Le FBI ne peut déverrouiller que les anciens iPhone

Depuis que le FBI a annoncé être capable de déverrouiller l’iPhone, la tension est retombée entre Apple et le FBI. On apprend aujourd’hui que l’outil du FBI ne fonctionne qu’avec des iPhone anciennes générations.

Pendant plusieurs semaines, l’iPhone du tireur de San Bernardino était au centre de l’attention et à l’origine d’une bataille entre Apple et le FBI. Finalement, avec l’aide d’un tiers dont l’identité n’a pas été révélée mais tout porte à croire qu’il s’agit de la société israélienne Cellebrite, le FBI a réussi à déverrouiller l’iPhone.

Depuis cette révélation, Apple cherche à connaitre la méthode utilisée par le FBI. L’enjeu est de taille pour la marque américaine qui a toujours refusé d’aider le FBI dans cette affaire, expliquant que cela pourrait créer un dangereux précédent et porter atteinte à la vie privée des utilisateurs, et aurait tout intérêt a corriger cette faille.

Les derniers iPhone restent impossible à déverrouiller

On en sait aujourd’hui un peu plus sur l’outil que le FBI a utilisé sur l’iPhone 5C suite aux explications de James Comey. Lors d’une conférence donnée à des étudiants de l’Ohio, le directeur du FBI a d’abord expliqué que « quelqu’un extérieur au gouvernement » s’était présenté avec une solution et que le gouvernement avait décidé « d’acheter » l’outil.

Si il n’a pas confirmé que la société en question était bien Cellebrite, James Comey a déclaré bien les connaitre et avoir une grande confiance sur leur capacité à protéger ce secret, tout comme le FBI avec qui ils partagent les mêmes motivations.

iphone5c-1

Un outil qui pourrait de toute façon être rapidement obsolète puisqu’il ne fonctionne qu’avec les iPhone 5C et modèles antérieurs. En effet, le directeur du FBI a reconnu que la méthode utilisée ne fonctionnait pas sur les iPhone 5S et suivants.

Une révélation intéressante qui suggère que les modèles équipés au minimum d’un processeur A7 avec la technologie Secure Enclave ne peuvent pas être déverrouillés avec la méthode du FBI. Secure Enclave [PDF] est un coprocesseur intégré au processeur A7 (ou une version ultérieure) qui utilise ses propres processus de démarrage sécurisé et de mise à jour logicielle indépendamment du processeur d’application.

Le FBI ne dit rien à Apple… pour l’instant

Enfin, le FBI ne compte pas dévoiler sa méthode à Apple : « Si nous le disons à Apple, ils vont faire un correctif et nous reviendrons au point de départ », mais James Comey n’est pas catégorique et ajoute que le FBI n’a pas encore pris sa décision.

Pour le moment, le FBI a décidé de révéler sa méthode à deux sénateurs, Dianne Feinstein et Richard Burr.

(Sources : NBC News & CBS News)

 


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
LIve trending topic
Facebook aura un moteur de recherche pour les vidéos (comme YouTube)

Facebook veut que vous découvriez plus de vidéos, et pas uniquement via le fil d’actualité.

Fermer