Writely, le meilleur éditeur pour votre blog ?

A l’occasion d’une surcharge passagère des serveurs samedi soir, m’empêchant d’accéder à mon admin, j’en ai profité pour prendre un peu le temps de tester la fonction de publication d’articles sur votre blog intégrée dans Writely, et je dois dire que je n’ai pas été déçu.

A l’occasion d’une surcharge passagère des serveurs samedi soir, m’empêchant d’accéder à mon admin, j’en ai profité pour prendre un peu le temps de tester la fonction de publication d’articles sur votre blog intégrée dans Writely, et je dois dire que je n’ai pas été déçu.

Nous avons déjà eu l’occasion de débattre ici des solutions de mise en forme de texte, l’outil d’édition installé par défaut dans Dotclear étant pour le moins très rudimentaire, et vous savez qu’il est donc particulièrement fastidieux de faire de belles mises en page directement dans Dotclear, ce qui à mon sens constitue l’une des rares faiblesses de ce script.
La fonction d’enrichissement de texte pour votre blog incluse dans Writely arrive donc à point pour combler cette lacune et présente de nombreaux avantages comme :

  • ne pas avoir à installer quoique ce soit sur votre machine, contrairement à un Qumana ou un Windows Live Writer.
  • avantage d’autant plus appréciable que comme toute application hébergée (en ligne, donc), vous y accédez de n’importe-quel ordinateur connecté au web, quelque soit son système d’exploitation, au même titre que votre admin native de blog.
  • les sauvegardes automatiques en temps réel du système Writely, qui vous évitera bien des sueurs froides notamment lors de la rédaction d’un article un peu long
  • une double sauvegarde de votre travail
  • la possibilité éventuelle de partager un document en cours de rédaction sans avoir à le dupliquer et à l’envoyer par email, intéressante en cas de relecture d’interview
  • Et, bien évidemment, tous les avantages et le confort de rédaction qu’apporte un vrai gestionnaire de traitement de texte.

Comment ça marche ?
C’est très simple à mettre en place :

  1. si ce n’est déjà fait, vous créez un compte Writely (c’est gratuit et public maintenant)
  2. vous créez un nouvel article (ou document) en cliquant sur New
  3. pour paramétrer votre blog, vous cliquez sur l’onglet Blog > Blog site settings (onglet en haut à gauche de la page)
  4. les paramètres à renseigner sont les suivants :

C’est fait !

Une fois ces manipulations effectuées (ce que vous n’aurez à faire qu’une seule fois bien sûr), vous pouvez commencer à rédiger vos articles, les peaufiner, les conserver et les publier d’un clic sur votre blog : fini les prises de tête avec les mises en page à coups de balises rentrées manuellement, vous êtes là véritablement en mode WYSIWYG…
Fin du fin, l’insertion d’images directement à partir de votre disque dur est aussi un jeu d’enfant (Insert > Image) à l’aide de cette boîte :

Et si vous souhaitez apporter d’autres modifications non incluses dans Writely, vous pourrez bien sûr ultérieurement revenir sur votre billet dans votre admin Dotclear.
Trois petites réserves cependant, qui vous contraindront à effectuer les modifications manuellement :
– même si le champ est proposé, l’inclusion du titre de vos billets ne semble pas fonctionner, vous devrez par conséquent l’ajouter à la mains dans votre admin Dotclear.
– Afin que votre titre soit correctement interprété par les moteurs de recherche, vous devrez également le reproduire avec l’outil de réécriture d’URL de Dotclear (dans l’admin de votre billet : Plus d’options > URL titre > Essayer
– les images sont stockées par défaut dans un répertoire dédié chez Writely, avec le chemin relatif

 File.aspx?id=adcctxctrkk2_11hkg35g.

Vous devrez ajouter manuellement le chemin absolu suivant avant : http://www.writely.com, ce qui donnera

http://www.writely.com/File.aspx?id=adcctxctrkk2_11hkg35g.

Reste à savoir jusqu’à quel point Writely acceptera d’assurer l’hébergement de vos images à la place de votre hébergeur de blog…

Bien sûr, cette méthode n’est pas encore la panacée (et au passage démontre qu’il n’existe encore pas d’éditeur idéal), et ne se justifie pas forcément pour des billets courts et sans mise en page, mais quel confort pour un article plus long et un peu illustré.
Comme celui-ci par exemple, rédigé directement dans Writely.
Cela dit, si vous voulez tester un autre éditeur à installer sur votre machine, je ne peux que vous conseiller la lecture de ces deux articles qui vont donneront un bon aperçu de Windows Live Writer.


Nos dernières vidéos

24 commentaires

  1. Excellent !
    Je ne savais pas que Writely pouvait être configuré de la sorte, ca devient très intéressant en effet 🙂

    Personne ne connait d’équivalent à Live Writer sous Mac ?

  2. Je me demande surtout comment la sémantique est gérée. Parce que sans cela, aucun intérêt, on est plus en 1990.

    Je m’explique : quand on écrit un document pour le web (que ce soit un billet de blog ou n’importe quoi d’autre, quelle que soit la technologie) on ne fait pas de mise en page.

    On ne dit pas "ce mot est en gras" ; on dit "je met l’accent sur ce mot". Pour les geeks, <b> est banni depuis un bail, <strong> compte.

    C’est ensuite le webmaster/designer/etc. qui décide de *l’apparence* de cette sémantique (comme une forte emphase en gras).

    Or, je ne suis pas sur que Writely soit capable de faire quelque chose de propre et de sémantique.

  3. Effectivement on a du bold et non pas du strong
    Je ne suis pas assez geek pour détailler chaque balise produite par chaque éditeur de texte 😉
    Mais au fond est-ce si important ?

  4. Je viens de faire quelques tests rapides sur les options de base ("gras", "italique", etc.). Il semblerait (en utilisant l’option "blog post preview") que Writely fasse les choses à moitié.

    Certes, il n’y a pas de balise HTML obsolètes (pas de <b>, <i>, etc.). Mais tout est sous forme de span stylisé inline (le "gras" devient par exemple <span style="font-weight: bold;">). Ca valide donc même avec du (x)HTML strict, mais l’on perd le sens sémantique. Un lecteur sans CSS (Google au hasard, mais aussi n’importe quel navigateur vocal pour malvoyant) perdra tout le sens de l’article écrit.

    Autre problème connexe, il ne semble pas gérer les paragraphes (un retour à la ligne devient <br>, deux retours à la ligne – saut de ligne – deviennent <br><br>). Ce qui au passage supprime la validation xhtml.

    Et je viens de tester la sauvegarde en HTML, pas de différence. C’est donc un problème intrinsèque à Writely, et pas juste à la fonction "blog preview".

    Bref, ya encore du boulot. Et malheureusement, les années passées en matièe d’outil wysiwyg montrent que la sémantique et la propreté du code passent tout le temps à la trappe 🙁

  5. > Vincent : Performancing est une extension Firefox à installer. Cela signifie que si tu blogues hors de ta machine (de chez des amis ou d’un cyber-café par ex.), tu ne pourras l’utiliser qu’à condition de pouvoir l’installer.

  6. Éric, oui le code produit est important. Crucial même.

    Prenons deux manières d’écrire un intertitre :

    <h3>Carambar</h3>
    et
    <b><i><font size="5" face="Verdana">Carambar</font></i></b>

    Maintenant, imagine un navigateur web vocal (pour malvoyant, mais l’on imagine facilement que d’ici quelques mois/années n’importe quel téléphone portable, lecteur "mp3" & co sera capable de nous lire des pages web pendant nos trajets de métro par exemple, ou dans la voiture, etc.). Dans le premier cas, il sait que c’est un intertitre. Il peut le signaler, il peut faire une courte pause avant ou après, changer de ton, bref s’en servir pour nous donner une indication. Et ainsi, aider à la compréhension. Dans le second cas, il ne peut *rien* déduire.

    Et c’est juste un exemple, sur une technologie. Il existe des milliers d’autres exemples similaires.

    Rappelons au passage que GoogleBot est le "lecteur" "aveugle" le plus présent de la planète, et le premier lecteur (en volume) de *tous* les sites web.

  7. "Google est votre premier visiteur aveugle" effectivement.
    Ce que tu dis est vrai Jérémie, cette notion de web sémantique est malheureusement encore assez floue pour beaucoup (et dans mon esprit aussi), et tes explications aident à y voir un peu plus clair. Je vais m’y pencher plus sérieusement à l’occasion.

  8. Un autre exemple concret : beaucoup de guides d’optimisation dans le smoteurs de recherche (SEO) conseillent, lorsque l’on écrit un article/billet sur un sujet, de mettre ce sujet dans le titre et le premier intertitre (en langage geek les mots doivent être dans <title> et <h1>).

    Pourquoi ?

    Parce que Google (et les autre) comprend la sémantique. Il sait que si on recherche "carambar", il a plus de chance de nous satisfaire en proposant une page contenant <title>carambar</title> et <h1>carambar</h1> que le mot carambar mis n’importe comment même 5 ou 6 fois ailleurs dans la page.

    Tout cela peut paraître compliqué, mais ça ne l’est pas. Il existe, aller quoi, 10 balises en html ? Intertitres (de 1 à 6), paragraphe, listes ordonnées et en vrac, emphase, emphase forte, hyperlien, citation courte, paragrpahe de citation, titre d’une œuvre… bah ça doit être tout, avec quelques attributs ici et là et deux balises neutres (sans valeur sémantique).

    Il y a plus de boutons de "mise en page" par défaut dans Word que cela.

    Personnellement, j’utilise Textile au quotidien. C’est un transformateur de texte simple en XHTML propre, valide et sémantique. Par exemple *plom* en Textile devient <strong>plom</strong> en XHTML. Ca demande 10 secondes pour s’y habituer, et ensuite on passe son temps à pester quand il n’est pas disponible (comme sur ce blog :-p ).

    D’autres peuvent préférer un machin wysiwyg, mais à mon expérience, comme je l’ai dit, la sémantique passe à la trappe dans ces outils. Et pourtant, ce n’est pas plus compliqué de faire un outil sémantique.

  9. Merci du tuyau
    Je l’ai testé sur mon compte blogger et c’est un vrai bonheur.
    Seule réserve, on ne peut pas faire la publication totale car ça bloque sur le captcha….on récupère le post dans les draft

    Idéal pour la sauvegarde autoatique : fini pour moi les copier coller frénétiques dans le notepad sur des articles longs.

  10. J’ai adopté Live Writer pour ma part. C’est vrai que c’est un soft mais on a toujours son admin de blog pour rédiger un billet ou consulter/modifier ses brouillons quand on n’a pas sa machine sous le coude.

    J’ai été supris par le nombre d’options évoluées proposé par LW, notamment le wysiwyg qui prend en compte le CSS et les fonds du blog. On a confort de rédaction total.
    C’est super ergo en plus. Les intérêts se dévoilent à l’utilisation, beaucoup de fonctions et des plugins qui arrivent, c’est puissant.

    J’aime beaucoup Writely, c’est un outil excellent, clair, mais pas forcément pour bloguer, pas complètement d’accord avec toi. J’ai l’impression d’un duplicat de fonction de mon admin de blog en fait. Hormis les fonctions de partage qui sont vraiment top, mais cela serait peut être plus adapté à du blog collaboratif ?

  11. Bonjour à tous

    Je suis un gros consommateur de Writely, mais essentiellement pour des travaux communautaires. Effectivement, on peut tres bien s’en servir pour Bloguer, mais je ne le trouve pas assez performant pour cela. Surtout si vous souhaitez insérer de la vidéo, musique, etc…

    Merci Eric de citer mon billet à propos de Windows Live Writer. Je me permet d’en rajouter un ici. Un tout chaud présentant quelques plugins indispensable ainsi qu’une astuce importante à connaitre.

    blog.accessoweb.info/?200…

    Maintenant, WLW ou Performancing, à chacun de faire son choix 🙂

  12. Writely, c’est très bien pour un travail collaboratif avec des non geeks qui connaissent Word pour poster sur un blog, reste à retoucher les balises via l’interface d’admin le cas échéant. Merci pour le tutoriel !

  13. Bonjour,

    Il ne faut pas oublier la nécessité de gérer les tags avant pour affecter à chacun des billets une catégorie et éviter d’aller sur son admin par la suite.

  14. Bonjour,

    Perso j’ai été profondément déçu par la fonction permettant de bloguer depuis writely. Pour les mêmes raisons que Jérémie.
    Je trouve hallucinant qu’à l’aire du Web 2.0 des outils tels que Writely ne prennent pas en compte la sémantique dans le codage.
    Je pensais que l’idée était passée mais en fait on en est encore loin.

    Par contre Windows Live Writer permet de faire des posts tout en gardant l’aspect sémantique du code.

    Adopté pour l’instant en esperant que Writely se mette à la page.

    (PS:) Eric ainsi que tout ceux qui sont intéressés par ce sujet, qui est à mon humble avis essentiel d’approfondir pour un webmaster, voici deux bonnes adresses: Openweb et Pompage.net

    Vous trouverez ici tout ce qui faut pour apprendre et surtout comprendre pourquoi ce sujet est bien plus qu’une lubie de geek.

  15. Merci David (pour info je suis abonné au fil RSS de Pompage – actualisations assez rares quand même – et je visite Openweb assez régulièrement mais peut-être pas assez souvent ;-).

  16. Utilisez Writely pour éditer votre blog

    C’est vrai, ce n’est pas bête et c’est bien décrit sur Presse-citron (avec moultes captures d’écran). En voici les avantages dressés par Eric: La fonction d’enrichissement de texte pour votre blog incluse dans Writely …

  17. Bonjour,
    ça aurait été bien de mettre au moins un lien pour pouvoir tester writely…
    je ne l’ai pas trouvé sur ton article,
    heureusement google est mon ami (en plus sur ce sujet c’est vrai)

  18. Доброго времени суток, форумчане сайта http://www.presse-citron.net 😉

    Ответьте мне, пожалуйста, на несколько вопросов…
    – какая программа умеет [b]автоматически за НЕСКОЛЬКО СЕКУНД регистрировать ящики на mail.ru[/b] и многих других почтовиках?
    – какая программа умеет автоматом [b]рассылать по mamba.ru и loveplanet.ru[/b] по заданным параметрам, при этом еще поддерживая функции автоответчика?
    – а также сможет разослать по форумам текст (например) « где купить валенки? », а потом в ответ на этот текст ОТ ДРУГОГО имени и IP написать (например) « только на сайте megavalenki.ru! »?
    – плюс [b]распознаёт картинки и вопросы а-ля « что написано на этой картинке? »[/b], « сколько будет 2+2? » и « какой сейчас год? » и умеет корректно на них отвечать?
    – какая программа сможет разослать топики по форумам, попутно автоматически регистрироваться на них и создавая подробный отчет о проделанной работе?
    – и при этом работает с разнообразными движками – [b]phpBB, VBulletin, IPB, ExBB, Icon Board, YaBB, UltimateBB[/b], множеством различных гостевых, досок и блогов?
    – какую программу [b]вы МОЖЕТЕ переделать под свой вкус[/b]?
    – какая программа автоматически обновляет прокси / SOCKS, обеспечивая вам полную анонимность? (достаточно просто нажать ОДНУ кнопку)
    – какая программа умеет рассылать персональные сообщения всем пользователям форумов phpBB, IPB, VBulletin?
    – какая программа отсортирует Вашу базу ссылок по Google PageRank?
    – какая программа МАССОВО отредактирует все Ваши ранее разосланные объявления по форумам?
    – и при этом еще регулярно обновляется и совершенствуется.

    [u]Ответ ОДИН:[/u] всё это и многое другое под силу программному комплексу [b][u]XRumer 4.085 Platinum Edition + Hrefer 2.85[/u][/b]
    Данный комплекс имеет множество отзывов на авторитетных источниках (Washington Post, Wikipedia и т.п.), имеет историю активного развития более 3-х лет.

    Just Google! 😉

    См. также: [b]рассылка по форумам, дорвеи, PPC, белое СЕО, распознавание графической защиты, black SEO, распознавание текстовой защиты, XRumer forever, хрумер 2.9 устарел, программы для SEO, распознавание капчи, программы для СЕО, ППЦ, линкспам, white SEO, XRumer Platinum, SEO, рефспам, массовые рассылки, постинг по блогам, XRumer 2.9 устарел, хрумер, мощная спамилка, чёрное СЕО, XRumer 3.0 устарел, XRumer, софт для SEO, хрумер 3.0 устарел, doorways, софт для СЕО, суперсофт для SEO, СЕО[/b]

Répondre