Twitter – Day zero

Bon, comme vous l’avez un peu remarqué, j’ai commencé à faire le con avec tester Twitter pour voir. Honnêtement à l’heure où j’écris ceci je ne sais pas trop que penser de ce premier contact et j’ignore totalement ce qu’il adviendra de mon usage de ce service, si tant est que je continue.Tout d’abord, même

Bon, comme vous l’avez un peu remarqué, j’ai commencé à faire le con avec tester Twitter pour voir.

Honnêtement à l’heure où j’écris ceci je ne sais pas trop que penser de ce premier contact et j’ignore totalement ce qu’il adviendra de mon usage de ce service, si tant est que je continue.
Tout d’abord, même si je sais qu’il existe déjà une foultitude de plugins, add-ons, extensions et autres hacks destinés à faciliter la vie du Twitterrien (Twiterriste ?) et que je vais me renseigner un peu sur tout cela, le premier contact est simple mais un peu…déroutant.

Quelques remarques à chaud en vrac comme ça vient, qui traduisent un peu mon impression d’être une sorte de Tintin au pays des Soviets :

  • ma toute première impression fut de mettre le pied dans une fourmilière, ou un gigantesque bazar, "bruyant" et hyperactif. Une sorte de souk 2.0.
  • il est bizarre de ne pas disposer d’un bouton de publication quand on est sur son profil. J’ai cherché un moment avant de trouver comment balancer mon premier "billet". Si je suis sur mon compte, il faut que je quitte et que j’aille sur http://twitter.com/home pour poster un mot (comment dit-on d’ailleurs ? Un billet, un twit ? Autre ?…). Il y a peut-être une bonne raison à cela ou quelque chose m’a échappé, mais ça ne me paraît pas très logique. Je trouverai probablement cette remarque idiote dans quelques semaines quand j’aurai l’habitude, je ne sais pas…
  • je découvre avec stupéfaction qu’il n’y a pas de fonction de commentaires. En tout cas, pas telle qu’on a l’habitude de la connaître. Pareil, pas compris pourquoi. La seule façon de répondre à quelqu’un consiste à poster un mot avec @sonpseudo au début. Réflexion de candide newbie total probablement, mais très étonnant quand même.
  • au rayon découvertes aussi, je viens de voir que je disposais d’un onglet "Replies" mais pas dans mon profil. Je vois donc que plein de gens m’ont parlé ou répondu et je l’ignorais. Décidément ce truc n’a rien à voir avec la structure d’un blog classique.
  • pas évident non plus de faire la différence au début entre Friends et Followers. D’ailleurs je ne sais pas ce qui se passe quand je vais sur le Twitter d’un autre membre et que je clique sur Add : je deviens friend ou follower ? Ou les deux ? A ce sujet, j’ai moi-même 6 Friends et 113 Followers.  C’est beau la gloire 😉
  • je n’ai pas trouvé de fonction qui permette d’éditer un post quand on vient de le publier. Bonjour les fautes de frappe…
  • la version mobile est simple et bien foutue, quel bonheur de poster un twit à partir de mon Tréo 😉
  • il est apparemment sinon obligatoire tout au moins vivement recommandé de twitter en anglais et j’avoue que j’ai du mal à en saisir la raison, surtout si on n’a pas comme moi, d’audience internationale ni de business à l’étranger. Dans le cas d’un Ouriel, d’un Loïc Le Meur ou d’un Jérémie je le comprends tout à fait, mais pour des gars comme moi, uh ? Du coup on se retrouve à twitter en anglais entre français. Un peu surréaliste non ?

D’autre part on parle de micro-blogging mais je ne sais pas si cette terminologie est appropriée, je trouve que cela se rapproche davantage d’une messagerie instantanée (ou un mix entre blog et IM).
Je crois en revanche qu’il y a un véritable "esprit Twitter" et que je ne suis pas sûr de l’avoir vraiment capté pour le moment, peut-être parce-que à la base je suis très peu utilisateur de messageries instantanées (un Skype de temps en temps et c’est tout, aucun autre compte, jamais utilisé MSN, et encore moins de texto).

Je confirme que pour l’instant je ne suis pas encore complètement convaincu mais la découverte d’un nouveau service est de toute façon toujours très excitante et riche en enseignements.

Merci en tout cas à tous ceux qui m’ont écrit pour me souhaiter la bienvenue ou me prodiguer déjà de précieux conseils.

Bon, je vais retourner lire attentivement les conseils d’Ouriel, dont je constate que j’en ai déjà appliqués quelques-uns sans vraiment le faire exprès (mais pas tous :-)).


Nos dernières vidéos

19 commentaires

  1. Je me suis fait sensiblement les mêmes remarques que toi (te voilà rassuré ? 😉

    Je pense qu’à ce stade, Twitter c’est pour les gens qui ont des réseaux importants de contacts, et quand tout le monde tient à savoir en permanence ce que font les autres… "currently having dinner"… "currently having coffee"… "currently p*ssing"… etc (LOL)

    Cela évoluera sûrement, mais c’est vrai que pour l’heure c’est très basique et l’on ne saisit pas forcément très bien quelle en est la finalité…

  2. Quelques élements de réponse en vrac : Tu as peut-être raison, micro bloging est probablement, ça tend plus vers la messagrie instantanée, car en effet on en peut pas re-éditer un twit posté, juste le supprimer et le recommencer.

    Pour les plugins, on trouve une communauté francophone de Twitter avec ce qui faut comme petits logiciels. Se trouve facilement sur le Net.

    Pas de commentaire proprement dis, j’en avais déjà parlé, juste une bidouille qui fait office de commentaire.

    Je crois qu’un friend est également un folower, mais on peut dire qu’on arrête de suivre les posts de quelqu’un (no following).

    C’est exacte beaucoup de gens utilisent Twitter depuis leur mobile, smartphone ou téléphone.

    Essaie de tester Jaiku pour comparer les deux services, je trouve ce dernier plus étoffé. Et de toute manière une chose qui est bien avec l’un ou l’autre, c’est qu’on peut effacer son compte, ce qui reste assez rare de pouvoir le faire quand on s’inscrit quelque part sur le web.

  3. Un Friend est quelqu’un qu’on suit et un follower est qqn qui nous suit. Bien-sûr ça a tenance à se recouper pour les amis mais on a parfois envie de suivre un flux sans que son propriétaire soit vraiment un ami et il n’a donc pas forcément enveid e savoir ce que vous faites de votre vie.

  4. Eh bien "il est temps" de t’y retrouver ! 😉
    Mais pourquoi twitter tellement en anglais ? Peut-être simplement parce que tu as des amis anglophones ?

    Quant au bouton "replies", il est récent et bien pratique pour ne louper aucun message "public" qui t’est adressé. Par contre, on peut aussi envoyer des messages directs (send a message) ou faire un twit "d pseudo_destinataire twit privé".

    Au plaisir !
    twitter.com/jyaire

  5. Friends / followers c’est assez simple :
    – Friends ce sont les gens que TU ajoutes à ton profil.
    – Followers ce sont les gens qui t’ont ajouté comme "Friend" à LEUR profil.

    Bref la classe c’est d’avoir 5 friends et 500 followers 😉 (et c’est certainement bien plus lisible que l’inverse…)

  6. c vrai que twitter c’est déroutant.
    On pourrait presque croire à première vu qu’il y a un bout de code qui a été perdu en route 🙂

  7. Ta page profil est vraiment celle que les autres voient, donc c’est normal qu’il n’y ait pas de fonction pour poster, etc…

    Concernant les commentaires, je rejoins la remarque de Remian, Twitter est à mi-chemin du blog et de la messagerie instannée, et le concept qu’ils ont choisi c’est le reply (qui d’ailleurs n’était pas prévu par eux au début, ce sont les users qui ont commencé à utiliser cette notation spontanément).

    Il y a un truc qui me surprend c’est que tout le monde reste bloqué sur le code futile de l’utilisation de cet outil au premier abord et ne voient pas ce qui se passe derrière : les types de chez twitter sont entrain de mettre en place la plus grosse plate-forme de publication/notification multi-canal Web mobile du monde.

    Tiens ca me donne l’idée d’un billet ca 🙂

    twitter.com/danielito

  8. Concernant l’anglais, on faisait la même chose concernant l’IRC au début, simplement parce que les commandes étaient en anglais, ainsi que la majorité du peuple qui s’y trouvait…
    Les choses évoluent, et c’est en causant un minimum in french qu’on évitera un départ trop massif vers les clônes tels que frazr… Enfin c’est mon avis, don’t worry if you prefer english 🙂

    Puis pour une fois, on a un service tellement simple que l’interface anglaise ne gène pas du tout la présence d’une communauté francophone… (il suffit d’avoir 5 mots à son vocabulaire : register, friends, follow, add, leave). 😉

  9. Moi aussi je m’y suis mis, je commence à poster quelques messages (difficile d’être vraiment intéressant pour le moment).
    Mais j’aime lire lire les messages de mes "friends" dont Eric bien sûr 😉

  10. Moi aussi je suis un nouvel utilisateur, et je pense qu’il faut se ‘monter’ son groupe d’amis afin de bénéficier facilement de l’interface très collaborative de ce ‘truc’… 😉

    Faut voir avec un peu plus de recul s’y on restera scotché devant.

  11. Je confirme ca marche bien en francais sur frazr.fr

    J’ai switcher et mes amis aussi.
    J’espere que la communaute viendra aussi ca serait sympa de se retrouver entre francophones!

  12. Pour la différence entre Friends et Followers, je ne suis toujours pas convaincu.
    En fait, Followers, c’est ceux qui suivent tes tweets, Following, c’est ceux que tu suis.

    Les Friends sont forcément dans des Following ?
    C’est ceux que tu désignes comme tel ?
    Ca apporte quoi ?
    Ou c’est ceux qui t’ont désigné comme ami ?

    Vite ! Un crane ! "Etre ou ne pas être Friends. Là est la question"…

  13. A force d’essayer, j’en conclu que la notion de Friends n’existe plus. Elle a été remplacé par Favorites, qui n’est pas un statut de twitteur, mais un statut de tweet. les interventions que l’on veut garder dans un coin, celles qui sont intéressantes 😉

  14. Pingback: Depuis quand êtes-vous sur Twitter | Presse-Citron

  15. Tu nous refais un article pour nous dire ce que tu as compris depuis ? Pour moi, ça ne sert plus à la même chose qu’il y a 6 mois ou pire 18 mois … Twitter évolue plus vite que les blogs non ?

Répondre