Votre site est-il sooo 90’s ?

Une application bête et (pas) méchante comme on les aime par ici, et qui fera peut-être sourire les professionnels de la profession du webdesign. ▶ Posez toutes vos questions sur le nouveau forum Presse-citron How 90’s vous permet de déterminer le taux de quatre-vingt-dixitude de votre site web. En gros, vous saisissez l’url de votre

Une application bête et (pas) méchante comme on les aime par ici, et qui fera peut-être sourire les professionnels de la profession du webdesign.

How 90’s vous permet de déterminer le taux de quatre-vingt-dixitude de votre site web. En gros, vous saisissez l’url de votre page, et How 90’s scanne celle-ci à la recherche des éléments qui trahissent le côté has been de votre réalisation selon quelques critères, comme par exemple si celle-ci contient des tableaux, des cadres, ou, plus typiquement rigolo, un livre d’or ou un bouton « Faire de ce site votre page d’accueil » qui foisonnaient à l’époque héroïque des pages perso.

Sans parler évidemment des marquees ou blinking text de triste mémoire. Ne me dites pas que vous n’y avez pas goûté. L’histoire peut être cruelle parfois. Même celle du HTML.


Nos dernières vidéos

48 commentaires

  1. En même temps quand j’ai un tableau à afficher, j’utilise des tables sans me sentir so 90’s

  2. Pingback: Tweets that mention Votre site est-il sooo 90's ? -- Topsy.com

  3. 10% aussi pour moi. A cause d’une extension .gif
    Je pense que les graphistes vont sauter au plafond si on leur dit de ne plus faire de .gif 🙂

  4. Ils étaient vachement bien nos sites web autrefois! A l’époque où « blog » se disait « page perso », où les flocons animé à coup de javascript tombaient sur la page, où les GIF avaient la belle vie…. Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre…

  5. Sympa ce petit service – j’ai un 0%
    « this site is 0% stuck in the 90s
    LEGEND!!! Your site contains NO 1990’s web design elements » 🙂

  6. ils ne se sont pas foulés pour réaliser leur test ! Ils ont dix critères, dix tests, et les réponses 10%, 20%, 30% suivant le nombre d’utilisation de codes anciens…
    J’aurais espéré plus de finesse.

  7. 0% ici !

    Euh les mecs, les .gif c’est has been, sauf pour faire des smileys kikoolol qui bougent quoi… (ce qui est encore plus has been).

  8. Haha mon site n’est que 10% des années 90 à cause d’un simple tableau ^^ Le fonctionnement reste assez basique mais le concept vraiment sympa !

  9. 40% !!!!!!
    Et pourtant les gifs c’est juste pour quelques logos, les frames c’est pour embedder des widgets, ou un badge facebook, formatage en ligne faut bien non ? tables, un moyen simple de mettre en forme ( en fait seulement 2 tableaux ).
    Mais bon ça fait sourire.
    Et en plus il n’a pas vu que mon bouton pour commenter sur le blog renvoie à… un GUEST BOOK !

  10. Rigolo et sympa…0% de matière grasse….Ils devraient quand même surpondérer, les clignotements, la musique, le compteur… tous ces trucs qu’on a tous mis il y a quelques années…

  11. haaa les tables.. qd on veut se la jouer webdesigner top branchouille on crache dessus!! Mais qd on bosse sur un vrai site qui génère des milliers de pages et qu’on veut une présentation stable sur tous les navigateurs à coup sur : on utilise les tables !! et c’est normal.

    après pour se la jouer « j’ai mis trois plombe pour equilibrer la page d’accueil de mon nouveau site client qui va vendre des capuchons de stylo en titane », y a rien de mieux que de bosser uniquement en div

  12. ZZZ Taupe 100% d’accord avec toi ! La vraie vie ce sont les tables….qu’on utilise en 2nde page…et que le Robot n’a pas couvert !

  13. Ouais, en même temps, c’est un peu ridicule de mettre comme critère le recours au .gif…
    Sur ma page d’accueil, les seuls gifs sont ceux concernant les icônes RSS (fournies par le W3C…).

    Par contre, @Jeux Flash : il est tout à fait possible de se passer des iframes (pour un même résultat). Qui dit iframes aujourd’hui dit régie publicitaire : et c’est à ELLES de proposer autre chose (mais cela demande du boulot, et surtout un contact direct avec le designer du site, ce qu’elles ne veulent pas faire, ou seulement pour les GROS clients).

Send this to a friend