Suivez-nous

Gaming

Through the Darkest of Times : un jeu touchant sur la Résistance au nazisme

Le jeu de Paintbucket Games permet de revivre une des heures les plus sombres de l’histoire du monde, à travers le regard d’un groupe de résistants allemands.

Il y a

  

le

 
Through the Darkest of Time
© Handy-Games

Berlin 1933, le parti nazi d’Adolf Hitler vient d’arriver en tête aux élections législatives et ce dernier se retrouve propulsé à la tête du gouvernement allemand. C’est le début d’une période de douze ans qui va déboucher sur la Seconde Guerre mondiale et les terribles drames que nous enseignent les leçons d’histoire. L’époque voit aussi la naissance de plusieurs groupes de Résistance qui refusent d’accepter la violence de ce pouvoir arbitraire et injuste.

Through the Darkest of Times, le dernier jeu de Paintbucket Games disponible sur PC, nous propose justement de suivre le parcours de ces hommes et femmes engagés contre la barbarie du régime. L’équipe est constituée de citoyens très différents et qui n’ont à priori rien d’autre en commun que leur opposition au nazisme.

Quand les petites histoires font la grande Histoire

Chaque semaine comporte un briefing qui permet à chacun de se retrouver et d’échanger sur les problèmes rencontrés. Vient ensuite une phase de préparation minutieuse des actions sur une carte de Berlin. Il est notamment possible de récolter des dons pour financer vos activités. On peut aussi choisir de nouer des liens avec des sympathisants, fabriquer et distribuer des tracts, taguer les murs… Recueillir des informations sur les intentions du régime est également essentiel pour tenter de montrer sa vraie nature à l’international.

Le choix des protagonistes est ici primordial. Il est par exemple très risqué d’envoyer un libéral conservateur pour tenter de convaincre les ouvriers d’une usine en grève de rejoindre notre cause, sous peine de le voir échouer. La sanction peut être très cruelle car les forces de l’ordre du Reich veillent. SS, Gestapo et SA sont à vos trousses et les arrestations peuvent survenir à tout moment.

Une fois la semaine terminée, de nombreuses scènes assorties de choix multiples, permettent de mieux saisir l’ambiance électrique de l’époque. Le joueur assiste donc parmi les badauds aux événements historiques tels que l’incendie du Reichstag en 1933, les jeux olympiques de Berlin en 1936. La guerre démarre ensuite jusqu’au final du jeu qui s’achève peu après la capitulation allemande en mai 1945.

C’est justement dans ces phases scénarisées que Through the Darkest of Times est le plus intéressant. On traverse des moments extrêmement touchants à tenter d’aider du mieux que l’on peut, des membres du groupe, des voisins, ou même des inconnus qui tentent tant bien que mal de s’en sortir. Le jeu nous place face à des choix déchirants et parvient à réunir à merveille les enjeux personnels ponctuels à la grande Histoire.

On ressort épuisé mais satisfait de ces huit heures d’aventure très prenantes qui mettent en lumière le parcours d’hommes et femmes courageux qui ont refusé de plier face à l’injustice.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests