WeBuzz, un magazine papier pour les jeunes qui traite… de l’actu du web

Le magazine « WeBuzz » lancé par Lagardère veut que les jeunes se remettent à lire des contenus sur format papier.

Lagardère lance un nouveau magazine à destination des jeunes âgés de 13 à 18 ans. Avec quelques années d’écart, le magazine sera dans l’esprit d’autres papiers comme « Salut les copains » dans les années 60 ou « Ok Podium » dans les années 80, avec pour objectif de parler des actus des stars des réseaux sociaux et du web.

L’actu des stars du web

« WeBuzz » est donc un magazine  de 100 pages vendu 3,95€ dans lequel on retrouve diverses rubriques relatives aux web comme les actus, les interviews, les reportages ou des extraits de BD. Il inclue également des rubriques d’astuces comme des conseils et des tutos sur les réseaux sociaux et les blogs.

Le premier numéro contiendra des tutos pour apprendre à « cartonner » sur une chaîne Youtube et consacrera un dossier sur la vie de Norman.

Pour les jeunes… et leurs parents     

Si ce magazine sort aujourd’hui, c’est parce que Lagardère a remarqué que les jeunes n’ont plus leur place dans les kiosques. “L’idée de lancement de WeBuzz est née du constat qu’il manquait un magazine pour les jeunes qui ont grandi avec les réseaux sociaux, qui s’informent et se divertissent par la vidéo et l’image” déclare Claire Léost, directrice générale Univers Grand Public et Actualité de Lagardère Active, avant d’ajouter que “nous voulons que WeBuzz soit le magazine de cette nouvelle génération de jeunes qui ont grandi avec les réseaux sociaux, les born social ou les post-Millennials”. De plus, le “rythme mensuel doit permettre de prendre du recul, d’aller plus en profondeur par rapport à l’urgence et l’immédiateté des réseaux”.

Il s’agit du premier magazine sorti par Lagardère Active depuis 10 ans. Si comme nous l’avons dit plus haut la cible principale est les jeunes, les parents sont aussi invités par le groupe à le feuilleter pour mieux comprendre l’engouement de leurs enfants pour les réseaux sociaux. Pour les premières éditions, Lagardère compte distribuer 100 000 exemplaires. On verra dans quelques mois si l’opération a réussi.

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.