Suivez-nous

Tech

Une simple erreur de code a potentiellement faussé plus d’une centaine d’études scientifiques

Des chercheurs de l’université d’Hawaï ont découvert une erreur de code sur un script créé en 2014. Et celui-ci a peut-être faussé les calculs de nombreuses études scientifiques.

Il y a

  

le

 

Par

Un exemple de code Python
Un exemple de code informatiqie / © geralt (via Pixabay)

Des chercheurs vont peut-être devoir revoir les conclusions de leurs études scientifiques, s’ils ont utilisé un script créé en 2014, plusieurs fois cité dans le domaine de la chimie, et qui contenait une erreur de code.

Écrit en langage Python, ce script contenait un bug, découvert par des chercheurs de l’Université d’Hawaï, qui pouvait faire varier les résultats de calculs en fonction du système d’exploitation utilisé.

Comme l’explique Vice dans un article publié il y a quelques jours, le logiciel servait à faire des calculs de « valeurs de déplacement chimique pour la RMN, ou spectroscopie à résonance magnétique nucléaire ». En chimie, cela permet de connaitre la composition moléculaire d’un échantillon.

Une erreur « subtile »

L’un des chercheurs de l’Université d’Hawaï a découvert le bug en vérifiant des calculs pour un projet. L’objectif de cette étude était de trouver des composés efficaces contre le cancer.

Ayant observé des incohérences, le groupe a fini par conclure que les résultats de calculs variaient selon l’OS utilisé pour lancer ce script.

Par la suite, ils ont publié une version corrigée du script. Mais à cause du bug, des études scientifiques déjà publiées ont peut-être été faussées. « Ce simple problème dans le script original remet en question les conclusions d’un nombre important d’articles sur un large éventail de sujets d’une manière qui ne peut pas être facilement résolue à partir d’informations publiées car le système d’exploitation est rarement mentionné », lit-on dans le nouvel article. « Les auteurs qui ont utilisé ces scripts doivent certainement vérifier leurs résultats et toutes les conclusions pertinentes en utilisant les scripts modifiés [..] »

Pour le moment, on ne sait pas exactement combien d’études ont été faussées. Mais selon Vice, qui cite les données de Nature Protocols, la publication de 2014 a été consultée 1 900 fois, et est citée dans 158 autres études. Néanmoins, seules les études qui ont utilisé le script pour faire des calculs devraient être réellement affectées.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Bsuisse

    16 octobre 2019 at 22 h 38 min

    Combien de decisions et strategies d’entreprise sont basees sur des resultats de tableurs Excel avec des fonctions truffees d’erreur????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests