Un Gingerbread nommé « Desire »

Après l’affaire des bootloaders, on rappellera que HTC avait décidé de verrouiller les bootloaders de ses appareils sous Android, empêchant la possibilité de rooter et flasher son Smartphone, avant de revenir sur sa décision suite au mécontentement de ses utilisateurs. Voilà que HTC et sa communication refont parler d’eux.

Article rédigé par Thomas Estimbre, un internaute qui suit de près l’actualité Apple et Android

Après l’affaire des bootloaders, on rappellera que HTC avait décidé de verrouiller les bootloaders de ses appareils sous Android, empêchant la possibilité de rooter et flasher son Smartphone, avant de revenir sur sa décision suite au mécontentement de ses utilisateurs. Voilà que HTC et sa communication refont parler d’eux.

On avait déjà quitté la firme Taiwanaise sur un cafouillage concernant les futures mises à jours de ses smartphones. En effet, il était initialement prévu de ne pas mettre à jour les modèles sortis en 2010, notamment le Desire et son successeur le Desire HD. Une annonce faite au MWC, mais à peine quelques heures plus tard, HTC annonçait une mise à jour prochaine !

Aujourd’hui, c’est à nouveau cette mise à jour qui refait parler d’elle et plus particulièrement celle concernant le HTC Desire premier du nom, le Desire HD ayant lui déjà reçu sa mise à jour vers Gingerbread. Mardi, sur la page Facebook de HTC Royaume Uni, on pouvait lire :

« Nos ingénieurs ont travaillé sans relâche ces derniers mois pour porter Gingerbread sur le HTC Desire, avec pour objectif de ne pas compromettre l’expérience HTC Sense que vous appréciez tous. Malgré tous nos efforts, nous sommes désolés de vous annoncer que le manque de capacité mémoire de l’appareil nous empêche de mettre à jour le HTC Desire vers Gingerbread tout en conservant la même qualité d’expérience HTC Sense. »

Cette annonce n’aura pas tardé à faire réagir sur la page Facebook du constructeur mais également sur la toile où l’on a très vite fait remarquer la faiblesse de l’argument concernant « le manque de capacité mémoire de l’appareil » avancé par HTC. En effet, des modèles comme le Chacha ou le Salsa présentent des caractéristiques similaires à celles du Desire et seront bien concernés par la mise à jour. On pensait donc l’affaire close… C’était sans compter sur la page Facebook France de HTC qui publiait hier après-midi :

« Contrairement à ce qui a été annoncé hier, la mise à jour du HTC Desire vers Gingerbread aura bien lieu. Plus d’informations à venir, keep in touch.

La valse hésitation des mises à jour Android…

On peut se demander ce que fait HTC au niveau de sa communication et s’interroger sur la façon dont l’entreprise perçoit ses clients : trouver une solution aussi rapide pour permettre la mise à jour du Desire vers Gingerbread alors que le problème annoncé était matériel tient du miracle ! A moins que voir une nouvelle gronde des utilisateurs et les nombreuses roms alternatives qui font déjà tourner le Desire sous Gingerbread aient eu raison du choix de HTC.

Sur un plan plus large, on peut espérer un éclaircissement au niveau des mises à jour Android. L’exemple du HTC Desire interpelle : l’un des Smartphones les mieux notés de l’année 2010 semble déjà en fin de vie, là où le  concurrent le plus sérieux d’Android, Apple iOS, avec un système certes bien différent, offre des mises à jour à ses produits sur plusieurs années…

http://www.facebook.com/htcuk


Nos dernières vidéos

15 commentaires

  1. et si tout simplement… Orange (FT) ne voulait pas que HTC fasse des mise à jour de ces matériels ?

    Argent quand tu nous tiens !

  2. Moins de mises à jour sur iOS veut aussi dire moins de nouveauté. La solution de simplicité serait de ne pas faire beaucoup de mises à jour chez Google. Mais c’est finalement mieux comme ça. Et puis un téléphone n’est pas mis a jour, ce n’est pas non p;us un drame: il continue a fonctionner!!!

  3. Les surcouches constructeurs, ainsi que la multiplication des terminaux complique le travail des constructeurs pour maintenir à jour les terminaux.

    Du coup, ils hésitent un peu avant de se lancer dans un travail de mise à jour surement long et complexe dans le cas d’une surcouche..

    C’est regrettable.

    Il est donc préférable d’opter pour des terminaux « nu » type Nexus, quand ce n’est pas l’opérateur -suprême affront- qui met son grain de sel..

    C’est tout de même mieux d’avoir Google en direct pour les mises à jour..

  4. Mouais, moi qui était tenté de faire confiance à HTC… Je ne vois que Samsung et Apple comme « Grands » dans ce domaine (enfin pour Samsung, c’est assez subjectif).

  5. Au niveau de la mise à jour de ses terminaux, HTC a le cul entre 2 chaises.
    D’un côté ils ont intérêt à ce que leurs utilisateurs ne gardent pas le même appareil trop longtemps, pour faire tourner le business.
    Mais en même temps, si les utilisateurs n’ont pas de mise à jour, il seront mécontents et changeront de marque…
    Ils ont juste besoin de bosser leurs excuses pour ne pas updater 🙂

  6. SFR ne sont vraiment pas les meilleurs pour pousser les mises à jour… L’idéal est de les faire soit même en flashant son androphone…

  7. Les FAI ne sont pas ceux qui bloquent les mises a jours pour rendre un matériel obsolète. Sachant qu’ils investissent énormément sur chaque appareil acheté, il est plus intéressant financièrement pour eux que le dit appareil ne soit changé que peu fréquemment. Par contre qu’ils puissent pêcher par la lenteur de leur mises a jour n’est pas un secret d’état.
    Ce sont les fabricants qui freines des quatres fer pour éviter de supporter trop longtemps pour eux un matériel et pour pousser au maximum le usagers a changer de mobile fréquemment afin de vendre plus de devices.

    Le problème viens du fait que les fabricants ne peuvent gagner de l’argent que par la vente de leur produits, alors qu’un Apple, un RIM, un HP (avec WebOS) voir meme un MicroSoft gagne ont monétisés l’utilisation au jour le jour de leur joujou par des stores qui rapportent pas mal, surtout pour Apple.

    Donc ne chercher pas, Apple peut se permettre de supporter un iPhone techniquement pendant 3ans, ce que ne pourras jamais se permettre un HTC et autre Samsung.

  8. Apple n’a pas fini de vendre de l’iPhone ou de l’ipad à de nouveaux acquéreurs ou à ses anciens clients !

  9. Personnellement on m’a offert avec un HTX Wildfire (par le biais de mon blog) et je dois dire qu’il fonctionne bien. Rien à voir avec mon Samsung Galaxy qui comme beaucoup n’arrêtait pas de redémarrer toutes les 30 secondes.

    Xavier

  10. Frantz Uml on

    3 mois déjà que gingerbread doit arriver, ne doit pas arriver……….
    Horreur d’Apple (chantre du logiciel libre mais qui fait tout payer au prix fort), mais c’est décidé, j’abandonne HTC……….. Samsung ? Encore pire.
    Alors ce sera un Nexus ou un apple, tant pis.
    Quant aux opérateurs, prenez Bouygues, ont moins tendance à bloquer (Sfr sont pro pour ça).

Send this to a friend