Tour d’horizon des tablettes low cost

Depuis quelques mois, le marché des tablettes a beaucoup évolué. De nouveaux acteurs sont apparus avec des prix à même de démocratiser le produit. Et si la Nexus 7 de Google apparaît comme probablement le meilleur rapport qualité prix, il existe d’autres produits qui méritent toute notre attention.

Lorsque le premier iPad est sorti, de nombreux constructeurs se sont lancés sans trop réfléchir dans ce nouveau secteur prometteur, celui des tablettes. Le nouvel Eldorado s’est rapidement transformé en morne plaine, voire en fiasco (HP avec la TouchPad) commercial. Tant et si bien qu’Apple a pu tranquillement sortir l’iPad 2 sans crainte réelle de la concurrence. Mais Android a maintenant atteint une certaine maturité sur les tablettes, virage entamé avec HoneyComb, la première mouture de l’OS mobile dédié aux tablettes, et poursuivi avec ICS puis Jelly Bean.

Nexus 7 et Kindle Fire, les ténors des tablettes low cost

La Nexus 7 était attendue avant même son annonce à la dernière Google I/O en juin 2012 (voir notre test de la Nexus 7). Mais son rapport qualité prix en a surpris plus d’un. Développé dans le plus grand secret avec Asus, elle offre la dernière version d’Android avec Jelly Bean, un SoC Tegra 3 avec CPU quad coeur, 1 Go de RAM et même le support du NFC. A 199 euros pour la version 8 Go et 249 euros pour la 16 Go, il s’agit probablement de la première tablette d’un grand constructeur (Asus) capable de démocratiser le produit.

Il y a bien entendu eu la Kindle Fire avant elle. Mais, elle est restée cantonnée aux Etats-Unis. La nouvelle version et les Kindle Fire HD (les modèles 7 pouces peuvent être précommandés en France ainsi que la Kindle Fire SD à 159€) offrent également un rapport qualité prix imbattable. Toutefois, on est loin de la version stock d’Android et pas de Google Play à se mettre sous la dent, même s’il reste possible de l’installer pour ce qui s’y connaissent un peu (il faudra rooter la tablette).

Ici, le terme « low cost » n’est en rien négatif mais est à mettre en rapport avec les efforts consentis par les constructeurs.

tablette nexus 7

L’alternative Mpman

Mais il existe aussi d’autres tablettes à 200€, voire moins. A commencer par Mpman, l’inventeur du baladeur mp3. Le constructeur annonce d’ailleurs clairement la couleur en se positionnant sur le low cost. Son catalogue est fourni et on découvre des tablettes de 4.3, 5, 7, 8, 9.7 et 10.1 pouces. Leur dénominateur commun est de tourner sous Ice Cream Sandwich et de présenter des spécifications intéressantes (512 Mo de RAM pour celles de petite taille mais 1 Go pour les autres, emplacement pour microSD, sortie HDMI, APN, WiFi b/g/n). Elles ont également toutes en commun d’embarquer des processeurs ARM d’ancienne génération (Cortex A8). Alors suffisant ou non pour faire tourner ICS ? Le modèle MP959 avec écran 9.7 pouces et SoC Boxchip A10 (intégrant un CPU Cortex A8) est vendu au prix de 200€. A l’heure où l’on parle de SoC avec GPU et processeurs multi coeurs, cela peut paraître paradoxal. Mais, contre toute attente, la tablette s’avère hyper réactive et fluide ; la lecture des vidéos est parfaite. Bien entendu, il ne s’agit pas du meilleur candidat pour faire tourner les applis les plus gourmandes en ressources hardware et parfois il faut tuer des process pour libérer de la RAM. Par ailleurs, ces tablettes ne disposent pas du Google Play par défaut. Toutefois, il s’installe en l’espace de quelques secondes (le plus long aura été de mettre la main sur la carte microSD nécessaire pour installer les .apk requis). Contacté au sujet d’une évolution de sa gamme, le constructeur indique que des nouvelles tablettes avec processeurs double et quad coeur, Jelly Bean, déclinaison dans différentes couleurs ainsi qu’une gamme d’accessoires sont imminentes. Il propose par ailleurs un jeu-concours sur sa page Facebook qui permet de gagner des tablettes.

Mais aussi Memup, eviGroup, Archos…

Memup, le spécialiste de la mémoire Flash, propose également des tablettes (de 4.3, 7, 8 et 9.7 pouces) offrant un bon rapport qualité prix. Là encore, les spécifications sont séduisantes même si on reste sur du Cortex A8 pour le processeur (Rockchip RK2918 pour la SLIDEPAD NG 9716). Pas de Google Play en vue mais un magasin alternatif (getjar). D’autres constructeurs sont sur les rangs et proposent des produits intéressants. C’est le cas du fabricant français eviGroup qui vient d’annoncer l’YziPro, une tablette 9.7 pouces à 199€. A ce tarif, vous bénéficiez d’ICS, d’un SoC AllWinner Boxchip intégrant un processeur double coeur cadencé à 1.5 GHz et un GPU Mali 400 quad coeur et de 1 Go de RAM. Et dans ce dernier cas, on est sur une architecture Cortex-A9 pour le CPU, c’est-à-dire la dernière génération ARM en attendant les SoC Cortex-A15.

N’oublions pas Archos qui propose également des tablettes Android. Son modèle Archos 97 Carbon PC Tablet est commercialisé à 230€. A ce tarif, on est face à une tablette 9.7 pouces tournant sous ICS avec 1 Go et un SoC avec processeur ARM Cortex-A8. Le constructeur français brouille toutefois les pistes puisqu’il tente d’être omnipotent (tablettes low cost, modèles haut de gamme et même une tablette Android dédié au jeu vidéo avec la GamePad).

AllWinner, Rockchip et Amlogic

Dans les spécifications de ces tablettes low cost, reviennent systématiquement les mots « AllWinner », « Rockchip » ou encore « Amlogic » (excepté pour les Nexus 7 et Kindle Fire). AllWinner A1X correspond à plusieurs familles de SoC (System on a Chip) conçus par la société chinoise AllWinner Technology. Ils intègrent un CPU Mali 400 MP et un processeur ARM Cortex-A8. Il existe maintenant des variantes avec processeur Cortex-A9 (c’est le cas de celui embarqué dans l’YziPro). Mais il existe d’autres SoC moins connus du grand public qui permettent aux constructeurs de proposer des tablettes mais aussi des set-top boxes à des prix très attractifs. On trouve ainsi le RK2918 de Rockchip et l’Amlogic AML8726.

  • Amlogic AML8726
    • puce gravée en 65 nm
    • processeur à architecture Cortex-A9
    • CPU cadencé à 800 MHz (fréquence typique)
    • 128k de mémoire cache L2
    • GPU Mali 400 cadencé à 250 MHz
    • support du décodage en 1080p
  • RK2918
    • puce gravée en 55 nm
    • processeur à architecture Cortex-A8
    • CPU cadencé à 1.2 GHz (fréquence typique)
    • 512k de mémoire cache L2
    • GPU GC800 cadencé jusqu’à 600 MHz
    • support du décodage en 1080p
  • Allwinner A10
    • puce gravée en 55 nm
    • processeur à architecture Cortex-A8
    • CPU cadencé à 1.5 GHz (fréquence typique)
    • 512k de mémoire cache L2
    • GPU Mali 400 cadencé jusqu’à 300 MHz
    • support du décodage en 2160p

Les tablettes chinoises

Si les SoC de conception chinoise sont une des raisons de l’apparition de tablettes low cost, il existe également des tablettes de constructeurs chinois. Ainovo ou Ainol-Novo est ainsi bien connu pour ses tablettes commercialisées à des prix défiants toutes concurrence. Toutefois, les Novo7 Basic (99$), Paladin (89$), Swordman et Legend, si elles ont la particularité de tourner sous ICS, elles ont aussi celle d’embarquer des SoC avec processeur à architecture MIPS (comme le SoC JZ4770) et non ARM. Ce n’est en rien rédhibitoire mais il faut avoir en tête que toutes les applis Android ne sont pas compatibles avec les processeurs à architecture MIPS. Toutefois, pour certaines applications, il est très simple de les rendre compatibles en modifiant un flag dans le fichier .apk. Il existe également des versions recompilées des applis Android. Le constructeur propose aussi des tablettes avec processeurs à architecture ARM Cortex-A9. Son tout dernier modèle, l’Ainol Novo 7 Crystal, embarque un SoC Amlogic 8726-M6 (comme les Aurora II et Elf II) avec processeur double coeur Cortex A9 cadencé à 1.5 GHz et tourne sous Android 4.1/Jelly Bean. Le constructeur propose cette tablette à 140 dollars sur son site.

Tablettes Windows 8 et RT

Le 26 octobre prochain, Microsoft va lancer officiellement Windows 8 ainsi que la déclinaison ARM de sa tablette Surface. Des tablettes d’autres constructeurs (Samsung, Lenovo…) ont d’ores et déjà été annoncées. Si des premiers prix apparus sur un site de vente en ligne suédois ont laissé coi, il semblerait que la Surface ARM puisse finalement être commercialisée à un prix attractif. D’aucuns ont même avancé le tarif de 199 dollars pour le premier modèle. Cela paraît peu probable mais Microsoft a dû étudier la question du prix qui est – la Nexus 7 l’a démontré – essentiel pour concurrencer l’iPad. Et d’iPad, il devrait être à nouveau question en octobre avec l’iPad Mini et son écran inférieur à 8 pouces. Le succès rencontré par la Nexus 7 et la Kindle Fire n’a pas dû échapper à la firme de Cupertino.

tablette microsoft surface


Nos dernières vidéos

21 commentaires

  1. Je ne partage pas ce point de vue de dire que Nexus est un constructeur.
    (NDLR : c’est corrigé !)

    Mais merci quand même de ce petit tour d’horizon, il y a pas mal de produit que je ne connaissais même pas… Peut être trop « confidentiel » comme low cost…

  2. Petite erreur sur les capacités de stockage de la Nexus 7 au début. (8 Go et 16 Go et non 16 Go et 32 Go)

    Article à lire pour plus tard 🙂

  3. J’aurai ajouté à cette liste la Storex eZee’Tab1001. Tablette 10″ Android avec 8Go et 1Go de RAM. Excellent rapport qualité prix… à 143€ sur Cdiscount.

  4. Bonjour,

    Beaucoup d’erreurs dans la partie Nexus 7.

    Il n’y a que 2 versions : 8 et 16Go pour respectivement 199 et 249€. Ensuite le constructeur est Asus et non Nexus (?!). Nexus étant le nom donné a la gamme de smartphones/tablettes de Google.

  5. Et encore un article qui évince la Playbook de RIM, alors que celle-ci est et reste une alternative intéressante pour un faible coût (249 euros / 32 Go ou 299 / 64 Go).

    Il ne faut pas oublier que c’est l’une des premières, après la touchpad d’HP, a avoir bénéficié de baisses de prix
    spectaculaires.

    Aujourd’hui encore ellle n’a pas a rougir de sa connectique et de ses performances, sans compter qu’elle bénéficiera des le premier trimestre 2013 de BlackBerry OS 10, basé sur QNX

  6. effectivement beaucoup d’erreurs dans ce sujet et voir dans beaucoup d’autres sujets aussi..

    je suis votre blog depuis fort longtemps et je trouve que la qualité de vos articles à diminué dans le sens ou les réflexions sont devenues banales et que les articles manquent de fonds et de pep’s

    Eric ressaisissez vous, vous nous aviez habitué à bien mieux par le passé!

    • Eric

      @vincent : j’entends vos critiques mais bon quand je lis « ressaisissez-vous » j’ai l’impression qu’on s’adresse à un pauvre gars qui aurait sombré dans la drogue l’alcool et la débauche. J’espère ne pas être tombé si bas quand même 🙂 Et puis, même si j’assume tout ce qui est écrit sur ce site en ma qualité de rédac chef, je précise quand même que je ne suis pas l’auteur de cet article (que je trouve très intéressant au demeurant), que nous sommes dimanche, et que je ne peux pas TOUT relire mot par mot.

  7. En lisant cet article et en prenant conscience de la grande variété des tablettes disponibles sur le marché, dont grand nombre que je ne connaissais pas, je me dis qu’il faut de tout pour faire un monde. J’admire les efforts faits par le constructeurs pour mettre sur le marché des tablettes low cost; parce que ce n’est pas évident pour tout le monde de s’offrir des tablettes à prix d’or.

    Cordialement,
    Amélie

  8. beaucoup d’aigreur dans certains commentaires. L’article fait le tour d’horizon des tablettes 2012. Ca semble évident.

    @vincent, « beaucoup d’erreurs dans ce sujet » : au contraire, je trouve l’article super intéressant. Tu critiques un article de plusieurs centaines de mots et de lignes alors que dans ton seul commentaire de quelques malheureuses lignes tu fais plein de fautes : « la qualité de vos articles à diminué « , « dans le sens ou les réflexions »…
    ressaisis-toi mon pauvre !

  9. @amapi, c’est toi qui te trompe :
    « Le premier baladeur à tirer parti de la technologie MP3 est commercialisé sous le nom de Mpman en Asie et sous la marque Eiger Labs aux États-Unis, en 1998. »
    Rio a sorti le sien la même année mais après… 🙂

  10. @amapi 100% d’accord avec tocardEraser sur le 1er baladeur mp3, qui est bien un mpman :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mpman

    Ensuite quant aux petites erreurs de l’article, cela arrive et ce n’est pas pour cela que l’article en est moins intéressant. Tout le monde ne peut pas s’acheter un Ipad ou une galaxytab, il y a donc un réel marché et avenir pour les marques low cost – si ce n’est pas (trop) au détriment de la qualité et du design des produits.

  11. Il semblerait aussi qu’un certain nombre d’acheteurs de tablettes pensent que la tablette remplace le PC hors il s’avère que les usages sont différents. Il parait évident que le marché va se saturer une fois une grande partie de la population équipée, qu’il sera moins dynamique et qu’il s’essoufflera au fil du temps au vu du manque d’utilisabilité au niveau professionnel.

  12. @Val : On disait la même chose des PC, la même chose des écrans plat, et pourtant les constructeurs innovent (ou le marketing plutôt) pour nous pousser a changer notre matériel « vieillissant » 🙂

  13. Merci pour ce récapitulatif complet. Il est vrai que, pour avoir un article plus exhaustif, le Playbook aurait dû être mentionné. De mon point de vue béotien, il semble aussi que l’accent soit trop mis sur les spécifications techniques, alors que des retours sur l’expérience utilisateur me sembleraient plus importants.

Répondre