Espionnage de la vie privée, même les batteries de smartphones vont s’y mettre !

Voilà une nouvelle qui a de quoi surprendre et pourtant la batterie des smartphones pourrait à terme avoir des rôles insoupçonnés dans notre quotidien.

Problèmes de confidentialité avec nos batteries de smartphones ?

Plusieurs travaux sont en cours au sein du prestigieux W3C, l’organisme chargé de superviser les standards du Web, pour que les batteries de demain fournissent non seulement des informations, mais amènent des actions de la part du téléphone ou même des sites web visités !

Et si nos batteries de smartphones amélioraient notre navigation internet

Le W3C travaille constamment sur de nouvelles interfaces de programmation afin d’offrir une meilleure expérience utilisateur ou de meilleurs rendements. Comme l’expliquent les chercheurs, avec les smartphones il est possible pour un site web de communiquer avec les composants du téléphone, pour lancer un micro, récupérer une photo, etc. La batterie est également un composant important d’un téléphone, qui à l’avenir pourrait fournir des informations importantes sur le quotidien de l’utilisateur.

Le W3C fait remarquer qu’en analysant l’état de la batterie, il sera par exemple possible de fournir une version de site web allégée, afin d’économiser ce qui reste de la batterie. Beaucoup diront, que c’est une excellente solution, mais de nombreuses personnes font remarquer qu’il s’agirait d’une nouvelle intrusion dans la vie privée, qui amènerait donc un problème de confidentialité. Avec les interfaces de programmation des batteries, il est facile pour un javascript d’analyser la batterie et donc d’avoir un lien avec le smartphone toutes les 30 secondes. Durant ce temps de rafraichissement des données, il est donc en théorie possible de suivre l’internaute durant sa cession de surf sur internet ou de par exemple activer un cookie.

Actuellement, les Battery Status Api sont déjà présentes au sein de plusieurs navigateurs, comme Opéra, Firefox ou Chrome. Safari et Internet explorer n’ont pas encore passé le pas, mais il ne fait aucun doute, qu’ils le feront rapidement, surtout si cela devient un standard du web, recommandé par le W3C.

 

Source


7 commentaires

  1. Et qu’est ce qu’on pourrait deviner avec l’usage de la batterie ? Que le téléphone est « utilisé », point ? C’est déjà le cas et 100x pire avec de nombreuses appli comme Facebook et Twitter, qui se permettent de connaître toutes les appli en cours d’utilisation, ainsi que tout votre historique web, et j’en passe, en permanence 🙂
    Pour te suivre quand même, on pourrait faire le choix de se mettre en mode éco ou non, et cette info uniquement serait envoyé aux browser, pour économiser l’usage du smartphone.

    • Grace a la batterie on peut en apprendre beaucoup sur ta façon de vivre. Par exemple a qu’elle heure tu te lève, a qu’elle heure tu arrive a travail etc… donc imagine que les information tombe entres les main d’un hacker et d’un cambrioleur.

      • Mais tout ça est déjà le cas depuis longtemps :s même hors applications et api la source même des OS connaît tout ça, et un hacker peut déjà tout savoir de ta vie. Maintenant même avec une simple ampoule connecté on peut savoir quand est-ce que tu l’allumes et l’éteint donc ton rythme de vie.

  2. Pingback: Espionnage de la vie privée, même les batteries de smartphones vont s’y mettre!

  3. Pingback: Espionnage de la vie privée, même les batteries de smartphones vont s’y mettre ! | Developpement d'affaires - Pierre André Fontaine

  4. Pingback: Espionnage de la vie privée, même les batteries de smartphones vont s’y mettre !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Bientôt, votre Xbox One sera aussi sous Windows 10
Bientôt, votre Xbox One sera aussi sous Windows 10

Une nouvelle interface plus rapide et surtout l’arrivée de Cortana sur la console de jeu.

Fermer