Votre blog est cité dans un grand média, et alors ?

Au sujet de l’impact des grands média sur le trafic d’un site web, une question revient fréquemment : avoir son site mentionné dans un quotidien (ou un hebdo ou un mensuel) de diffusion nationale, à la radio ou à la télévision génère-t-il un afflux important de visiteurs supplémentaires, comme on pourrait légitimement le penser ?

Au sujet de l’impact des grands média sur le trafic d’un site web, une question revient fréquemment : avoir son site mentionné dans un quotidien (ou un hebdo ou un mensuel) de diffusion nationale, à la radio ou à la télévision génère-t-il un afflux important de visiteurs supplémentaires, comme on pourrait légitimement le penser ?
La réponse est clairement non, en tout cas si je me fie à ce que j’ai pu constater au fil de mes diverses expériences au cours des mois passés, riches en couverture médiatique pour Presse-citron et Fuzz.

Bien sûr, le cas particulier de Presse-citron et consorts n’est peut-être pas représentatif, et par conséquent je me garderai bien d’en tirer des conclusions définitives, mais je peux citer de nombreux exemples qui confirment cette théorie, en me référant à un petit historique couvrant la période de novembre 2007 à ce jour.

Sans vous infliger un inventaire détaillé, je rappellerai juste que Presse-citron (le blog, ou votre serviteur directement) ou Fuzz ont eu au cours des derniers mois, en vrac, les honneurs des Echos, de Stratégies, de SVM, de Challenges, de 20Minutes (plusieurs fois), de Métro, du Monde, du Figaro, de LCI, de TF1 (!) de Canal+ (mais là ça ne compte pas ;-)), de M6, de France 3, du Mouv’, et j’en oublie sûrement.
D’autre part, au moment du lancement de Fuzz début 2006 la couverture média avait été également assez importante, avec notamment une interview en direct sur Europe 2 à une heure de grande écoute, ainsi que divers papiers, encore dans 20Minutes (très au fait du web).

Aucun des articles, interviews ou reportages parus dans les supports cités précédemment n’a apporté le moindre trafic supplémentaire significatif aux deux sites concernés. Electrocardiogramme plat, que ce soit le jour de la parution ou sur le moyen terme. Comme s’il existait une frontière étanche entre la presse traditionnelle et le web, frontière tout d’abord simplement technique : vous n’avez pas forcément un PC sous la main quand vous lisez un journal, ou quand vous êtes devant votre télé. A fortiori quand vous lisez Métro… dans le métro.

En résumé, et pour répondre à une question qui m’est très souvent posée : non l’affaire Fuzz-Olivier Martinez ne m’a apporté aucun trafic significatif, juste une petite pointe de 30% supplémentaires durant deux ou trois jours, juste après l’annonce faite sur ce blog. Ceux qui prétendent que cette soi-disant publicité gratuite aurait bien arrangé mes affaires en sont pour leurs frais.

Il existe pourtant des contre-exemples très intéressants, voire absolument fascinants :

Impact de la TV sur la fréquentation d’un site internet (bien lire les commentaires aussi)
– les statistiques de fréquentation de Vie de Merde, hallucinantes pour un site qui fut lancé il y a seulement quelques mois et qui flirte régulièrement aujourd’hui avec les 150.000 visiteurs uniques par jour, trafic en partie dû à une couverture médiatique sans comparaison dans la petite histoire du web français (ce qui n’enlève rien à l’intérêt du site, s’il était naze les visiteurs auraient fui aussi vite qu’ils sont venus, ce qui n’est pas le cas)
mon interview sur Europe 1, pourtant diffusée dans un créneau horaire plutôt confidentiel (dimanche matin et rediffusé mardi soir) qui a apporté un afflux significatif de nouveaux lecteurs, faisant gravir une marche à Presse-citron en termes de fréquentation. Vivement la diffusion de la prochaine, déjà en boîte et prévue cet été.

Alors, les grands média traditionnels peuvent-ils encore donner un coup de pouce au web (avant que ce ne soit définitivement l’inverse…) ? Oui, dans certains contextes, mais vous ne gagnerez pas à tous les coups : s’ils apportent indéniablement et avant tout de la notoriété ou de l’image, ils feront beaucoup plus rarement exploser vos statistiques de fréquentation.


Nos dernières vidéos

48 commentaires

  1. Si je peux me permettre…
    Je bosse dans une agence de communication, et effectivement, à chaque fois qu’il s’agit de promouvoir un site web, le seul média qui lui apportera « du clic » est Internet.

    Car l’utilisateur est paresseux/amnésique/pas doué, et lorsqu’il voit une adresse sur un autre support que le web, il ne pense pas forcément en rentrant chez lui à aller voir le site en question (« c’est quoi l’adresse déjà ? » « la flemme de chercher dans google »)

    Le mieux reste donc la pub en ligne pour les sites… en ligne !

    🙂

  2. Et pour l’affaire Fuzz et PresseCitron, il faut voir que le passage dans les médias « traditionnels » s’accompagnait aussi d’un mouvement « en ligne » sur la blogosphère et les sites d’actualité.
    Donc si durant cette période il y a eu une évolution, le problème se pose de savoir d’où elle vient : web ou presse ?

  3. Exact, et je confirme. Chouingmedia a été cité sur RFI, Challenges et Mint (une radio belge), et ben aucune citation n’a apporté du trafic. Ou alors c’est parce que je fus particulièrement mauvais 🙂

  4. je pense aussi que la mémoire du récepteur reste le principal frein à la promo d’un site web ailleurs que sur le web.

    Ca m’arrive régulièrement de voir un truc cool a la TV et d’oublier très vite l’adresse.

    En ça, Vie De Merde pour reprendre l’exemple à un nom qui reste dans la tête facilement, en lien avec son contenu, et du coup terriblement efficace !

  5. Pour les blogs à forte audience comme Presse Citron je conçois très bien que cela n’ait que peu d’impact mais sur des blogs comme celui que je tiens avec 3 co-rédacteurs ayant un traffic moyen de 400 à 500 visites/jours, les citations par des médias traditionnels peuvent doubler le traffic (à court terme).

    J’en prends pour exemple le fait qu’un de nos articles ait été repris pour une chronique du net sur Europe1. Nous avons été linkés comme source de l’information sur le site d’Europe1 ce qui nous a permis de doubler notre audience journalière et de « gonfler » nos stats des jours suivants.

    Il est évident que cela n’a eu qu’un impact à court terme et qu’il faut donc en relativiser la portée mais tout de même, cet impact a eu, pour nous, le mérite d’exister.

  6. @Mademoiselle correction, c’est le « téléspectateur » qui est paresseux/amnésique/pas doué… 🙂

    Mais c’est un point intéressant : comment faire le lien automatique entre une image télé et le web ?…

    J’avais entendu parler d’un projet où pendant la diffusion d’un programme télé, le téléspactateur pouvait, en un clic de télécommande, acheter sur le net le même tee-shirt ou les mêmes chaussures que l’acteur principal…

    Chais pô si c’est toujours à l’état de projet…

  7. Pour ma part, tout comme dans ton cas, un citation sur Europe1 m’a apporté un trafic non négligeable soit près de 3000 visiteurs sur le mois de juin. Difficile par contre de déterminer le gain en terme fidélisation de ses lecteurs…

  8. En ce qui me concerne, je suis plutot d’accord avec toi. Les quelques articles de presse ecrite que j’ai eu n’ont pas apporté enormément de visites.
    En fait le vrai pic de frequentation fut…l’article ou presse citron parlait d’ozibao (+700 visiteurs sur deux jours, quand même) ^^

  9. Très bonne analyse Eric, mon blog sur la déco a été cité dans le ELLE de la semaine dernière et je dirais que l’apport de cette citation serait de l’ordre de 25% de trafic en plus pendant 3 jours.

    En tout cas c’est toujours plaisant de se voir cité dans la presse 😉

  10. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vos propos.

    Un de mes sites a été cité dans Le Monde(papier) quelques jours après sa mise en ligne : passage de 2000 visiteurs/jours à 10 000 visiteurs/jours.

    Quelques mois plus tard le site en question est cité dans une revue masculine : passage de 60 000 visiteurs/jours à 100 000 visisteurs/jour.

    Quelques jours plus tard, lsite est clairement visible lors d’un reportage sur Arte en 2ieme patie de soirée : un bond de 30 000 visiteurs/jours.

    Alors évidemment…tout celà n’est peut-être que hasard fortuit…

    Mais au regard de l’exemple de viedemerde et de mon modeste vécu, l’impact est réel.

    Après, le problème est peut être tout autre : l’intéret du public qui se trouve face au média pour le site/blog en question.

  11. Cela dépend de facteurs comme :

    – La thématique du site;
    – L’url du site et sa facilité de mémorisation;
    – La présentation du site dans l’article ou l’interview;

    etc…

    Effectivement une url dite au milieu d’un flot de parole durant une interview aura un effet mineur, par contre un article qui vente le BIENFAIT d’un site dans une journal spécialisé aura une impact sans précédent dans le trafic de ce site.

    Il faut que le lecteur ai une réél motivation à taper l’url dans son navigateur. S’il pense y trouver son compte alors il ira.

    J’ai quelques exemples aussi qui prouve que ce genre d’annonce est vraiment intéressante : notamment dans le domaine :

    – du cosmétique
    – du bricolage
    – des bons plans et autres bons d’achats

    Comme tu le dit : « je me garderai bien d’en tirer des conclusions définitives » et moi dont 😉

  12. Un rappel purement pratique : si c’est publié sous forme écrite, le lecteur peut retrouver le lien plus tard en relisant l’article, à la TV c’est écrit 5 secondes à l’écran, donc possibilité de le rater ou de ne plus s’en rappeler. Je pense que ça joue énormement.

  13. Moi je pense que ça dépend de quel blog il s’agit. Peut-être que c’est vrai pour les grands blogs que presque tout le monde connait (comme Presse-Citron) mais pour les plus petits blogs comme le mien, ca ammène beaucoup de visites. J’ai été cité une fois dans un média et j’ai eu un pic égal à 5 fois mon trafic quotidien pendant deux-trois jours.

  14. Je pense que l’impact est visible quand, avant la parution, la fréquentation n’est pas hyper élevée (même si elle peut être correcte).

    Si l’audience est déjà très haute, des visiteurs en plus, ça ne se remarque peut être pas…

  15. Pour un blog récent (quelques semaines) et pas connu comme le mien, l’effet est plus notable.

    J’analise dans le billet en lien l’effet Mediapart / l’effet Europe 1.

    Merci en tout cas de ta réponse sur le retour suite au numéro spécial de CHallenges, voilà qui répond à ma question 🙂

  16. Le plus gros impact que nous ayons eu jusque là est un passage à la matinale de France 2. Mais c’est surtout un lien sur le site Web de la chaîne qui a fait exploser le compteur à l’époque.

    Sur les autre médias, c’est effectivement peu de retombées, mais c’est toujours intéressant de parler de ses passages presses (le fameux, vu à la TV ;-)) Notre banquier par exemple y est très sensible (ça aide 🙂 )

    Et on remonte rapidement dans l’estime de tata Augustine qui ne sait pas ce que c’est qu’un blog mais pour qui le fait de nous voir dans le quotidien du matin est une consécration 😉

  17. Pour ma part, j’ai connu Presse-Citron par les récents Awards décernés par le magazine Challenge. Et depuis, bah j’y reviens tous les jours. Comme c’est mon premier post, j’en profite pour féliciter Eric et lui souhaiter bon courage pour son passage en mode « pro » !

  18. Moi je pense que c’est au niveau du sujet du site que ça se joue, non?
    Il y a certainement plus de gens qui vont s’interésser à « vie de merde » qu’a un blog parlant de web 2.0 !
    Je sais pas si je suis clair, de toute façon faut que je parte… 😉

  19. Je suis curieux de voir les graphiques de stats relatives au période de rush dont tu parle, pour voir concrètement l’electrocardiogramme plat.

    c’est possible ? c’est possible ? le même article étayer de graphiques ?

  20. Presse citron a quand même connu un bon pic entre mars et avril.
    Et puis pour la notoriété, une exposition médiatique offline sont toujours intéressant.

  21. Je te le confirme, la presse ne fait pas augmenter les stats :
    mon blog a été cité deux fois dans L’Equipe Magazine (une première fois avec un encart à gauche, dans une rubrique présentant le site web de la semaine, et une deuxième fois avec un petit paragraphe, dans un article concernant les blogs de fans de sportifs) et cela ne m’a apporté aucunes visites, ou alors très très peu !

  22. Oui,
    mon blog a été cité dans un quotidien, cetait à mes débuts.
    Ce jour là mes visiteurs / jour sont passés de 1800 à 3200 , il y a eu un pic qui a laissé des traces puisque le bouche a oreille a fait le reste.

  23. Bin moi je ne dis pas forcement la même chose …
    En effet Netecolo est passé 2 fois sur France 2 ( juillet et aout 2007), sur telematin le web de laura et j’ai eu un pic enorme de trafic !
    De 6000 utilisateurs quotidiens je suis passé à 9000 après son 1er passage et à 12000 après le 2ème.
    A la minute près où le reportage de est passé j’ai eu près de 500 recommandations envoyés par le bief de mon formulaire …
    Par contre la presse ecrite ( 20 minutes, progres …) et radio (radio france, radio scoop ..) rien du tout !!
    Donc je dirais, la tv oui, le reste bof !

  24. Ne soit pas aussi affirmatif Eric, un exemple flagrant est que lorsqu’un média télévisé ou radiophonique donne une URL, tu remarques que le site a des vapeurs car pas dimensionné pour ça 😉

    Si presse-citron pouvait parler de mon site lol

  25. Eric

    @JRC tu as raison, il y a plusieurs paramètres cités dans les commentaires que je n’ai pas mentionnés dans mon billet (thématique du site, trafic, url, etc…)

  26. En effet, on pense toujours que les sites et blogs bénéficiant d’un coup de projecteur voient leur audience s’envoler mais ce n’est pas forcément vrai. Il est parfois même compliqué de savoir pourquoi on fait subitement un pic d’audience tel jour sans qu’il ne se soit passé quelque chose de spécial.

  27. Tout repose sur l’interêt du spectateur, lecteur par rapport au site en question si vraiment il a besoin ou éprouve un coup de coeur il viendra. J’ai vu l’exemple pour une spécialité culinaire un passage sur France 3 et hop les ventes ont commencée sans plus jamais s’arreter le passage à agit comme une amorce s’agissant d’une boutique en ligne l’acheteur satisfait reviens et le bouche à oreille fait le reste.
    Au passage Eric maintenant que tu es bloggueur à 100% comptes-tu faire aussi des petits reportages ? je veux dire par là des trucs un peu creusé ou tu te rendrais sur place, réaliser des petites interview bref des trucs souvent un poil plus profond qu’un simple billet.

  28. Eric

    @francis, je vais essayer, c’est prévu, dans la limite de mes moyens, (ça coûte cher les reportages en frais de logistique)

  29. Juste une petite anecdote perso à ajouter à tout ce qui a été dit en commentaires… Quand je bossais sur un gros site qui faisait de la pub télé, ca me surprenait toujours de voir monter l’audience en temps réel pendant le passage de la pub…

  30. Mon blog a été chroniqué par « Blog à part » sur France Inter.
    Constat : +450 visites le jour même, reprise du trafic « classique » dès le lendemain … sans augmentation significative.

  31. Chronique web d’europe 1 à 5heures du mat + lien sur ce site… + 10000 visiteurs en une journée.

    Faut dire, y a pas mal de bizarreries à voir par chez moi.

  32. Salut Eric,
    j’ai moi aussi connu « la gloire » de la « Revue des blogs » de Catherine Nivez. Et j’ai connu une explosion (j’allais dire des ventes !) de la fréquentation !

    Il faut avouer que lorsqu’on atteint (difficilement en plus) 30 à 60 visites jours, ce passage radio m’a fait un bien fou (pendant 3/4 jours).

    Et me re-voici, un an plus tard, toujours à 30-60 visites/jour…

  33. sans trop de rapport mais fait partie des nouvelles celebrités du net:

    notre ami fullhdready s’est fait sauter de dailymotion depuis quelques heures…

  34. Pour en rajouter une couche face aux multiples anecdotes déjà énoncées et dans le but de permettre à Eric de faire une synthèse plus approfondie s’il le souhaite : j’ai eu la « chance » d’être cité dans la presse via de Micro-Hebdo dès la 3ème semaine d’existence de Softaware.fr. L’impact avait plutôt été énorme à l’époque (pic de 1200 visiteurs pendant 2 semaines au lieu d’environ 400 pour les 3 premières), mais le problème est que je n’ai pas vraiment sû exploiter ce pic de visiteurs, à la fois par ignorance de la provenance de ces visiteurs sur le moment et par manque de connaissances en SEO à l’époque…

    Bref si les gros sites restent peut-être insensibles à ces citations dans les médias, je ne suis pas sûr qu’il en soit de même pour les plus petites structures, en espérant que celles-ci aient malgré tout les moyens de supporter une telle ruée sur son site.

  35. Toujours aussi bien ce blog,

    Evidemment quand un site ou blog fait 20 000 visites jour une citation dans un grand média n’apporte pas une hausse d’affluence mais quand c’est un petit blog (en terme d’affluence) la citation dans un grand média fait exploser les stats pendant quelques jours….

  36. Quand notre site ancienne version (Calls To Nothing) était passé sur Radio Canada et sur Bandcouver, on a eu un pic de 2000 visiteurs dans les jours qui ont suivi.

    Aujourd’hui avec la nouvelle version (CTN-MUSIC.COM) avec une promotion classique (flyers, pub), on dépasse pas 120 visiteurs par jours.

  37. Effectivement, en tant que simple utilisateur, je ne retiens pas forcément le site cité en source dans la presse (déjà, si c’est une pub…). Il faut que cela est l’air d’être très intéressant pour que je note l’adresse ou il faut que j’ai un PC à côté de moi.

  38. effectivement je confirme, il y a qques années, j’ai créé un site web de rencontres (sur le 92) et j’avais eu la chance d’avoir un article pleine page à la UNE du Parisien Hauts de Seine le jour de la St Valentin le 14 février, et bien j’avais reçu quasiment aucune visite supplémentaire.

  39. Pingback: Précisions relatives à l’impact des média sur le trafic d’un site web | Presse-Citron

  40. je te confirme.

    notre boite a eu les faveurs du figaro : +0 en terme d’internautes au bout de 5 jours

    Quand à mon blog, cité par une ou deux grosses structures : +1000 le premier jour, +300 le deuxième, retour le troisième

  41. La chose qui me fair revenir sur un blog ?

    Le contenue et la façon de la traiter, si je sent que la personne qui à fait le billet à donner de ça personne je suis enclin a laisser un commentaire et je vais voir les autres billets, il d’autre son bien je récupère son flux pour etre au courant.

    Ensuite a lui de me donner envie de le lire avec ces titres quand je reçois les alertes de billets.

    Les url de la télé je les retient jamais ceux des magasines sont dans mes toilettes donc loin du pc et ceux de la radio reste dans ma voiture donc a part le web peut de chose m’amène sur le web.

  42. Salut Presse Citron

    Dans notre cas, notre blog (Weboplaintes.net) est passé sur France2 dans Telematin en Janvier 2009.
    L’audience était à l’époque très basse, quelques 300 visiteurs par jour. Le jour de la diffusion, nous avons atteint les 20 000 visiteurs uniques !
    Donc très fort impact immédiat !

Répondre