctionne, les petites bulles sont présentes sur les applications pour voir le nombre de notifications, etc.

De plus, les paramètres sont organisés parfois de façon un peu chaotique, heureusement qu’il existe la recherche pour trouver le bon réglage. À noter que certaines traductions en français ne sont pas toujours parfaites. Mais les mises à jour chez Xiaomi sont suffisamment fréquentes pour que ce soit corrigé assez rapidement.

Il ne faut pas oublier la gestion des notifications… toujours mal gérée à mon goût par MIUI. C’était déjà le cas sur le Mi 9 et on continue sur la même lignée sur ce Xiaomi Redmi Note 7. Même en activant l’option « Montrer les icônes pour les notifications entrants » dans le menu « Notifications & barre d’état » (qui est désactivée par défaut), les notifications apparaissent bien… mais disparaissent rapidement au profit de l’heure. C’est frustrant d’avoir une petite encoche et que les icônes de notification ne soient pas affichées en permanence.

Qualité photo du Redmi Note 7

Il s’agit d’un des points forts de ce smartphone sur le papier, voyons voir si ça se confirme ou non en utilisation réelle. L’intelligence artificielle (AI) fait partie des options de prise de vue. Tout comme les différents modes Photo / Portrait / Nuit / Carré / Panorama / Pro.

En plein jour, dans des conditions idéales, le Xiaomi Redmi Note 7 est à l’aise et les détails sont bien présents. Les photos sont globalement fidèles à la réalité et l’option HDR est efficace.

Parlons du capteur de 48 mégapixels : la prise de vue par défaut (dans le mode « Photo » par exemple) est en 12 mégapixels… la technique du pixel binning est en fait utilisée pour fusionner 4 pixels en 1 et avoir une photo plus lumineuse. Comment utiliser le capteur 48 mégapixels directement ? La seule technique que j’ai trouvée est d’aller dans le mode « Pro » et d’activer l’option « 48 MP » en haut de l’appareil photo. Autant dire que c’est un peu caché. Sur le Mi 9 il y avait une option dans le menu « Photo ».

En basse lumière

Les photos en basse lumière ne sont pas mauvaises, il y a du bruit et un certain lissage… Ça sera largement suffisant pour les poster sur les réseaux sociaux. Il ne faut pas hésiter à corriger l’exposition manuellement juste après la mise au point, les photos de nuit étant parfois surexposées.

Quant au mode Portrait, il est un peu capricieux quand on souhaite faire la mise au point, il faut parfois s’y reprendre à plusieurs reprises… Une fois que c’est fait, l’effet bokeh est en revanche assez réussi il faut l’avouer. Les selfies ne sont ni bons ni mauvais, il faut commencer par désactiver les effets beauté mais l’arrière-plan a tendance à être « cramé » (notamment le ciel).

Enfin, la partie vidéo est honorable. Même si on est limité au 120 fps en 1080p en slow motion, voire en 60 fps en 1080p dans des vidéos classiques. On peut choisir le codec vidéo H.264 (par défaut) ou le H.265. Il y a la stabilisation d’image, je ne suis pas un spécialiste mais les vidéos sont bonnes dans de conditions normales. Après il ne faut pas s’attendre non plus à des miracles en basse lumière.

L’autonomie

Avec sa batterie de 4000 mAh, le smartphone devrait en principe offrir une autonomie plus que satisfaisante. Après une semaine de test, je peux vous dire que la batterie tient la route. Et ce n’est pas vraiment une surprise.

Autonomie du Redmi Note 7

Même en utilisation assez intensive, j’ai réussi à tenir plus d’un jour et 10 heures sur la batterie… et il me restait encore près de 22%. Autant dire qu’on peut tenir sans trop de problèmes deux jours en utilisation normale. Si on regarde des vidéos et que l’on joue beaucoup, on doit tenir une grosse journée minimum sans recharger. Ce qui est plutôt une bonne performance aujourd’hui dans le monde des smartphones.

Quant à la recharge, je conseille d’utiliser un chargeur rapide. Car le bloc d’alimentation 10W n’est pas des plus rapides.

Mon avis sur le Xiaomi Redmi Note 7

Que dire après ce test du Redmi Note 7 ? Xiaomi frappe un grand coup avec un incroyable rapport qualité / prix pour de l’entrée de gamme ! Les finitions sont très bonnes et son design en verre est particulièrement soigné. L’écran est également de bonne facture, les photos sont de bonne qualité et les performances sont au rendez-vous. Rajoutez à cela la présence d’un port microSD, d’une prise Jack 3.5 mm et de la recharge rapide (Quick Charge 4.0). Vous avez clairement un smartphone imbattable dans cette gamme de prix.

Cependant on regrettera l’absence de NFC et d’un chargeur rapide digne de ce nom. Quant à la surcouche MIUI, elle manque par moment de maturité (surtout concernant la gestion des notifications). De plus, on pourra noter quelques lacunes au niveau photo dans certaines conditions.

Au tarif de 199.99 € pour la version 3 + 32 Go, ou de 229.99 € pour la version 4 + 64 Go, le Xiaomi Redmi Note 7 n’a juste pas de concurrence. Je recommande de partir sur cette dernière version, la différence de prix n’étant pas importante. Le smartphone sera, au final, plus à l’aise et durable avec 4 Go de mémoire vive.

Redmi Note 7

Prix public : 229.99€
9

Design

8.5/10

Performances

9.0/10

Photo

7.5/10

Autonomie

10.0/10

Rapport qualité-prix

10.0/10

On aime

  • Excellentes finitions
  • La prise USB type-C et la recharge rapide
  • La prise Jack 3.5 mm
  • Le port microSD
  • Le rapport qualité / prix 🔥

On aime moins

  • La surcouche MIUI (notifications, launcher...)
  • L'absence de NFC
  • Pas de chargeur rapide inclus
4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Jean-Claude R

    20 mars 2019 at 17 h 14 min

    Design

    9.70

    Performances

    9.60

    Photo

    9.80

    Autonomie

    9.70

    Rapport qualité-prix

    9.70

    Je viens juste de l’acquérir (modèle 4/64Go)dans la ville ou je réside: Sofia en Bulgarie (245€) et honnêtement je suis bluffé même par le mode photo ! En tous points conformes aux tests de « pressecitron » ci-dessus !
    Pour ce prix je ne peux que le conseiller !
    (Je l’ai pris pour remplacer mon LG G3 qui vient de me lâcher)

  2. Eddy

    20 mars 2019 at 18 h 49 min

    Dans votre articles vous parlez des modèles 32 go et 64 go. Est-ce que la version 128 go est disponible en français ?

    • Camille Bouiller

      20 mars 2019 at 19 h 33 min

      C’est une excellente question, je n’ai pas connaissance d’une version 128 Go vendue officiellement sur les sites français. En import peut-être mais je ne le conseille pas… Selon moi, la version 128 Go n’a pas grand intérêt dans la mesure où on peut étendre le stockage avec une carte microSD 😉

      • Eddy

        20 mars 2019 at 19 h 53 min

        Design

        0.00

        Performances

        0.00

        Photo

        0.00

        Autonomie

        0.00

        Rapport qualité-prix

        9.50

        Merci pour votre réponse. Donc vous me conseillez d’assurer la sécurité en commandant sur Eglobalcentral plutôt que Gearbest et Rakuten ? Je ne connais aucun de ces 3 sites, mais le premier est référencé sur le site de la Fnac en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *