Vous allez adorer la faille sur Chrome qui permet de télécharger des films protégés

Quand une faille touche le plus important navigateur internet du monde et qu’en plus Chrome offre un moyen de profiter de vidéos protégées en streaming sans se soucier des DRM, alors cela intéresse forcément du monde.

Un bug sur les DRM Widevine permet de télécharger des vidéos protégées depuis Chrome

Une faille présente sur une technologie intégrée sur le navigateur Google Chrome permet en effet de télécharger des vidéos normalement protégées par des DRM (digital rights management), un système garantissant les droits numériques d’une œuvre. Concrètement cela signifie que même sans abonnement sur Netflix ou sur Amazon Prime par exemple, qu’il est possible de télécharger un film pour le visionner ou le mettre en ligne.

Il est possible de télécharger des vidéos avec le DRM Widevine

On doit cette découverte à David Livshits, de l’université Ben-Gurion en Israël et à Alexandra Mikityuk, du laboratoire Telekom Innovation se trouvant à Berlin. Les deux experts ont montré en analysant le navigateur Chrome qu’il était possible de télécharger des vidéos avec le DRM Widevine. Mieux, en poussant leurs recherches, ils se sont aperçus qu’en réalité de nombreux autres navigateurs exploitant la même technologie Widevine souffraient de la même faille !

Ainsi, tous les navigateurs utilisant le code open source Chromium sont concernés, mais aussi Firefox et Opéra. D’après Google, près de deux milliards de terminaux utilisent un navigateur ayant recours à la technologie de DRM Widevine. Google a connaissance de ce bug important depuis déjà un mois, le 24 mai pour être précis, mais n’a rien entrepris depuis ce jour pour colmater le problème, bien qu’il dit travailler pour corriger le problème sur Chrome. En gros, il se lave un peu les mains des conséquences sur les autres navigateurs, bien qu’à l’origine la technologie Widevine est précisément issue de l’une ses filiales.

L’un des experts explique : «La simplicité de voler du contenu protégé par cette approche pose un risque sérieux pour les studios d’Hollywood qui s’appuient sur ces technologies pour protéger leurs œuvres». Ce dernier précise que si 90 jours après avoir informé Google de l’existence de ce bug, la firme de Mountain View ne le corrige pas, qu’il publiera l’information… On imagine facilement la joie des internautes pour passer outre les protections DRM, mais aussi la terreur des grands studios et des plateformes payantes…

Source


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Sébastien on

    Bonjour,
    L’article annonce qu’il serait possible de télécharger des vidéos sur Netflix par exemple même sans avoir de compte payant.
    Cependant, des les premières secondes, la vidéo annonce seulement qu’il est possible d’enregistrer sur son ordinateur une vidéo sous DRM qui est en streem sur le navigateur.
    Ce sont deux choses complètement différentes.

Send this to a friend