Writely comme wiki

J’ai répondu à l’instant à un petit questionnaire qui sera publié prochainement sur un blog. Comme nous étions plusieurs à répondre, l’auteur a eu une idée originale : utiliser un document Writely comme wiki pour que chacun puisse mettre ses commentaires. Comme je suis un adepte de Writely (je n’utilise pratiquement plus Word et je

J’ai répondu à l’instant à un petit questionnaire qui sera publié prochainement sur un blog. Comme nous étions plusieurs à répondre, l’auteur a eu une idée originale : utiliser un document Writely comme wiki pour que chacun puisse mettre ses commentaires.
Comme je suis un adepte de Writely (je n’utilise pratiquement plus Word et je crois que je vais migrer tous mes documents texte sur mon Writely), j’ai trouvé ça plutôt pratique.
Je suis sûr que les auteurs de Writely n’avaient pas pensé à cet usage détourné 😉
Ca serait d’ailleurs assez intéressant de lister les détournements de logiciels que chacun fait de son côté pour accomoder sa vie numérique à sa petite sauce perso.
Allez, je commence : j’utilise quotidiennement le bloc-notes Windows pour nettoyer du texte Word (et y a du boulot…) avant de le mettre dans une page web.
A vous…


Nos dernières vidéos

18 commentaires

  1. J’utilise Windows XP pour faire tourner un PC sans soucis 😛
    En fait, Notepad = modifier u nfichier avec du texte donc tu ne le détournes pas.
    C’est difficile de dire qu’une application sert jsute à un truc précis.
    FlashFXP (client FTP propriétaire très bien fait) édite les fichiers avec le snuméros de ligne, alors j’utilise plus sa fonction d’édition que le notepad… mais il me sert aussi à faire du transfert FTP 😉
    Un blog, c’est u njourna lintime et Presse-Citron, j’ai pas trouvé ça intime 😛 juste "personnel" 😉

  2. L’utilisation de Writely en version détournée, ben c’est moi. Mais je ne suis pas le premier. C’est un procédé que nous utilisons depuis un petit moment avec Jean François Ruiz (http://www.webdeux.info) pour des travaux que nous faisons en commun.

    J’ai utilisé ce procédé pour le questionnaire auquel tu as répondu mais également dans les interviews que je diffuse sur mon blog. La dernière en date vient juste d’être publié d’ailleurs 😉

  3. Tu n’as pas peur qu’un jour tu tombes en rade de web et que tu ne puisses pas récupérer tes documents pendant une journée ?
    Tu es quand même beaucoup plus dépendant vis à vis du logiciel qu’en installant un soft en dur et en stockant les datas sur un disque.

  4. > Regis : c’est ce qu’on pourrait penser à priori mais j’ai lu plusieurs articles d’expersts sur le sujet et ils sont unanimes : stocker ses données sur un service en ligne comme Writely est beaucoup plus sûr que les garder sur son disque dur. Car la structure et les procédures de sécurisation de ces services sont sans comparaison avec ce qu’un particulier pourrait mettre en oeuvre.

  5. C’est plutôt la confidentialité et la vie privée qui m’inquiète. Je ne suis pas prêt à utiliser un outil comme writely pour cette raison.

  6. > Régis : désolé, j’avais mal lu ton commentaire. Effectivement, le seul gros rsique est celui que tu évoques : que je ne puisse accéder au web pendant un laps de temps, mais en fait c’est rarissime.

  7. Merci Pierre-Jean, ton "notepad 2" a l’air vraiment cool 😉 je crois que je vais l’adopter, car je suis aussi un fan de notepad mais c’est vrai qu’au niveau visibilité c’est pas vraiment le top, et surtout il lui arrive frequement de bugger (après enregistrement, de me supprimer une ligne, je dois alors annuler la dernière action), c’est assez embettant :S. Donc merci encore 🙂

  8. Moi j’utilise un wiki (hébergé par un ami => pas de problème de confidentialité) au lieu d’utiliser un traitement de texte. Un peu comme toi Éric avec writely sauf que je ne me suis toujours pas lancé sur writely au lieu de wiki.

  9. Moi j’utilise goffice comme alternative à writely.
    Quant à utiliser ce genre de système à la place d’un système local, je ne me suis pas encore décidé du fait que j’écris une thèse.
    Néanmoins, cela peut toujours constituer un plus en cas de déplacements.

Répondre