Suivez-nous

Sciences

Voilà comment la NASA et SpaceX veulent dévier des astéroïdes

Un scénario tout droit sorti du film Armageddon ?

Il y a

le

Fusée Falcon 9
© NASA - Joel Kowsky

Alors qu’il n’est pas exclu qu’un jour un astéroïde de taille critique entre en collision avec la Terre, les scientifiques de la NASA ont décidé de prendre les devants en cherchant à dévier la trajectoire de l’astéroïde Didymos.

L’agence spatiale américaine qui travaille sur le projet DART (Double Asteroid Redirection Test) depuis 2017 a finalement choisi SpaceX, la société fondée par Elon Musk, pour mettre au point ce projet estimé à 69 millions de dollars. Pour parvenir à détourner cet astéroïde, SpaceX utilisera une fusée de type Falcon 9 qui transportera un satellite (appelé « impacteur cinétique ») dont l’objectif est d’entrer en collision avec Didymos.

Une collision attendue en octobre 2022

Si le planning annoncé est suivi, la fusée décollera au courant du mois de juin 2021 depuis la base Vandenberg Air Force en Californie. Il faudra toutefois attendre octobre 2022 pour que le satellite entre en collision avec Didymos à une vitesse de l’ordre de 6 kilomètres par seconde. A cette date, Didymos sera encore à 11 millions de kilomètres de la Terre (ndlr : la lune est à 384 000 kilomètres de la Terre), ce qui ne mettra donc pas en danger notre planète.

Les scientifiques sont formels, dévier les astéroïdes nécessite du temps : il faudrait au moins une à deux années pour parvenir à dévier un astéroïde de petite taille (Didymos fait 160 mètres de long), mais la durée se rallonge sensiblement selon la taille de la météorite. Un caillou de plusieurs kilomètres de long nécessiterait un travail de préparation de plusieurs années…

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Donato Arthur

    14 avril 2019 at 13 h 47 min

    cest des connerie 2022 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests