Windows Phone 7 : déjà 3000 applications et 15000 développeurs

Dans un billet sur l’un de ses blogs officiels, Microsoft indique laconiquement que son Market Place propose déjà un choix de plus de trois mille applications pour Windows Phone 7. Il est indiqué également que ce sont déjà quinze mille développeurs qui ont rejoint la plate-forme. Un chiffre qui n’est pas sans interpeller les chercheurs

Dans un billet sur l’un de ses blogs officiels, Microsoft indique laconiquement que son Market Place propose déjà un choix de plus de trois mille applications pour Windows Phone 7.

Il est indiqué également que ce sont déjà quinze mille développeurs qui ont rejoint la plate-forme. Un chiffre qui n’est pas sans interpeller les chercheurs de poux dans la tête que nous sommes nous autres pauvres blogueurs : 15000 développeurs pour 3000 apps, cela représenterait donc cinq développeurs par application, ce qui me parait beaucoup du mobile, même s’il est évident que certaines applications pour smartphone n’ont rien à envier à des programmes pour PC en termes de complexité et de sophistication.

Autre hypothèse : de nombreux développeurs on « rejoint » la plateforme mais n’ont encore rien développé.

J’ai pour ma part installé à ce jour une quinzaine d’apps sur mon HTC Mozart Windows Phone 7. Parmi elles les incontournables dont je ne peux pas me passer déjà sur iPhone ou Android comme Twitter, Facebook, Shazam ou encore YouTube, Allociné, Pages Jaunes, FourSquare et Google Search. Mais aussi des utilitaires de retouche de photo ou d’enregistrement de notes vocales. Côté médias c’est encore un peu l’Ardèche, avec seulement Le Figaro (app superbe mais un peu déroutante du point de vue ergonomique avec son scroll vertical ET horizontal).

J’attends avec impatience les versions Windows Phone 7 des applications suivantes qui me sont devenues indispensables sur iPhone même si la plupart (en tout cas pour les apps média) ont leur version mobile :

  • Le Monde
  • Le Point
  • NY Times
  • USA Today
  • TF1 Player
  • M6
  • Canal +
  • Et bien sûr, surtout Spotify !

Quand ce bouquet d’applications fera son apparition sur le Market Place de Windows Phone 7, je pense que les jours de mon iPhone seront comptés, car je l’avoue, je suis bluffé par la qualité et la beauté de l’interface Windows Phone 7 et le plaisir que procure sa manipulation au quotidien, qui dépasse à mon avis l’iPhone sur de nombreux aspects.

Comme promis j’y reviendrai dans un test détaillé et je vous expliquerai les raisons de ce coup de coeur.


Nos dernières vidéos

16 commentaires

  1. Je confirme ta 2ième hypothèse (développeur, mais, j’ai 3 applications dans le pipe en attente de validation par les cilents (^__^)).

  2. « Côté médias c’est encore un peu l’Ardèche »

    En tant que Drômois et voisin solidaire des Ardéchois, je m’insurge contre cette comparaison honteuse, l’Ardêche bien en avance sur toutes les Wii, Kinect ou autre, offre des expériences multisensorielles depuis longtemps. Les gorges de L’Ardèche, c’est du 3D sur 360 degrés des millions d’années avant Avatar de Cameron… excusez du peu!

  3. Multitache et spotify please !
    J’adore Android mais je suis attiré par WP7 également 🙂

    J’espère que la MAJ de Janvier va valoir le coup 🙂

  4. Surtout, dans la mesure ou le kit de développement Windows Phone 7 est libre au téléchargement, je ne sais pas comment Microsoft compte les « développeurs »…

  5. J’y viendrai sûrement aussi, au moins pour essayer ! Dès qu’un WP7 avec un bon APN verra le jour (SE X8 ?), ainsi qu’un bon logiciel de navigation..

    Réflexion personnelle : je me suis rendu compte que sur la centaine d’apps installées sur mon Android, je n’en utilisais réellement qu’une dizaine au quotidien : 5 pour améliorer les capacités du téléphone (FileExplorer, FolderOrganizer, AppInstaller, etc.), 5 autres en tant que véritables applications (Shazam, Facebook, Allociné, etc.). Et ces 5 dernières sont déjà sur le Market Place de Microsoft. Comme quoi, l’utilisateur lambda que je suis n’a pas réellement l’utilité d’un store de 300.000 applications. Finalement, avec le recul, nous en sommes à un stade où, passé l’effet découverte des capacités de notre mobile, nous pouvons en retrouver l’usage qui nous correspond, sur chaque plate-forme, iOS, Android, ou WP7. Et je trouve ça agréable de pouvoir se dire que maintenant, on peut vraiment choisir son téléphone sur base de son form-factor, et non plus sur ses capacités logicielles, qui deviennent communes à tous les OS.

    • Eric

      @PtitLoop : bonne remarque. Le bon App Store serait certainement celui qui ne proposerait que quelques centaines d’apps réellement utiles pour tout le monde. J’ai plus de 100 apps sur mon iPhone mais je n’en n’utilise également qu’une trentaine régulièrement.
      Pour l’APN, celui de mon HTC Mozart n’est pas mal du tout avec ses 8 Mpx, mais on sait que ce n’est pas le fort de HTC. Celui du Samsung Omnia est peut-être encore meilleur

  6. Pingback: Déjà 3000 applications et 15000 développeurs sur Windows Phone 7 « Mobiles in the City !

  7. @Boris

    Le kit de développement Windows Phone 7 est libre au téléchargement, mais pour pouvoir déployer ton appli sur un phone ou sur le marcketplace il faut t’inscrire auprès de microsoft.

    Je pense que les 15000 sont ceux qui se sont inscrits.

  8. @Boris « kit de développement Windows Phone 7 est libre » tiens tiens un petit comparatif des kits de dev, IPHONE, ANDROID et WP7 serait le bienvenu ou une idée de billet non ?

  9. absinthologue on

    Aaaah, on sent bien l’héritage Apple-ien : utiliser des applications pour pouvoir consulter le contenu de site Web (Figaro, le Point, le Monde, …).
    C’est quand même assez étrange ce verrouillage…

    Quand Apple veut jouer la simplicité jusqu’à ne fournir aucune notice, je trouve ça quand même rater son objectif : « je veux consulter LeMonde.fr… http://www.lemonde.fr... ah bah non… bon… euh… ah oui : Apple Store… bon… applestore.fr… ah ? non plus ?! »

  10. avec autant d’application sur chaque plateforme, pour ma part je suis toujours dans le flou quand a faire un choix de tel portable, telle ou telle plateforme est elle plus orienté dans un domaine précis ? doit on choisir l’une d’elle en priorité si le mobile est destinée a une utilisation pro ou multimédia etc… est ce seulement un critère de choix de portable comme je le pense ?
    Merci pour ce billet.

  11. Des bons chiffres qui ne cesseront de monter si windows phone 7 fait ses preuves. Il doit y avoir beaucoup d’application en cours de développement vu les chiffres 🙂

  12. Je confirme en tant que possesseur d’iPhone et ayant actuellement la possibilité de jouer avec un Samsung Omnia sur Windos phone 7 de mon sentiment que l’interface de cet OS mobile est devant les autres (iphone compris). Le concept, le design graphique de l’interface est à la fois ergonomique et plus adapté à une conception du web basée sur les données et non plus sur le board/desktop/application.
    Bref, Le plaisir d’usage est tel que je pense switcher sur cet appareil malgré quelques défaut que j’attribue à la jeunesse de l’OS (corrigeable en màj?) et surtout au hardware peut-être un peu en deçà de mon iphone (petits problèmes de fidelité des couleurs de l’écran amoled ; mémoire embarquée moins importante)

  13. Pingback: Microsoft propose un outil de migration d’applications iPhone vers Windows Phone 7

Répondre