Suivez-nous

Tech

UBS envoie des Microsoft HoloLens à ses traders pour faciliter le télétravail

UBS et ses concurrents souffrent de la fermeture des salles de marchés. L’établissement suisse semble avoir trouvé une solution intéressante pour y remédier.

Il y a

  

le

 
Microsoft Hololens 2
© Microsoft

Personne dans le monde n’est pas épargné par la pandémie de COVID-19, enfin surtout les mesures qu’elle a poussé à prendre. Ni même les traders. Il est vrai qu’il est difficile d’imaginer un trader loin de la salle de marchés, pourtant nombreux d’entre eux ont dû s’adapter à la situation en travaillant de la maison. Pour rendre la tâche plus simple à ses traders, l’une des plus grandes banques d’investissement du monde envisage de fournir à son personnel des casques de réalité augmentée.

Microsoft vole au secours des banques.

UBS s’apprête à équiper ses traders installés à Londres de casques Microsoft HoloLens. La banque compte sur cette technologie pour recréer l’expérience de travailler d’une salle des marchés bondée sans quitter son domicile. S’il y a bien un endroit où les distanciations sociales sont difficiles à faire respecter, c’est bien les salles de marchés. Pourtant, les banques ont désespérément cherché à faire revenir leurs employés, en vain. Il a donc fallu trouver une solution équivalente, et c’est là que Microsoft et son HoloLens entrent en piste.

Beatriz Martin, directrice générale d’UBS UK, a déclaré ceci : « Si les gens ne peuvent vraiment pas venir au bureau, pouvons-nous créer une présence virtuelle ? Nous pensons expérimenter avec les outils qui existent. » UBS ne minimise pas les efforts pour aller dans ce sens et décide de consacrer une équipe de travail pour « réimaginer la salle des marchés ». Dans un premier temps, la banque avait songé à installer des écrans dans les bureaux personnels de ses traders pour diffuser un flux vidéo constant des collègues et ainsi sentir leurs présences tout en boostant la collaboration. Pas assez simple à installer, HoloLens se présente comme une alternative de choix.

D’autres établissements comme JPMorgan Chase, ou Barclays sont confrontés aux mêmes problématiques. Bloomberg rapporte que la banque JPMorgan Chase a été contrainte de renvoyer chez eux tout le personnel de sa salle des marchés de New York après qu’un employé ait été testé positif au COVID-19.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests