Tunesquare, la saveur unique de la musique amateur en téléchargement gratuit

J’aime bien faire un tour de temps en temps sur Jamendo à la découverte de musiciens inconnus et non-signés, et je regrette de n’avoir pas plus de temps pour le faire car il arrive fréquemment de tomber sur de véritables perles. Tunesquare est un autre service de découverte, partage et téléchargement de musiques gratuites dans

J’aime bien faire un tour de temps en temps sur Jamendo à la découverte de musiciens inconnus et non-signés, et je regrette de n’avoir pas plus de temps pour le faire car il arrive fréquemment de tomber sur de véritables perles.

Tunesquare

Tunesquare est un autre service de découverte, partage et téléchargement de musiques gratuites dans des styles aussi variés que pop rock, hard rock métal, soul R&B, singer songwriter, hip hop rap, other, techno electronic, world and club dance.
Les artistes proposant leur musique sur Tunesquare sont uniquement des musiciens non-signés, et c’est aussi ce qui constitue le charme de ce type de service : un mélange de professionalisme et d’amateurisme dans la production qui rappelle les meilleures heures de votre groupe de lycée (ou de garage, quand vous fracassiez les tympans de vos parents adorablement patients des samedis après-midi entiers), en mieux.
Sur Tunesquare, c’est open : même pas besoin d’être inscrit pour télécharger des musiques (qui étonnamment arrivent sur votre PC sans extension, il faudra ajouter .mp3 à la mano), mais si vous devenez membre, vous pourrez commenter, partager et toutes ces choses très sociales.
Le site est financé par la publicité de trois façons : un encart Flash s’affiche à chaque chanson jouée, un autre pour chaque téléchargement, et enfin des publicités statiques institutionnelles sont visibles sur toutes les pages du site, qui annonce être financé ainsi par des compagnies internationales.
Les artistes sont rémunérés à hauteur de 50% des gains générés par la publicité sur chaque téléchargement.
Je m’interroge cependant sur le montant réel des revenus généré par ce type de modèle reposant uniquement sur la promesse d’un trafic important, mais l’essentiel pour les musiciens n’est peut-être pas là au départ, l’important étant de bénéficier d’une exposition sur une plate-forme dédiée dans l’espoir de signer un jour un vrai contrat avec un producteur.
D’autre part il est regrettable que ce type de site ne propose pas de player exportable comme Deezer ou Radioblog, qui à mon avis permettrait une bien meilleure diffusion virale de la musique et des artistes via les blogs et les réseaux sociaux…
Du coup on est contraint de se cogner ça à la main, comme ici (mais c’est pas une raison pour ne pas écouter, hein) :


Hidden Thieves – Miss Flag (pas mal ce petit air de Coldplay non ?)


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. Plus encore que de vouloir signer avec une major je pense que ce sont ces nouveaux systemes de promotion de la musique qui vont supplanter un jour quasi complètement les maisons de production. Beaucoup d’artistes souhaitent de plus en plus fonctionner en indépendant et se détachent de leur contrat.

  2. Bon Eric,
    j’ai beau pas mal surfer, chercher des infos, via digg, rss, blog… je tombe jamais sur ces perles. Comment récupere tu ces infos ?
    Merci en tous les cas

    PS : ce morceau est top, bien composé et la voix accrochante, je vais aller voir si l’album est aussi bien

  3. Il semblerait que le téléchargement de musique entièrement financé par la pub soit l’avenir.
    Pourquoi pas, du moment que les artistes sont payés.

    Par contre, oui, comme le dit tof, sur jamendo, je tombe souvent sur des trucs bof bof… Voir pas terrible.
    C’est par contre un très bon système pour être découvert, ou au moins se faire un public hors de ses amis/voisins…

    Sinon, j’ai vu ça ce matin : qtrax.com/ (via techcrunch)
    Plutôt sympa aussi, par contre, on doit obligatoirement utiliser le player qui ne tourne que sous windows pour le moment…

  4. Pour ceux qui s’interrogent de la rémunération via la publicité:
    http://www.corvaisier.fr/2008/01...

    Qtrax:
    Player proprio, DRM, droit à 3 écoutes sans acheter pour le catalogue d’une seule major qui a donné son accord, Sony BMG (faut pas lire les PR)

    Y’a que les boites Internet qui ont un business model à valider qui peuvent penser que c’est un vrai business model

  5. tof > Apparemment, chez jamendo, ils ont un webzine écrit pas la communauté, ça peut être un bon point de départ pour avoir une petite sélection ou alors écouter ce qui est le plus populaire par exemple.

  6. franchement j’ai un peu peur que la musique sponsorisée tende a lisser encore plus la musique qu’aujourd’hui… J’entendais encore ce midi dire que l’industrie de la musique allait mal; personnellement ca me fait plaisir, parceque pour moi ca n’est pas une industrie!! Grâce à l’informatique ca va devenir de plus en plus simple de s’enregistrer et de diffuser ses productions sur le net. Donc pourquoi les artistes ne miseraient pas plus sur les concerts? (et les majors aussi! bien que ca soit moins juteux pour eux…)

Send this to a friend