Voici ce que Samsung aurait déboursé pour avoir un concurrent pour Apple Pay

Etant donné les enjeux, ce serait logique.

Argent Carte Entreprise Carte De Crédit Payer pixabay

Si les Samsung Galaxy S6 et S6 Edge semblent être de très bons mobiles au niveau des caractéristiques, il est clair que Samsung n’aurait pas été en mesure de faire face à la concurrence d’Apple s’il n’avait pas intégré un moyen de paiement mobile dans ses nouveaux hauts de gamme.

Pour rappel, la technologie de paiement mobile dont sont dotés les Samsung Galaxy S6 et S6 Edge est basée sur celle d’une start-up américaine baptisée Loop Pay qui a été rachetée par Samsung. Cependant, le prix de cette acquisition n’a jamais été dévoilé.

Mais selon nos confrères de Re/Code qui cite plusieurs sources, le rachat de Loop Pay et surtout de sa technologie (qui pourrait être meilleure qu’Apple Pay) aurait coûté au minimum 250 millions de dollars au sud-coréen.

Loop Pay (et donc Samsung Pay) ne fonctionne pas vraiment de la même manière qu’Apple Pay ou Google Wallet, qui se basent sur le NFC. A la place, il simule l’action d’insérer sa carte dans un terminal de paiement. Cela signifie que Loop Pay ne dépend pas du NFC et qu’il pourrait éventuellement être compatible avec d’avantage de points de vente.

Mais pour le moment, Samsung Pay n’est pas encore fonctionnel, bien que la technologie soit déjà a priori disponible sur les S6 et S6 Edge.

(Source)


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Ça m’a pas l’air terrible leur truc, c’est même tout pourri. Ils disent « Security Is Our Top Priority » parce qu’il protège leur appli avec du cryptage, mais la communication avec le TPE n’est pas cryptée.
    Le truc émet un champs magnétique pour induire un signal dans la tête de lecture du TPE et simuler l’insertion d’un carte à bande magnétique.
    Donc, pour nos carte à puce françaises bien sécurisées, c’est pas possible.
    Et en plus, un client derrière avec une bonne antenne peut capter la transaction, copier le numéro et s’en servir juste après.

  2. Pingback: Voici ce que Samsung aurait débours&eacu...

  3. @Naboki : Effectivement, la sécurité est mauvaise. Disons que c’est un combat « intéressant » avec le NFC qui a mis la barre particulièrement bas en matière de non-sécurité. Faut-il rappeler que le NFC peut être intercepté jusqu’à 15 mètres de distance sans nécessiter d’autre équipement … qu’un téléphone portable. Après il y a la question de l’encrytion et de la tokenisation des transactions. A quels points sont-ils sécures ?
    Quoi qu’il en soit, j’espère que c’est mieux que le NFC embarqué à notre corps défendant sur les CB Française (sauf La Poste qui semble faire preuve d’une certaine déontologie). Là le niveau de sécurité est simplement inexistant http://tinyurl.com/m4c7qa9

Répondre