Waze teste son propre service de covoiturage pour particuliers

Waze l’application de guidage pas GPS, fait un vrai carton depuis plusieurs mois. La société rachetée par Google en 2013, vient d’annoncer le lancement de son propre service de covoiturage entre particuliers.

RideWith: un service de covoiturage lancé par Waze

Waze a donc décidé de partir à la conquête d’un nouveau marché, il a dévoilé le lancement du service RideWith, un service de covoiturage entre particuliers, dans le même style que BlaBlaCar. Pour le moment, l’application RideWith  n’est qu’une simple version Béta, qui a été lancée en Israël, mais c’est déjà un pas de géant.

RideWith : un service de covoiturage entre particuliers signé Waze

L’application Waze a été l’une des toutes premières applications de transport sur smartphone. Il s’agit d’un système de cartographie GPS social, où les utilisateurs enrichissent les cartes en temps réel, avec une kyrielle d’informations. Le lancement d’un service de covoiturage pourrait parfaitement s’intégrer à Waze, il s’agit donc d’une idée qui pourrait rapidement se démocratiser car des millions d’utilisateurs utilisent cette application quotidiennement dans le monde.

L’autre atout qui peut précipiter le lancement du service de covoiturage entre particuliers RideWith, c’est le fait, que Waze a été racheté par Google il y a moins de deux ans pour un milliard de dollars. Elle permettrait donc d’améliorer la stratégie de monétisation de l’application en fixant par exemple, un mini tarif ou une commission pour profiter de ce service très pratique (il s’agit de spéculations). Actuellement, Waze utilise un système de points d’intérêts sponsorisés, qui s’affichent sur les cartes.

L’univers du transport de personnes et du covoiturage est un secteur en pleine explosion avec des acteurs comme BlaBlaCar par exemple. Waze a cependant veillé à ne pas tomber dans le travers d’Uber, et a choisi de permettre un maximum deux covoiturages par jour à ses utilisateurs sur RideWith. Une bonne façon pour que l’application ne s’attire pas les foudres des professionnels du transport.

Source


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Pingback: Google, prochaine bête noire des taxis ? - Infobidouille

  2. « Waze a cependant veillé à ne pas tomber dans le travers d’Uber, et a choisi de permettre un maximum deux covoiturages par jour à ses utilisateurs sur RideWith. Une bonne façon pour que l’application ne s’attire pas les foudres des professionnels du transport. »

    Ouai enfin il suffira au conducteur de créer plusieurs compte pour ne plus être limité 🙂

  3. J’étais adepte de Blablacar mais recherche un concurrent.
    Blabla car manque de sérieux, pas de contrôle concernant les tarifs proposés, trop lourde commission

  4. Pingback: La sélection kangourouge de juillet | Kangourouge

Répondre