Presque 300 personnes ont participé au développement de l’une des versions de Popcorn Time

Visiblement, il n’y a pas que les sérievores qui sont intéressés par le logiciel Popcorn Time.

Popcorn Time Bol Film

Il y a quelques jours, le designer qui a conçu la première version de Popcorn Time a officiellement révélé son identité et expliqué pourquoi il a décidé d’abandonner le projet. Mais comme vous le savez déjà, le projet Popcorn Time est resté en open source, ce qui signifie que n’importe qui a pu accéder au code. De ce fait, suite à l’arrêt de celui-ci, des forks basés sur le code laissé en open source sont apparus.

Le plus populaire, et le plus favorisé par Google Search, est celui dont le nom de domaine est PopcornTime .io. Ce fork a même le soutien des créateurs du logiciel original parce que selon ces derniers, il se rapproche de l’esprit du « Popcorn Time » qu’ils ont conçu, avec un code open source.

Selon nos confrères de TorrentFreak, le logiciel du site PopcornTime .io n’a d’ailleurs pas été créé par un petit groupe de développeurs et de designers, mais par des centaines. A ce jour, près de 283 développeurs auraient contribué au développement de cette version et d’ici quelques semaines, ce nombre pourrait atteindre 300 personnes. Quels sont leurs motivations ? Selon TorrentFreak, la plupart des développeurs « veulent juste coder ».

Actuellement, c’est donc plusieurs centaines de codeurs qui sont derrière ce fork du « Netflix pour pirate » (ou du « cauchemar d’Hollywood »). Et en ce qui concerne la légalité du logiciel, voici ce qu’auraient affirmé les principaux créateurs de Popcorn Time .io : « Popcorn Time n’est rien d’autre que la combinaison d’un navigateur, d’un client torrent et d’un lecteur vidéo. Le contenu, protégé par le droit d’auteur ou piraté, ce n’est pas nous qui le distribuons ».

Les initiateurs du logiciel original avaient également affirmé il y a un an : « Popcorn Time en tant que projet est légal. Nous avons vérifié. Quatre fois ». Cependant, comme ils ne souhaitaient pas avoir de problèmes avec les ayants-droit, ils ont préféré abandonner ce projet et le laisser en open source.

(Source)


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Sony aurait déjà envisagé le rachat de BitTorrent

Il y a près de 10 ans, Sony Pictures aurait sérieusement envisagé de racheter BitTorrent, l’entreprise qui est derrière le...

Fermer