Bientôt, les sites de paroles de chansons ne serviront peut-être plus à rien

Remerciez Google (ou pas), car bientôt, il ne sera peut-être plus utile d’aller sur les sites spécialisés dans les paroles de chansons.

Dans mon précédent article « 5 fonctionnalités de Google que tous les internautes devraient connaitre », j’ai montré que Google n’est pas uniquement un moteur de recherche qui retourne des listes de liens.

En effet, en plus d’une décennie, celui-ci s’est énormément amélioré, englobant quelques fonctionnalités comme la machine à calculer, le convertisseur, l’affichage d’informations financières.

Toutes ses fonctionnalités rendent Google Search encore plus utile mais, cela signifie qu’à chaque fois que Google en apporte une nouvelle, il peut y avoir des sites proposant des services similaires qui deviennent du coup moins utiles.

La fonctionnalité que Google vient d’ajouter à son moteur de recherche ne plaira certainement pas aux sites comme  lacoccinelle.net ou parolesmania.com. En effet, pour certaines requêtes, Google peut afficher les paroles de chansons directement sur les résultats de recherches, comme ceci (ça ne marche peut-être encore qu’aux USA) :

Parole Google

Un clic sur « Full Lyrics on Google Play » ou « les paroles complètes sur Google Play » donne sur une page comme ceci :

Google Play Lyrics

(Source)


8 commentaires

  1. Dodutils , du moment que les sites payent, il n’y a pas de problème . Et c’est le cas, ils payent une redevance à la Sacem ( France) ou SUISA (Suisse) ou tout autre organisme de gestions de droits d’auteurs. Et si je le sais, c’est que je suis moi même parolier d’une chanson et reçoit donc à ce titre ce genre d’infos.

    Cela ne sais pas fait sans problème comme pour les weradios , au début les organismes ne voulaient même pas en entendre parler, car il n’y avait même pas de coche (je propose des paroles) dans les formulaires de demande 🙂 . Puis avec quelques râlement des internautes et du débouchage de crâne de bureaucrate , un accord a été trouvé , mais bien entendu, payant. C’est pour cela que ce genre de site sont bourrés de pub. Il faut payé les droits, l’argent doit bien arriver par un moyen ou un autre, vu que ce genre de service sont gratuit pour l’internaute.

    C’est comme les sites de musique à la Spotify , il ne faut pas rêver , ils payent par vente de titre ou nombres d’abonnés et si un nouveau service est proposé, c’est que leur contrat a été changé en conséquence . Bien entendu je vulgarise un peu, mais en résumé c’est ça .

    Pour google c’est différent, eu ils ressortent le texte d’un site qui lui même a payé la redevance, il n’y a pas pu copieur que google, sous le couvert de « aaaaah mais c’est un référencement »

  2. Les sites de paroles vont devoir trouver un autre business. Google fait dégringoler tous les sites qui se trouvent sur son passage. Après le Knowledge Graph, Google Flight, l’annonce du bouton « Buy now », et maintenant les paroles de chansons, Google ne veut pas seulement monopoliser le Search mais aussi l’accès aux résultats.

  3. C’est là que des sites comme RapGenius font la différence. Car ils ne se content pas de copier / coller des lyrics mais y ajoutent des annotations et explications sur le contenu des paroles de chansons et les références qui y sont faites.

    Clairement les autres sites de lyrics ne sont que des bannières publicitaires agrémentés de lyrics.

  4. Pingback: Bientôt, les sites de paroles de chansons...

  5. Cette situation de monopole dans laquelle Google cherche à être numéro un, non seulement pour la recherche mais aussi sur le dos des sites qu’il vampirise, est assez terrible.

    L’avenir alternatif à Google sera peut être les réseaux sociaux, et cela ne me plait pas du tout. Au fond, avec son système de profilage (login, préférences users) Google en est presque déjà un par lui-même, il a simplement l’intelligence d’être plus « ouvert », enfin… était plus ouvert.

  6. Pingback: Quand Google Search se met dans la simulation de prêts

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Google Autonome
Voici à quoi ressemble le véhicule autonome de Google

Google vient de montrer une image du premier prototype entièrement fonctionnel de son véhicule autonome.

Fermer