Une version différente du Samsung Galaxy S III pour le Japon

Le Samsung Galaxy S III a été dévoilé en grandes pompes le 3 mai à Londres. Des spécifications qui le placent au firmament des smartphones haut de gamme. Mais on découvre maintenant que la version destinée au Japon sera quelque peu différente avec 2 Go de RAM et un SoC S4 Snapdragon de Qualcomm.

Lorsqu’il s’agit de booster les performances des smartphones, les constructeurs peuvent se tourner vers différentes puces à architecture ARM. Samsung a opté pour le tout dernier SoC (System on a Chip) maison Exynos 4412 gravé en 32 nm qui intègre un CPU quadruple coeur à architecture ARM Cortex-A9 cadencés à 1.4 GHz.

Mais les réseaux 4G LTE ont leur exigence et ont surtout pour dénominateur commun la firme californienne Qualcomm. Car pour l’heure, elle est la seule à proposer un module radio 4G LTE directement intégré dans le SoC. Et c’est la raison pour laquelle, la version japonaise du Galaxy S III embarquera un SoC S4 Snapdragon (probablement le MSM8960 gravé en 28 nm) dans lequel on trouve un processeur double coeur à architecture Krait et un processeur graphique Adreno 225. Deux coeurs cadencés à 1.5 GHz au lieu des quatre de l’Exynos cadencés à 1.4 GHz, mais deux fois plus de mémoire vive (i.e. 2 Go) afin de supporter le tuner TV 1seg (service de diffusion terrestre de la télévision déployé au Japon et dans certains pays d’Amérique du Sud). Par ailleurs, l’architecture Krait du S4 est plus proche de l’architecture ARM Cortex-A15 que de la Cortex-A9.

Samsung suit donc la même logique que le constructeur taïwanais HTC pour son HTC One X. Si celui-ci dispose d’un Tegra 3, un quadruple coeur, c’est également un Snapdragon S4 qui est proposé lorsqu’il doit être compatible avec la 4G LTE. Ici c’est l’opérateur mobile historique japonais NTT Docomo qui proposera cette mouture du S III à ses abonnés. Pour l’heure, aucune certitude quant à la version qui sera proposée aux Etats-Unis par AT&T et Verizon, sachant que les deux opérateurs ont déployé un réseau 4G LTE.

Une version quelque peu différente donc de celle qui sera disponible dans les autres pays et qui montre que les constructeurs de processeurs, à l’exception de Qualcomm, tardent encore à proposer une solution complète supportant la 4G LTE. Mais Nvidia, ST-Ericsson, Samsung (quid de Texas Instruments avec ses OMAP qui ne semble pas avoir de solution modem ?), voire Intel avec la seconde génération d’Atom Medfield, devraient réagir et proposer des alternatives à Qualcomm.

Pour le reste, le Galasy S III est semblable à son homologue destiné aux marchés occidentaux. Il dispose de l’écran Samsung Super AMOLED HD de 4.8 pouces affichant 1280 par 720 pixels. Il est décliné en versions avec 16 Go, 32 Go et 64 Go de mémoire flash interne. Et il est alimenté par une batterie de 2100 mAh. Et côté système d’exploitation, Android 4.0/Ice Cream Sandwich avec la dernière version de la surcouche TouchWiz est l’hôte du fer de lance de Samsung.

(source)


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Pingback: Une version différente du Samsung Galaxy S III pour le Japon | Communiquer sur le Web | Scoop.it

Répondre