Le FBI ne peut déverrouiller que les anciens iPhone

Depuis que le FBI a annoncĂ© ĂȘtre capable de dĂ©verrouiller l’iPhone, la tension est retombĂ©e entre Apple et le FBI. On apprend aujourd’hui que l’outil du FBI ne fonctionne qu’avec des iPhone anciennes gĂ©nĂ©rations.

Pendant plusieurs semaines, l’iPhone du tireur de San Bernardino Ă©tait au centre de l’attention et Ă  l’origine d’une bataille entre Apple et le FBI. Finalement, avec l’aide d’un tiers dont l’identitĂ© n’a pas Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ©e mais tout porte Ă  croire qu’il s’agit de la sociĂ©tĂ© israĂ©lienne Cellebrite, le FBI a rĂ©ussi Ă  dĂ©verrouiller l’iPhone.

Depuis cette rĂ©vĂ©lation, Apple cherche Ă  connaitre la mĂ©thode utilisĂ©e par le FBI. L’enjeu est de taille pour la marque amĂ©ricaine qui a toujours refusĂ© d’aider le FBI dans cette affaire, expliquant que cela pourrait crĂ©er un dangereux prĂ©cĂ©dent et porter atteinte Ă  la vie privĂ©e des utilisateurs, et aurait tout intĂ©rĂȘt a corriger cette faille.

Les derniers iPhone restent impossible à déverrouiller

On en sait aujourd’hui un peu plus sur l’outil que le FBI a utilisĂ© sur l’iPhone 5C suite aux explications de James Comey. Lors d’une confĂ©rence donnĂ©e Ă  des Ă©tudiants de l’Ohio, le directeur du FBI a d’abord expliquĂ© que « quelqu’un extĂ©rieur au gouvernement » s’Ă©tait prĂ©sentĂ© avec une solution et que le gouvernement avait dĂ©cidĂ© « d’acheter » l’outil.

Si il n’a pas confirmĂ© que la sociĂ©tĂ© en question Ă©tait bien Cellebrite, James Comey a dĂ©clarĂ© bien les connaitre et avoir une grande confiance sur leur capacitĂ© Ă  protĂ©ger ce secret, tout comme le FBI avec qui ils partagent les mĂȘmes motivations.

iphone5c-1

Un outil qui pourrait de toute façon ĂȘtre rapidement obsolĂšte puisqu’il ne fonctionne qu’avec les iPhone 5C et modĂšles antĂ©rieurs. En effet, le directeur du FBI a reconnu que la mĂ©thode utilisĂ©e ne fonctionnait pas sur les iPhone 5S et suivants.

Une rĂ©vĂ©lation intĂ©ressante qui suggĂšre que les modĂšles Ă©quipĂ©s au minimum d’un processeur A7 avec la technologie Secure Enclave ne peuvent pas ĂȘtre dĂ©verrouillĂ©s avec la mĂ©thode du FBI. Secure Enclave [PDF] est un coprocesseur intĂ©grĂ© au processeur A7 (ou une version ultĂ©rieure) qui utilise ses propres processus de dĂ©marrage sĂ©curisĂ© et de mise Ă  jour logicielle indĂ©pendamment du processeur d’application.

Le FBI ne dit rien Ă  Apple… pour l’instant

Enfin, le FBI ne compte pas dĂ©voiler sa mĂ©thode Ă  Apple : « Si nous le disons Ă  Apple, ils vont faire un correctif et nous reviendrons au point de dĂ©part », mais James Comey n’est pas catĂ©gorique et ajoute que le FBI n’a pas encore pris sa dĂ©cision.

Pour le moment, le FBI a décidé de révéler sa méthode à deux sénateurs, Dianne Feinstein et Richard Burr.

(Sources : NBC News & CBS News)

 

RĂ©pondre

Lire les articles précédents :
LIve trending topic
Facebook aura un moteur de recherche pour les vidéos (comme YouTube)

Facebook veut que vous dĂ©couvriez plus de vidĂ©os, et pas uniquement via le fil d’actualitĂ©.

Fermer