Un site de crowdfunding pour financer vos études en médecine ?

Un étudiant philippin a créé un site de crowdfunding d’un tout nouveau genre : un site comme kickstarter ou Indiegogo mais qui sera destiné aux étudiants en médecine à la recherche de financement.

Lancé il y a un mois, le site Medifund a déjà été utilisé par une étudiante de médecine nommée Kristine Bless pour récolter $577. Celle-ci avait commencé à avoir du mal à financer ses études lorsque ses parents ont eu quelques difficultés pour lui envoyer de l’argent.

Le fondateur, Jossy Owude, étudiant en médecine dans une Université de la ville de Ceibu aux Philippines, avait été inspiré par la situation de Kristine Bless. Medifund est actuellement en version bêta et 30 autres étudiants sont en attente du lancement de la version finale pour s’y enregistrer.

Outre l’aide précieuse que cela va apporter aux étudiants, le site a également pour but d’aider les pays en manque de médecins. En effet, de nombreux pays asiatiques et africains n’ont pas un nombre suffisant de praticien par rapport à la population. Jossy Owude souhaite aussi que le site puisse contribuer à augmenter le nombre de femmes-médecins dans le monde.

> Lire aussi :  L'intelligence artificielle Google DeepMind va remplacer votre ophtalmo

De la gamification pour motiver médecins en herbe & donateurs

Afin de s’assurer du sérieux des étudiants qui vont s’enregistrer sur le site, son fondateur compte déjà mettre en place un système de vérification. Un système similaire à un jeu leur permet également de cumuler des points lorsqu’ils publient des vidéos, des recommandations d’Université ou encore des états financiers. Medifund est aussi en train de chercher des programmes de bourse avec lesquels ils pourraient signer des partenariats.

De leur côté, les donateurs pourront également cumuler des points qui seront convertibles en consultations gratuites, par exemple.

5% des sommes données seront dédiées au financement du site et notamment a rémunérer l’équipe derrière Medifund, qui est composée de plusieurs nationalités, issus de différentes filières.

(Source)


2 commentaires

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.