VIDEO. Voici à quoi ressemblait Android il y a 10 ans

Voici à quoi ressemblait la première beta publique d’Android, sortie un an avant la commercialisation du HTC Dream.

Android a 10 ans cette semaine. En effet, si le premier smartphone sous l’OS de Google n’a été commercialisé qu’en 2008, la première beta publique est sortie le 5 novembre. Une beta qui a été suivie, quelques jours après, de la sortie du SDK pour les développeurs d’applications.

Les rumeurs suggéraient que Google allait sortir un GPhone. Mais finalement, la firme de Mountain View a présenté un écosystème. Et son but, à l’époque, n’était pas de commercialiser son propre mobile, mais plutôt de proposer cet écosystème pour les constructeurs.

Dès le début, la vision de Google était claire. Et pour avoir des applications pour ce système d’exploitation, la firme n’a pas lésiné sur les moyens. A la fin de la vidéo, où Android est présenté sur un mobile du type BlackBerry ainsi que sur un téléphone tactile, on voit un jeune Sergei Brin (co-fondateur de Google) annoncer une enveloppe de 10 millions de dollars pour récompenser les meilleurs développeurs d’applications pour Android.

La personne qui présente l’interface d’Android et ses possibilités est quant à lui Steve Horowitz, l’un des développeurs du système d’exploitation. Après avoir quitté Google, il a rejoint Snapchat pour travailler sur les lunettes connectées Spectacles.

Comment Nokia et Microsoft ont-ils réagi ?

Aujourd’hui, Android est le système d’exploitation qu’utilisent plus de 80 % des smartphones. Mais il y a 10 ans, au moment où il a été présenté, il était sous-estimé par les autres acteurs du mobile.

Un article publié par Engadget en 2007 nous rappelle en effet que Symbian, Nokia, Microsoft ne trouvaient pas Android très pertinent.

  • Nokia ne voyait pas Android « comme une menace ».
  • Pour Scott Horn, de l’équipe Marketing de Windows Mobile, ce que Google tente avec Android (« rassembler tout un tas de gens pour construire un téléphone ») c’est quelque chose que Microsoft faisait depuis 5 ans.
  • Quant à Symbian, il déclarait : « Nous prenons cela au sérieux, mais nous sommes ceux avec de vrais téléphones, de vraies plates-formes de téléphone et une richesse de volume accumulée au cours des années ».

Aujourd’hui, Symbian ne fait plus partie du marché des mobiles. Microsoft a fait une croix sur les smartphones. Et après avoir abandonné Windows, Nokia a finalement décidé de lancer des smartphones sous Android (via son partenaire HMD).


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre